5e Corps d'Assaut (pro-russe)

  • Syrie : Le drapeau russe est hissé à Boukamal, à la frontière irakienne où des positions pro-iraniennes sont souvent attaquées

    Imprimer

    La semaine dernière, les forces du 5e Corps d'assaut des volontaires de l'armée syrienne et de la police militaire russe sont arrivées dans la région de Boukamal, dans l'est syrien, près de la frontière irakienne, et ont hissé le drapeau russe
    Les soldats du 5e corps et la police militaire russe sont logés dans des bâtiments où se trouvaient auparavant des militants du Hezbollah et d'autres milices pro-iraniennes. Les combattants des milices chiites pro-iraniennes ont, elles, quitté Boukamal.
    La zone de Boqamal, où les Iraniens ont construit un nouveau poste frontière entre l'Irak et la Syrie, ainsi que de nombreuses installations militaires, ont été soumises à plusieurs reprises à des frappes aériennes. Les médias arabes ont déclaré que ces attaques avaient été menées par l'armée de l'air israélienne et la coalition occidentale. L'apparition de l'armée russe dans cette zone peut s'expliquer par le désir de Moscou de limiter l'influence de l'Iran dans l'est de la Syrie. Mais le même temps, cela pourrait créer de sérieux problèmes dans l'éventualité de nouvelles attaques aériennes israéliennes contre des cibles militaires iraniennes à Boukamal.