Province de Badghis

  • Burkina: l’armée française libère quatre otages, deux militaires tués

    Imprimer

    PAR JEAN-RENÉ BELLIARD - LE 

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) arالعربية (Arabe)deDeutsch (Allemand) esEspañol (Espagnol) itItaliano (Italien) ja日本語 (Japonais)nlNederlands (Néerlandais) idIndonesia (Indonésien) svSvenska (Suédois)



    Les forces spéciales françaises ont libéré quatre otages – deux Français, une Américaine et une Sud-coréenne – lors d’une intervention « complexe » dans le nord du Burkina Faso, au cours de laquelle deux militaires français ont été tués, ont annoncé vendredi les autorités.
    « Cette libération a pu être obtenue grâce à une opération militaire, conduite par les forces françaises dans la nuit de jeudi à vendredi, au nord du Burkina Faso », a précisé l’Elysée dans un communiqué.
    Les deux Français, Patrick Picque (51 ans) et Laurent Lassimouillas (46 ans), avaient été enlevés le 1er mai dernier lors d’un séjour touristique au Bénin, pays jusque-là épargné par l’insécurité en Afrique de l’Ouest, où opèrent de nombreux groupes jihadistes liés à el-Qaëda et à l’organisation Etat islamique (EI).
    Le corps du guide béninois des deux enseignants français avait été retrouvé samedi dans le parc national de la Pendjari. Leur véhicule avait ensuite été retrouvé dans l’est du Burkina Faso, pays voisin confronté à une dégradation de la situation sécuritaire sur son sol depuis 3 ans, avec une accélération alarmante ces derniers mois.
    L’identité des deux autres otages libérés n’était pas connue dans l’immédiat.
    Au cours de leur libération, deux militaires ont trouvé la mort au combat, le maître Cédric de Pierrepont et le maître Alain Bertoncello, tous deux commandos de marine affectés au commandement des opérations spéciales (COS), qui supervise les forces spéciales françaises. Ils appartenaient au Commando Hubert basé à Saint Mandrier.
    Quatre terroristes ont également été tués.

    Déroulement des évènements
    Le renseignement militaire français, en coopération avec l’armée américaine (AFRICOM), avait repéré et suivait le cheminement des terroristes et de leurs otages à travers le Burkina Faso. Le renseignement militaire a très vite compris que les terroristes avaient l’intention de gagner le Mali pour sans doute remettre les otages à la Katiba Massima affiliée au Groupe de Soutien à l’Islam et aux Musulmans. La Katiba Massima, dirigée par Amadou Koufa, est considérée comme le groupe rebelle le plus puissant du Mali.  Ce groupe de Koufa est apparu il y a trois ans dans le centre du Mali.
    Le Chef des opérations spéciales, le général Isnard savait qu’une fois arrivés au Mali et remis à la Katiba Massima, les otages seraient très difficiles à libérer. Mais le général Isnard savait que les terroristes devraient probablement faire un arrêt avant d’arriver au Mali. Et ayant constaté qu’ils s’étaient effectivement arrêtés pour dresser un camp, il a décidé, en accord avec les autorités politiques françaises, de lancer une attaque pour libérer les otages.
    Des moyens logistiques et sanitaires ont été pré-déployés dans la plus grande discrétion, en coopération avec l’armée burkinabé, tandis que les commandos étaient acheminés par hélicoptère à quelque distance de l’endroit où s’étaient arrêtés les terroristes et leurs otages. Les commandos ont poursuivi leur chemin en pleine nuit et, parvenu à proximité du camp des terroristes, parcouru à découvert les derniers 200 mètres sans faire le moindre bruit. Ils ont été finalement repérés par une sentinelle alors qu’ils ne se trouvaient plus qu’à une dizaine de mètres des quatre abris où se trouvaient les otages et les terroristes. Les commandos ont alors donné l’assaut sans faire usage de leurs armes dans un premier temps pour ne pas atteindre les otages dans l’obscurité. Les officiers mariniers Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello ont été tués au cours de cet assaut par des tirs à bout portant alors qu’ils entraient dans les abris. Les commandos ont alors ouvert le feu, neutralisé quatre terroristes et libéré les otages.

    Les deux soldats français tués
    Autres articles publiés sur Frontlive-Chrono le vendredi 10 mai 2019

    • Afghanistan: 4 enfants tués et 5 autres blessés par l’explosion d’une mine – Abonnés
    • Afghanistan : 21 militants tués lors d’une frappe aérienne menée en soutien aux soldats afghans à Kandahar – Abonnés
    • Afghanistan: Plus de 20 militaires tués dans des attaques des talibans contre plusieurs postes de contrôle – Abonnés
    • Burkina: l’armée française libère quatre otages, deux militaires tués – Lecture libre
    • Gaza: Un Palestinien tué et au moins 14 autres blessés par les Israéliens – Abonnés
    • Irak : Informations contradictoires au sujet d’une explosion à Sadr City (Bagdad) – Abonnés
    • Somalie : 13 membres de l’Etat islamique tués dans une frappe américaine – Abonnés
    • Syrie : Des groupes islamistes lancent une attaque surprise dans le nord de la province de Hama t entrent dans Kafr Nabudah – Abonnés
  • Frontlive-Chrono – Lundi 8 avril 2019

