20/08/2018

Frontlive-Chrono – Dimanche 19 et lundi 20 août 2018

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)

  • L’Arabie saoudite visée par un tir de missile des rebelles yéménites – Log in (19:09)
  • Belgique: On annonce la mort du jihadiste anversois Hicham Chaib – Log in (21:07)
  • Espagne : la police considère « terroriste » une attaque au couteau dans un commissariat – Log in (15:35)
  • Iran : Total s’est officiellement désengagé d’Iran – Log in (12:00)
  • Nigeria : une dizaine de morts dans des attaques de Boko Haram durant le weekend – Log in (14:30)
  • Syrie : Résumé des dernières activités militaires – Log in (19:40)
  • Tchétchénie : série d’attaques revendiquées par l’EI contre la police – Log in (18:51)

19/05/2018

Frontlive-Chrono du 19 mai 2018

Articles parus sur Frontlive-Chrono le 19 mai 2018

  • Afghanistan: 11 morts dans un attentat contre un match de cricket – Abonnés
  • Arabie saoudite: Prince Mohammad Ben Salmane – Libre
  • L’Egypte érige une cloture autour du territoire de Rafah – Abonnés
  • Indonésie: Psychose du terrorisme : de fausses informations affirment que Daech a pénétré la société Uber Gojek – Abonnés
  • Indonésie: Le patron de Daech en Indonésie devrait être condamné à mort – Abonnés
  • Niger : Au moins 18 morts dans l’attaque d’un village près la frontière malienne – Abonnés
  • Russie: 4 rebelles, un policier tués lors d’une attaque contre une église en Tchétchénie – Abonnés
  • Syrie : Les forces françaises déploient 6 batteries d’artillerie dans des zones contrôlées par les Forces Démocratiques Syriennes – Abonnés

20/11/2017

Irak : 300 femmes et enfants étrangers de l'EI transférés à Bagdad avant expulsion vers leur pays

Irak 
femmesjihadistes
300 femmes et enfants étrangers de l'EI transférés à Bagdad avant expulsion vers leur pays    
Environ 300 femmes et enfants de jihadistes étrangers capturés à Mossoul, ancienne "capitale" irakienne de l'Etat islamique (Daech), ont été transférés du nord de l'Irak vers Bagdad, "en vue de leur expulsion vers leur pays", a indiqué lundi 20 novembre à l'AFP un responsable.
"Il s'agit de la deuxième vague et il y en aura encore deux ou trois autres", a précisé à l'AFP Noureddine Qablan, vice-président du Conseil provincial de Ninive. "Au total, plus de 1.200 membres de familles de jihadistes étrangers seront transférés" depuis le centre de rétention de Tel Keif, au nord de Mossoul, vers un centre de rétention de la capitale, a-t-il ajouté.
Un haut responsable de la sécurité irakienne avait indiqué mi-septembre, à l'arrivée de ces familles à Tel Keif, qu'il s'agissait de 509 femmes et 813 enfants appartenant à 13 nationalités d'Europe, d'Asie et d'Amérique. Une source au sein du gouvernement irakien avait précisé à l'AFP qu'environ 300 femmes étaient de nationalité turque. Selon l'ONG Norwegian Refugee Council (NRC), qui réclame "un accès humanitaire à ces femmes et ces enfants", ils sont surtout originaires de Turquie, d'Azerbaïdjan, de Russie et du Tadjikistan.
L'avenir des jihadistes capturés ainsi que de leurs familles fait l'objet de débats dans les pays d'origine.
Les jihadistes français prisonniers en Irak seront jugés en Irak, a par exemple récemment affirmé le ministre français des Affaires étrangères, ajoutant que les enfants seraient traités "au cas par cas".
En Syrie voisine toutefois, des responsables russes sont venus récupérer mi-novembre 13 femmes et 29 enfants tchétchènes dans la ville de Raqqa, ancienne "capitale" syrienne de l'EI reprise au groupe jihadiste en octobre.

Jean René Belliard