14/09/2017

Newsletter complète du 13 septembre de Jean René Belliard

Cher lecteur

Exemplaire de la newsletter adressée le 13 septembre , comme chaque jour, aux abonnés de ptolemee@belliard74.com, un centre d'information sur les évènements du Moyen Orient, d'Afrique du nord, du Sahel et de tous les évènements liés au jihadisme à travers le monde.

Pour vous abonner, écrire à mailto:ptolemee@belliard74.com

Lire la suite

13/09/2017

Myanmar : Al-Qaïda menace Myanmar (Birmanie) à propos des Rohingyas (Musulmans birmans)

Birmanie 
Rohingyas
Al-Qaïda menace la Birmanie à propos des Rohingyas  (Musulmans birmans)   
Des militants d'al-Qaïda ont lancé mercredi 13 septembre un appel pour soutenir les Rohingyas (musulmans birmans) qui fuient vers le Bangladesh et ont prévenu la Birmanie qu'elle serait punie pour la répression qu'elle mène contre ces populations en majorité musulmanes.
"Le traitement barbare infligé à nos frères musulmans ne restera pas impuni", affirme un communiqué de l'organisation jihadiste selon le site SITE spécialisé dans la surveillance des activités en ligne des groupes extrémistes.
"Le gouvernement de la Birmanie va goûter ce qu'il fait goûter à nos frères musulmans", ajoute l'organisation appelant à fournir de l'aide, des armes et un "soutien militaire" aux Rohingyas.
Environ 400.000 personnes ont fui la Birmanie pour se réfugier au Bangladesh depuis l'intervention des forces de sécurité birmanes qui réagissaient à l'attaque d'une trentaine de commissariats et d'une caserne le 25 août par des activistes musulmans.
Le gouvernement birman affirme que ses troupes sont engagées dans une campagne contre le "terrorisme" et a mis en garde contre de nouvelles attaques visant des intérêts policiers ou militaires.
La déclaration d'al-Qaïda est de nature à confirmer ces inquiétudes.
"Nous appelons nos frères combattants au Bangladesh, en Inde, au Pakistan et aux Philippines à se rendre en Birmanie pour aider nos frères musulmans et entreprendre les préparatifs nécessaires pour résister à cette oppression", ajoute al-Qaïda.
 
Jean René Belliard

 

17:54 Publié dans al-Qaïda, BanglaDesh, Birmanie, Rohingyas, Site | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

11/09/2017

Syrie : la coalition aurait bombardé une colonne de forces pro-gouvernementales près de Deir ez-Zhor

Extrait de la 738ème newsletter publiée par Jean René Belliard le 11 septembre 2017

Selon plusieurs médias, la coalition aurait bombardé une colonne de forces pro-gouvernementales près de Deir ez-Zhor 
Les avions de la coalition dirigée par les États-Unis aurait bombardé une colonne militaire des forces gouvernementales syriennes près de la ville de Deir ez-Zhor. L'information a été donnée par Sky News Arabia lundi 11 septembre, citant des sources locales. 
Les frappes aériennes auraient frappé la colonne près d'un champ pétrolier à l'est de la ville de Deir ez-Zhor et auraient tué un certain nombre de membres de milices soutenues par l'Iran et auraient détruit des équipements militaires.
L'incident aurait eu lieu près du champ pétrolifère de Thaim situé au sud-est de la ville où des combats intenses sont en cours entre l'Etat islamique et l'Armée Arabe Syrienne (AAS). 
Selon la chaîne de télévision Sky News Arabia, les frappes aériennes seraient un message à l'AAS et ses alliés de s'abstenir de traverser la rivière Euphrate.
Ni l'armée syrienne ni la coalition dirigée par les États-Unis ont commenté l'information donnée par Sky News Arabia
Des informations antérieures données par des sources liées aux Forces Démocratiques Syriennes (FDS) soutenues par les États-Unis ont rapporté des  propos qu'aurait tenus le major-général Rupert Jones, commandant en chef adjoint de la coalition dirigée par les États-Unis en Syrie et en Irak, selon lesquels la coalition ne permettra pas aux troupes gouvernementales de traverser l'Euphrate et est prête à les frapper si elles tentaient de le faire. Ces propos n'ont pas été démentis par la coalition.
 
Pour plus d'informations, écrire à ptolemee@belliard74.com