25/11/2018

https://www.frontlive-chrono.com du 21 au 25 novembre 2018

Mercredi 21 novembre 2018

  • Italie: Arrestation d’un terroriste proche de Daech


Jeudi 22 novembre 2018

  • Burkina: un policier blessé dans l’attaque d’un commissariat dans le Nord

     
  • Niger: Sept personnes tuées dans l’attaque d’un puits

 

  • Nigeria: une cinquantaine de villageois enlevés par Boko Haram

 


Vendredi 23 novembre 2018

 

  • Gaza: Au moins 14 Gazaouis blessés par des tirs israéliens

 

 

  • Nigeria: L’EI dit que ses récentes attaques ont fait 118 victimes

 

 

  • Syrie: 2 militants anti-jihadistes abattus dans la région d’Idleb


Vendredi 23 novembre 2018 (suite)

  • Libye: Attaque de l’Etat islamique dans une oasis du Sud

 

 


Samedi 24 novembre 2018

 

 

  • Mali: Le chef jihadiste Koufa a « probablement » été éliminé

 

 

  • Syrie : 47 combattants antijihadistes tués par l’EI en deux jours

 

 

  • Syrie : échange de 20 prisonniers entre régime et rebelles

 


Dimanche 25 novembre 2018

  • Mozambique: 12 personnes tuées par des islamistes

     
     
     
  • Syrie : des médias étatiques accusent les rebelles d’attaque au « gaz toxique »

     

    Syrie: Combats entre les FDS et Daech dans l’est de la Syrie

  • Yémen: cinq combattants présumés d’el-Qaëda tués dans une frappe de drone

     
    Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono 
    Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois

 

07/11/2018

https://www.frontlive-chrono.com du 7 novembre 2018

France: La DGSE confirme que le cerveau des attentats du 21 novembre 2015 à Paris, Oussama Atar, abattu en Syrie



Irak : La forces paramilitaires (chiites) contrecarrent une tentative de l’État islamique de se faufiler à Bagdad



Liban: Le chef d’Ansar Allah, un groupe palestinien pro-Hezbollah, s’échappe du camp palestinien de Miyé Miyé

 

Nigeria : 16 soldats portés disparus après une attaque de Boko Haram

03/11/2018

Articles publiés le samedi 3 novembre 2018 sur https://www.frontlive-chrono.com

Les jihadistes de l'Etat islamique semblent avoir opté pour une multiplication des assassinats de tous ceux, grands ou petits, qui représentent l'autorité de l'Etat : fonctionnaires, hommes politiques, leaders de tribus, maires, etc. et ce, dans de nombreux pays. Les assassinats ciblés se sont récemment multipliés, l'objectif de l'EI étant d'instaurer le chaos par l'élimination des élites.

Lire la suite