    Imprimer

    Ces articles ont aussi été publiés en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)

    • Afghanistan : au moins 12 policiers et soldats tués dans des combats avec les talibans – Abonnés
    • Afghanistan : attaque à la voiture piégée contre un convoi près d’une base américaine – Abonnés
    • Iran : les Gardiens de la Révolution classés organisation « terroriste par les USA – L’Iran classe l’armée US comme organisation terroriste – Abonnés
    • Libye: Près de cinquante personnes tuées dans les combats pour Tripoli – Abonnés

    Frontlive-Chrono est un site web totalement indépendant.
    Il ne vit que de ses abonnements:
    Trois options d’abonnement : 100€ pour un an / 60€ pour six mois / 12€ par mois


  • Frontlive-Chrono: Récapitulatif des principaux évènements du Moyen Orient, Afrique du nord et Sahel du 17 mars 2019

    Imprimer

    Liste des articles publiés sur Frontlive-Chrono le dimanche 17 mars 2019.


    Abonnement nécessaire pour lire les articles ci-dessous
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois / 12€ par mois

     

    FRANÇAIS

    • Afghanistan: Les talibans mettent en déroute les forces afghanes dans un district de l’ouest du pays – Abonnés
    • Cisjordanie : Un Palestinien poignarde à mort un soldat israélien au sud de Naplouse et vole son arme – Abonnés
    • Mali : assaut meurtrier contre une base de l’armée dans le centre du pays – Abonnés

     

    ENGLISH

    • Afghanistan: Taliban routs Afghan forces in western Afghan district – Subscribers
    • Mali: At least 16 soldiers killed as attackers storm army camp – Subscribers
    • West Bank: A Palestinian man stabs to death an Israeli soldier south of Nablus and steals his gun – Subscribers

     

    DEUTSCH

    • Afghanistan: Taliban nehmen 150 afghanische Streitkräfte im westafghanischen Bezirk gefangen – Abonnenten
    • Mali: Mindestens 16 Soldaten getötet, als Angreifer ein Armeelager in Mali stürmen – Abonnenten
    • Westjordanland: Ein Palästinenser sticht einen israelischen Soldaten südlich von Nablus zu Tode und stiehlt seine Waffe – Abonnenten

     

    ESPAÑOL

    • Afganistán: Los talibanes derrotan a las fuerzas afganas y capturan a 150 soldados en el oeste del país – Suscriptores
    • Cisjordania: Un Palestino mata a puñaladas a un soldado israelí al sur de Nablus y le roba su arma – Suscriptores
    • Malí: Ataque mortal contra una base militar en el centro de Malí – Suscriptores

     

    ITALIANO

    • Afghanistan: i talebani sbaragliano le forze afgane e catturano 150 soldati nella parte occidentale del paese – Abbonati
    • Cisgiordania: un palestinese pugnala a morte un soldato israeliano a sud di Nablus e gli ruba la pistola – Abbonati
    • Mali: assalto a base militare nella regione di Mopti, uccisi 16 militari – Abbonati

     

    NEDERLANDS

    • Afghanistan: Taliban vangen 150 Afghaanse krachten in westelijk Afghaans district – Abonnees
    • Mali: Minstens 16 soldaten gedood als aanvallers bestormen Mali leger kamp – Abonnees
    • Westelijke Jordaanoever: Een Palestijnse man steekt een Israëlische soldaat ten zuiden van Nablus dood en steelt zijn pistool – Abonnees

     

    POLSKI

    • Afganistan: Talibowie zaatakowali siły afgańskie w zachodnim Afganistanie – Subskrybenci
    • Mali uzbrojona grupa zaatakowała bazę wojskową, zabijając co najmniej 16 żołnierzy – Subskrybenci
    • Zachodni Brzeg Jordanu: ataki terrorystyczne: Izraelczyk zabity, dwa ranne – Subskrybenci

     

    PORTUGUÊS

    • Afeganistão: Talibãs destroem as forças afegãs e capturam 150 soldados no oeste do país – Assinantes
    • Cisjordânia: Um palestino esfaqueou até a morte um soldado israelense ao sul de Nablus, roubando sua arma – Assinantes
    • Mali: Ataque mortal contra uma base militar no Mali Central – Assinantes

     

    РУССКИЙ ЯЗЫК

    • Афганистан: Талибы атаковали афганские силы в западном районе Афганистана — Подписчики
    • В Мали вооруженная группа напала на военную базу: убиты по меньше мере 16 солдат — Подписчики
    • Западный берег: Теракты : убит израильтянин, двое раненых — Подписчики


    ptolemee@belliard74.com