20/10/2018

Syrie: Daech libère 6 des 27 otages de Soueida en échange avec le gouvernement syrien

PAR JEAN-RENÉ BELLIARD LE 

Texte en Anglais, Arabe, Espagnol, Italien

Le groupe Etat islamique (EI) a libéré six des 27 otages de la province de Soueida détenus depuis le 25 juillet, en échange de prisonnières de l’EI détenues par le régime syrien et d’une rançon, a indiqué samedi l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).
« Deux femmes et quatre enfants de la province de Soueida ont été libérés cette nuit », a indiqué à l’AFP le directeur de l’OSDH Rami Abdel Rahmane. « Il s’agit de la première vague » d’un accord scellé avec le régime syrien, « sous la supervision directe de la Russie », pour « libérer tous les otages » contre « 60 détenues de l’EI auprès du régime et une rançon de 27 millions de dollars », a-t-il ajouté. « Les 21 otages restants devraient être libérés dans les prochaines heures ou les prochains jours », a poursuivi M. Abdel Rahmane.
Fin juillet, l’EI avait mené assauts coordonnés et attentats suicide dans plusieurs localités de la province méridionale de Soueida, faisant plus de 250 morts, un des bilans les plus lourds depuis le début de la guerre en Syrie en 2011.
Une trentaine de personnes, notamment des femmes et leurs enfants, avaient été enlevées par le groupe jihadiste après ces attaques contre la communauté druze, majoritaire dans cette province.
Depuis, deux otages ont été exécutés : une jeune femme de 25 ans et un étudiant de 19 ans. Une femme de 65 ans est aussi morte en détention.
Les tentatives de médiation menées auprès des ravisseurs, par la Russie et le régime syrien, avec l’implication de représentants des familles ou de hauts dignitaires druzes, avaient toutes échoué dans un premier temps.
Le dernier round de pourparlers a toutefois porté ses fruits: le marché conclu porte sur une rançon d’un million de dollars pour chacun des 27 otages encore en vie, l’arrêt d’une offensive du régime contre l’EI dans une zone désertique de la province de Soueida, et la libération de plusieurs dizaines d’épouses de jihadistes, selon l’OSDH.
Dans le cadre de l’accord, les forces démocratiques syriennes (FDS), formées de combattants kurdes et arabes, et soutenues par une coalition internationale anti-jihadistes menée par Washington, « devraient également libérer des détenus de l’EI » dans le cadre de cet accord, selon M. Abdel Rahmane, qui n’a pas précisé leur nombre.

2018:10:21 - Otages libérés.jpg

 

Lire la suite

20/09/2018

Syrie : les Kurdes veulent transférer des jihadistes étrangers qu’ils détiennent

Lire la suite

18/08/2018

Frontlive-Chrono du samedi 18 août 2018

Nouvelle action promotionnelle à destination des lecteurs de La Tribune de Genève - Tous les articles sont en lecture libre ce samedi 18 août - Il suffit de cliquer sur le lien de l'article qui vous intéresse pour y accéder.

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)

  • Etat islamique: Un dirigeant de Daech détenu en Irak raconte sa dernière rencontre avec Abou Bakr al-Baghdadi – Lire la suite (19:30)
  • Syrie: Les FDS repoussent une attaque de Daech contre une position abritant des soldats américains et français – Lire la suite (18:00)
  • Syrie : Attaque en plein jour des jihadistes de Daech dans la ville de Raqqa – Lire la suite (18:17)
  • Syrie : Affrontements entre l’armée syrienne les rebelles – L’armée bombarde leurs positions dans le nord de Hama – Lire la suite (18:40)

Pour plus d'informations sur les abonnements, cliquer sur le lien "s'abonner" du site Frontlive-Chrono. Trois abonnements sont proposés : un abonnement mensuel à 12€, un abonnement semestriel à 60€ et un abonnement annuel à 100€.