Abu al-Mundhir (Ahrar al-Sham)

  • Syrie : Les jihadistes de Hayat Tahrir ash-Sham (HTS, ex-Front al-Nosra affilié à al-Qaïda) vont fusionner avec les groupes pro-turcs dans le Grand Edleb

    Imprimer

    Hay'at Tahrir al-Sham (HTS), anciennement affilié à Al-Qaïda, qui dirige de facto la région nord-ouest du Grand Edleb, devrait fusionner avec le Front national de libération (FNL) soutenu par la Turquie, on rapporté le 4 mars un certain nombre de partisans de l'opposition.

    L'une des sources, Jusoor for Studies, basée à Istanbul, a affirmé que HTS et le FNL prévoient de former un conseil militaire qui bénéficierait du soutien de la Turquie.

    Selon le directeur de Jusoor, Mohamad Sarmini, le conseil militaire compterait jusqu'à 34 brigades et serait coprésidé par les trois commandants suivants:

    Abu Hassan Halfaya, représentant du HTS.
    Le capitaine Abu al-Mundhir, représentant du mouvement Ahrar al-Sham qui fait partie du FNL.
    Muhammad Horan Abu Usid représentant la Légion levantine qui fait partie du FNL 
    .
    Sarmini a poursuivi en affirmant que le conseil militaire serait sous la supervision du gouvernement de salut du HTS, qui établirait un «ministère de la Défense».

    L'objectif politique de cette démarche est de retirer à la Russie la justification qu'elle mène une lutte contre le terrorisme [dans le Grand Edleb, a déclaré Sarmini dans plusieurs médias.

    Bien qu'ils se soient affrontés plusieurs fois au cours des dernières années, HTS et le FNL ont coopéré dans la lutte contre l'armée syrienne et ses alliés.

    Le conseil militaire proposé est clairement destiné à fournir une couverture légitime aux activités de HTS et d'autres factions d'al-Qaïda dans le Grand Edleb. Si cela est vrai, ce sera le dernier plan en date de la Turquie pour blanchir les jihadistes de HTS.