17/03/2017

Israël intercepte un missile tiré de Syrie en représailles à un raid

Israël intercepte un missile tiré de Syrie en représailles à un raid

Des avions de combat israéliens ont attaqué un dépôt d’armes et des sites de missiles de défense anti-aérienne du Hezbollah en Syrie dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 mars. L’armée syrienne a répliqué par le tir d’un missile S-200 qui a été intercepté, a indiqué l'armée israélienne dans un communiqué.
Il s'agit de l'incident le plus sérieux entre les deux pays - toujours formellement en guerre - depuis le début de la guerre civile qui ravage la Syrie depuis six ans.
Aucun des missiles tirés depuis la Syrie contre les avions israéliens n'ont atteint leur cible, a précisé l'armée qui souligne que les sirènes se sont déclenchées dans la vallée du Jourdain pendant la nuit.
S-200.jpgMissiles S-200
Les missiles tirés contre les avions israéliens sont des S-200 de fabrication soviétique (SA-5, selon la classification de l’OTAN). Il s’agit d’un système de missile de défense aérienne à longue portée, destinée à la défense contre les bombardiers et autres avions d’attaque stratégique. L’armée syrienne dispose de 48 lanceurs S-200.
Le S-200 a une longueur de 11 m et un poids de lancement de 7,1 tonnes, dont 3 tonnes pour les boosters. Le missile a une vitesse de 700-1200 m / s, en fonction de la distance. Il peut détruire une cible entre 300 m et 27 km pour les modèles les plus anciens, et jusqu’à 40,8 km pour les modèles les plus récents. Il a une profondeur de  7 km à 200 km pour les modèles les plus anciens, et jusqu'à 255 km pour les modifications ultérieures.
Un missile S-200 détruit par le système de défense antimissile Arrow
Les sirènes ont retenti dans la vallée du Jourdain. Des explosions ont été entendues au cours de la nuit à Jérusalem, Modi'in, et la Cisjordanie. Il s’agissait d’explosions provoquées par  des missiles de la défense anti-aérienne syrienne.
Selon les médias, un missile a été intercepté au nord de Jérusalem par le système de défense antimissiles Arrow.
Les médias israéliens et étrangers ont à plusieurs reprises ces dernières années rapporté des raids attribués à Israël contre des convois d'armes destinées au Hezbollah et transitant par la Syrie, mais Israël ne confirme d'habitude pas ces frappes.

Jean René Belliard

09:18 Publié dans Armée Arabe Syrienne, Cisjordanie, Hezbollah, Israel, Jérusalem, Missile Arrow, S-200 | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | |

#Syrie : #soldatsaméricains et #soldatsrusses à portée de vue près de la ville syrienne de #Manbij

Plusieurs forces armées - celles du régime et de leur allié russe, celles de l'alliance arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes et de leur allié américain, et celles de groupes rebelles syriens et de leur allié turc - se côtoient dangereusement dans la région de Manbij.

Lire la suite

16/03/2017

Les Etats-Unis le promettent : Les forces qui reprendront Raqqa seront à 75% arabes

Pour vaincre l’hostilité de la #Turquie, les #Etats-Unis promettent que les #ForcesDemocratiquesSyriennes (#FDS) qui prendront #Raqqa seront à 75% arabes

Lire la suite