Abu Zindain (province d'Alep)

  • Syrie : Russes et Turcs s'accordent pour ouvrir trois points de passage dans le Grand Edleb

    Imprimer

    La Russie et la Turquie sont parvenues à un accord pour rouvrir trois points de passage humanitaires dans la région nord-ouest syrienne du Grand Edleb, a annoncé le 24 mars le chef adjoint du Centre russe pour la réconciliation en Syrie, Alexander Karpov.

    Selon Karpov, l'accord verra la réouverture des points de passage de Mizanaz et de Saraqib à Edleb et Abu Zindain à Alep.

    "Cette procédure représente une démonstration directe de notre engagement en faveur d'un règlement pacifique de la crise syrienne aux échelles locale et internationale", a déclaré Karpov lors d'un point de presse.

    Le commandant russe a exprimé l'espoir que le nouvel accord contribuera à apaiser les tensions entre les Syriens, à réunir de nombreuses familles et à améliorer les conditions de vie.

    Le mois dernier, Damas avait rouvert le terminal de Saraqib. Cependant, Hay'at Tahrir al-Sham (HTS), anciennement affilié à Al-Qaïda, qui contrôle de facto le Grand Edleb, avait empêché les civils d'atteindre le point de passage, qui a également été attaqué .

    La Turquie, qui maintient une force assez importante dans le Grand Edleb, fera probablement pression sur HTS pour qu'elle accepte le nouvel accord. Le soutien d'Ankara a été essentiel pour la survie du groupe terroriste.

    Bien que HTS ne puisse pas s'opposer au nouvel accord russo-turc, les militants de l'opposition du Grand Edleb ont rejeté l'ouverture de tout passage avec les zones contrôlées par le gouvernement. Cela peut entraver la mise en œuvre de l'accord.

    La Russie et la Turquie révéleront probablement plus de détails sur le nouvel accord dans les prochains jours. L'accord devrait alléger les souffrances humanitaires dans les zones contrôlées par le gouvernement et l'opposition.