Adloun

  • Liban : Tensions entre une patrouille de la FINUL et des habitants dans le Sud

    Imprimer

    Une patrouille de la Force intermédiaire des Nations-Unies au Liban (FINUL) a été empêchée de circuler samedi 27 mars 2021 par des habitants de la localité d'Adloun (Sud) après avoir emprunté des routes secondaires sans être accompagnée par l'armée libanaise, alors qu'elle se trouvait, selon les habitants, hors de son champ d'opération dans la région du Litani. La patrouille a ensuite été conduite hors de la ville, accompagnée par les services de renseignement de l'armée, rapporte notre correspondant dans le Liban-sud, Mountasser Abdallah.

    Les tensions et les incidents sont fréquents dans la zone de stationnement de la force onusienne, au nord de la frontière libano-israélienne, entre les Casques bleus et les habitants des localités environnantes, généralement proches du Hezbollah. Les patrouilles onusiennes peuvent être prises à partie par des habitants, qui bloquent parfois leur passage.

    FINUL
    Présente au Liban depuis 1978, la FINUL compte quelque 10.500 Casques bleus. Elle surveille depuis 2006 la frontière israélienne en coordination avec l'armée libanaise et veille à l'application de la résolution 1701 du Conseil de sécurité, adoptée après la guerre ayant opposé Israël au Hezbollah. En août, le Conseil de sécurité a prolongé d'un an son mandat.

    Lien permanent Catégories : Adloun, FINUL, HEZBOLLAH, LIBAN 0 commentaire