Saad Hariri

  • Liban: Bref échange de tirs de part et d’autre de la frontière entre le Hezbollah libanais et Israël

    Imprimer

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)

    Un missile antichar a été tiré dimanche depuis le Liban vers le village d’Avivim, dans le nord d’Israël, a indiqué l’armée israélienne, alors que la tension a grimpé ces derniers jours entre les deux pays voisins.
    L’armée n’a pas fait état de blessés, ni fourni davantage de détails sur ce tir, mais a demandé à la population vivant à 4 kilomètres à l’intérieur de la frontière libanaise de rester chez elle et d’ouvrir les abris antibombes.
    Le Hezbollah affirme avoir détruit un véhicule militaire israélien
    Le Hezbollah a annoncé avoir « détruit » dimanche un véhicule de l’armée israélienne dans le secteur d’Avivim, dans le nord d’Israël, rapportant « des morts et des blessés », selon la chaîne al-Manar, organe de la formation chiite.
    « A 16h15 (13h15 GMT) », une unité de combattants du Hezbollah « a détruit un véhicule militaire sur la route menant à la caserne d’Avivim », dans le nord d’Israël frontalier du Liban, selon un communiqué du Hezbollah partagé par al-Manar.
    Israël riposte
    L’armée israélienne a affirmé dimanche mener des frappes dans le sud du Liban en représailles à des tirs de missiles antichars ayant touché des cibles sur son territoire.
    « Des missiles antichars ont été tirés depuis le Liban vers une base et des véhicules militaires. Des cibles ont été touchées. (L’armée) riposte avec des tirs vers la sources de ces frappes et cible le sud du Liban », a indiqué l’armée israélienne dans un communiqué.
    Israël a tiré « plus de 40 roquettes » de type incendiaire ou des munitions à fragmentation sur les environs de trois villages dans le sud du Liban, a indiqué dimanche l’armée libanaise sur son site internet. « Les forces de l’occupation israélienne ont visé les environs des localités de Maroun al-Ras, Aïtaroun et Yaroun avec plus de 40 roquettes à fragmentation ou incendiaire, ce qui a provoqué des incendies » dans ces secteurs, d’après le communiqué de l’armée.
    L’échange de tirs avec le Hezbollah « probablement terminé », selon l’armée israélienne
    Les échanges de tirs dimanche entre le Hezbollah et l’armée israélienne à la frontière entre les deux pays sont « probablement terminés » et n’ont fait aucune victime côté israélien, a indiqué l’armée israélienne.
    « L’échange de tirs est fort probablement terminé », a déclaré le porte-parole de l’armée Jonathan Conricus. Il a indiqué qu’une ambulance militaire israélienne avait été touchée mais qu’il n’y avait aucune victime côté israélien contrairement à ce que le Hezbollah libanais avait affirmé.
    Regain de tension entre Israël et le Hezbollah
    Ce tir intervient sur fond de tensions ces derniers jours entre Israël et le Hezbollah qui a accusé la semaine dernière l’Etat hébreu d’avoir mené des frappes de drones sur son fief dans la banlieue sud de Beyrouth. L’armée israélienne avait ensuite « dévoilé » un plan de l’Iran, via son allié du Hezbollah, visant à convertir des roquettes en missiles de précision pouvant frapper Israël et tenu pour « responsable » le Liban, le Hezbollah opérant sur son territoire.
    « Nous sommes déterminés à empêcher nos ennemis de posséder des armes de destruction (…) et je leur dis : +dir balak+ (Prenez garde, en arabe) », a déclaré jeudi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, actuellement en campagne pour les législatives du 17 septembre qui s’annoncent âprement disputées.
    Son principal rival, l’ancien chef de l’armée Benny Gantz, a renchéri samedi soir sur Twitter en appelant le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, à avoir « pitié » du Liban. « Ne pousse pas Tsahal (l’armée israélienne) à le ramener à l’Age de pierre », a-t-il écrit.
    Hariri demande l' »intervention » de Paris et Washington face à l’escalade
    Le Premier ministre libanais Saad Hariri a réclamé dimanche l' »intervention » de Paris et de Washington « face aux développements à la frontière sud », où des échanges de tirs ont lieu entre le Hezbollah et l’armée israélienne, selon un communiqué de ses services.
    M. Hariri s’est entretenu par téléphone avec le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo et avec un conseiller du président français pour demander « l’intervention des Etats-Unis, de la France et de la communauté internationale face aux développements de la situation à la frontière sud », d’après le communiqué.

    Lire la suite

  • Frontlive-Chrono: Récapitulatif des principaux évènements du Moyen orient, Afrique du nord et Sahel des 30 et 31 janvier 2019

    Imprimer

    Allemagne : arrestation de trois Irakiens soupçonnés de préparer un attentat

     

    Irak: Daech poursuit sa compagne d’assassinat de responsables locaux

     

    Irak : Les combattants kurdes Peshmerga repoussent une attaque de Daech près de Khanaqin

     

    Iran: L’entité de l’UE pour commercer avec l’Iran et détourner les sanctions américaines

     

    Liban: Le nouveau gouvernement vient d'être formé - Le Hezbollah obtient trois ministères

     

    Turquie : des mandats d’arrêt ont été délivrés pour l’arrestation de dizaines de pilotes militaires

     
    Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono 
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois

  • Articles publiés sur https://www.frontlive-chrono.com le 30 octobre 2018

    Imprimer

    Abonnement à Frontlive-Chrono nécessaire pour lire l’intégralité des articles – 
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois / 12€ par mois

    Irak : 34 corps de jihadistes retrouvés dans une fosse commune ; six autres morts en Irak

    CONTINUER LA LECTURE (abonnés à Frontlive-Chrono) 

    Irak, plus de 13 millions de chiites à Kerbala pour le pèlerinage de l’Arbaïn

    CONTINUER LA LECTURE - (Abonnés à Frontlive-Chrono)

    Irak: Un attentat tue deux pèlerins chiites près du mausolée Imam Hussein à Diyala

    Syrie: la Turquie prête pour une nouvelle offensive contre une milice kurde

    CONTINUER LA LECTURE (abonnés à Frontlive-Chrono)

    Tunisie : informations complémentaires sur l’attentat terroriste de Tunis

    CONTINUER LA LECTURE (abonnés à Frontlive-Chrono)

    Lire la suite