11/04/2017

Le colonel Gulmurod #Khalimov – #ministre des #attentats de #Daech

La filière ouzbèke dans les derniers attentats de l'Etat islamique
Ces derniers jours, deux attentats sanglants ont été menés par des Ouzbèks, l'un dans le métro de Moscou et le second à Stokholm. Il est peut être utile de rappeler ce que nous avions écrit dans la newsletter du 6 septembre 2016. A cette époque, nous avions dit que Gulmurod Khalimov avait été nommé au poste de "ministre des attentats" de l'EI, en remplacement d'Abou Mohammad al-Adnani, tué par la frappe d'un drone américain. Nous avions prévenu que cet ancien colonel des forces spéciales tadjikes allait assurément s'appuyer sur un réseau de terroristes originaires d'Asie centrale, dans lesquels il avait toute confiance et dont il partageait la langue, plutôt que sur les Arabes.    

Lire la suite

03/12/2014

3 décembre – Nouvelles des guerres du Moyen Orient

Le fait marquant est l’entrée en lice de l’Iran dans la lutte contre l’Etat Islamique. Curieusement, l’Arabie saoudite menace la Syrie et al-Qaïda dans la Péninsule Arabique (AQPA) exécute une attaque contre la résidence de l’ambassadeur iranien à Sanaa, la capitale du Yémen. Un avertissement à l'Iran ?

Lire la suite

24/06/2014

Les talibans pakistanais promettent une guerre totale au Pakistan

Le Waziristan : une plaque tournante d’al-Qaïda
La région tribale du Nord-Waziristan est considérée comme une plaque tournante d'Al-Qaïda et un repaire de terroristes locaux et étrangers.

L’armée pakistanaise a débuté une vaste offensive contre les Talibans dans le Waziristan
Depuis quelque temps, on sentait une montée de la tension dans cette région. Il n’avait pas échappé au gouvernement et à l’Etat-major pakistanais que le Waziristan avait été délaissé par de nombreux jihadistes qui lui préféraient la recherche de la gloire...et du martyre... en Syrie ou en Irak. C’est pourquoi, une opération militaire de grande envergure à été lancée depuis le 22 juin pour tenter de déloger les jihadistes qui se cachent à proximité de la frontière afghane.
L'opération a débuté une semaine après une attaque menée par les Talibans pakistanais commandés par un Ouzbek, contre l’aéroport de Karachi.
Les raids aériens menés contre les repaires islamistes dans les régions de Degan et Dattakhel au Nord-Waziristan, par l’armée pakistanaise auraient tué, le 23 juin, au moins 105 militants et on affirme que le responsable ouzbek de l’attaque de l’aéroport de Karachi serait parmi les victimes.
Depuis plusieurs jours, le Waziristan du Nord est isolé par un important déploiement de troupes pakistanaises le long de sa frontière avec l’Afghanistan et les zones tribales sous administration fédérale (FATA), ceci afin de bloquer tout mouvement des Talibans. Les villes de Mirali et Miranshah qui servaient de base aux Talibans ont également été bouclées.

Le TTP (Tehrik-i-Taliban Pakistan) promet la guerre à outrance
Le TTP a mis en garde aujourd'hui toutes les organisations internationales et tous les étrangers. Il leur conseille de quitter immédiatement le pays car, dit-il, nous sommes à présent dans un état de guerre.
Selon Shahidullah Shahid le porte-parole de Tehrik-i-Taliban Pakistan (TTP), le Pakistan a enterré l’aspiration de son peuple à la paix dans la région tribale du Nord-Waziristan et lancé une opération militaire pour plaire à ses soutiens occidentaux..
 «Tous les organismes internationaux, les compagnies aériennes et les investisseurs doivent immédiatement suspendre tous les liens commerciaux avec le Pakistan et quitter le pays car nous sommes dans un état de guerre. Autrement, ces institutions ou individus étrangers seront responsables de tout dommage qui pourrait leur survenir", a-t-il dit
Shahid ajoute que l'argent fait par le Pakistan grâce à ces relations d'affaires est utilisé pour financer l'opération militaire et cibler les musulmans dans la région tribale.

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

09:41 Publié dans Pakistan, Tehrik-i-Taliban (TTP), Waziristan | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |