29/12/2014

29 décembre 2014 – Nouvelles des guerres du Moyen Orient

Les Jihadistes de l’Etat Islamique affirment avoir abattu un nouvel avion de la coalition internationale et capturé le pilote. De même, ils affirment avoir détruit deux hélicoptères américains sur la base d’al-Assad et tué sept militaires U.S. au cours de cette opération. Une information ni confirmée ni démentie par des sources neutres ou par le CENTCOM. A prendre avec beaucoup de précaution. Normalement, l’EI a à cœur de prouver ses affirmations, ce qui n’est pas encore le cas.

Lire la suite

08/11/2014

6 au 8 novembre 2014 – Nouvelles des guerres du Moyen Orient

La guerre fait rage entre les Islamistes sunnites, encore appelés Jihadistes, et le reste du monde. Et cette lutte à mort est multiforme. Elle l’est en raison de la diversité des adversaires – chiites, occidentaux, armées nationales, forces laïques, et tous ceux qui refusent de passer sous l’autorité des partisans de la charia. Et elle est multiforme en raison de la diversité des Jihadistes eux-mêmes dont beaucoup n’ont que peu ou pas de relations avec l’islam mais sont simplement animés par une haine féroce de « l’establishment ».
Il est nécessaire, par conséquent, de passer en revue les divers théâtres où ces affrontements ont lieu. On s’aperçoit, à considérer la liste de plus en plus longue des régions affectées par ce conflit, qu’on se dirige petit à petit vers ce qu’on pourrait appeler une guerre mondiale.

Lire la suite

31/07/2014

Dernières nouvelles de Syrie et d'Irak

Le fait marquant de ces deux derniers jours est la difficulté que les Jihadistes de l’Etat Islamique (Daesh) semblent rencontrer pour imposer leur conception stricte de l'Islam dans la région, que ce soit parmi les Kurdes ou parmi les tribus sunnites de Syrie ou d’Irak. On a remarqué dans ces deux pays que des tribus sunnites avaient soudain retourné leurs armes contre les Jihadistes, parmi lesquels de nombreux étrangers non-arabes. Vous trouverez à la fin de ce document une vidéo intéressante montrant l’un de ces jihadistes, Abdullah al-Shinsani, un Tchétchène. C'est parce que des gens comme Shinsani prétendent décider  unilatéralement ce qui est bien (halal) et ce qui est mal (haram) qu'ils sont de plus en plus nombreux au Moyen Orient à s'opposer à leur tentative d'hégémonie.

Lire la suite