09/10/2018

Syrie: le retrait des combattants du Hezbollah de Syrie a entraîné une rupture avec le général Suleimani

Le site israélien NzivNet rapporte qu’un conflit a éclaté entre le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah et le commandant de l’unité Al-Quds, une unité d’élite, le corps des gardiens de la révolution islamique d’Iran (CGRI), Hassan Suleimani.
Le site cite un rapport préparé par la communauté du renseignement israélien. Selon le document, le groupe libanais a rapatrié la moitié de ses militants hors de Syrie, soit environ 4 000 hommes. Les autres ont reçu l’ordre de se concentrer dans une zone proche de la frontière libanaise.
Selon le média, le président russe Vladimir Poutine souhaitait mettre un terme à l’activité des milices pro-iraniennes opérant sur le territoire syrien. Le Hezbollah a dû regagner des positions situées à la frontière avec Israël dans le sud du Liban.
Le redéploiement a indigné le commandant du CGRI, malgré le fait qu’il est conforme à la décision prise par le haut commandement du Hezbollah le 27 août et qui est de se préparer à un affrontement armé avec Israël. Le secrétaire général du mouvement chiite libanais, Hassan Nasrallah, a fait mention de ce projet à ses plus proches conseillers. La scène de la confrontation devrait être la « Galilée » occidentale.
Cependant, la décision prise par la direction du mouvement libanais a déplu au général Suleimani. En conséquence, les militants libanais ont commencé à tisser des liens avec les dirigeants iraniens en contournant le commandant de l’unité Al-Quds.
Le retrait des militants de Syrie n’a pas été coordonné avec Suleimani. Nasrallah a ignoré l’ordre direct du général d’arrêter le redéploiement. Il a également interdit à ses subordonnés de se soumettre aux ordres des militaire iraniens.
Les autorités iraniennes et syriennes ont tenté d’intervenir dans la résolution du conflit à la veille de l’attaque prévue contre la province d’Idlib. Le Hezbollah a promis de fournir des troupes pour l’offensive, mais cette promesse n’a pas été tenue.
Les dirigeants du mouvement chiite libanais n’ont pas apprécié l’envoi de miliciens chiites en provenance d’autres États sur le théâtre syrien, en raison du manque de formation militaire de ces militants. Il accuse également Suleimani de considérer les Arabes comme des personnes de deuxième rang.
NzivNet note que le conflit est connu et que l’administration américaine l’a considéré comme une preuve de l’affaiblissement de l’axe chiite. Le conseiller présidentiel pour la sécurité nationale, John Bolton, en a d’ailleurs discuté avec le secrétaire du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie, Nikolai Patrushev.

Lire la suite

06/07/2018

Iran: Les États-Unis répondent aux menaces iraniennes de bloquer le détroit d’Ormuz

par Jean-René Belliard
le

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)

Les forces armées américaines protégeront la navigation internationale en cas de tentative de la part de la République islamique d’Iran d’arrêter les exportations de pétrole de la région du golfe Persique. Ces propos ont été tenus par le porte-parole du commandement central de l’armée américaine, Bill Urban.
« L’US Navy et ses alliés sont prêts à prendre les mesures nécessaires pour assurer la liberté de navigation et le commerce international sans entraves partout où le droit international l’exige », a-t-il déclaré.
Il s’agit d’une réponse aux déclarations belliqueuses des dirigeants iraniens selon lesquelles, en représailles à un embargo sur les exportations pétrolières iraniennes, le régime des ayatollahs empêcherait les autres pays de la région d’exporter leurs hydrocarbures.
S’exprimant à Berne le 2 juillet, le président de la République islamique d’Iran, Hassan Rohani, a fait une déclaration qui a été perçue comme une menace mal voilée.
« Les Américains disent qu’ils veulent complètement couper l’exportation du pétrole iranien, ils ne comprennent pas très bien ce qu’ils disent, ce ne sera pas tel que l’Iran ne pourra pas exporter de pétrole, et le reste de la région le pourra », a-t-il déclaré.
Le commandant de l’unité « Al-Quds », l’unité d’élite du Corps des Gardiens de la Révolution islamique d’Iran, le Major général Qassem Souleimani a également affirmé que ses hommes étaient prêts à répondre aux sanctions américaines contre l’industrie pétrolière de l’Iran.
« Les Gardiens de la révolution sont prêts à mettre en œuvre des politiques qui empêchent l’exportation de pétrole par d’autres pays de la région,» a écrit Souleimani.

Pour suivre l'ensemble des textes publiés chaque jour sur Frontlive-Chrono, cliquez sur ce lien et suivez les instructions.

https://www.frontlive-chrono.com

Pour plus d'informations, contacter

Ptolémée

(+33)757910350
ptolemee@belliard74.com

10/05/2018

Frontlive-Chrono du 10 mai 2018

Articles parus sur Frontlive-Chrono le 10 mai 2018

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) arالعربية (Arabe) deDeutsch (Allemand) esEspañol (Espagnol) itItaliano (Italien) ja日本語 (Japonais) nlNederlands (Néerlandais)

  • L’Allemagne extrade vers la Tunisie un homme impliqué dans l’attaque du Bardo – Lire
  • Les forces égyptiennes ont tué 21 jihadistes dans le Sinaï : armée – Lire
  • Irak: Des chefs de l’EI capturés grâce à un téléphone portable – Lire
  • Irak: un jihadiste belge plaide non coupable affirmant s’être « fourvoyé » – Lire
  • L’insurrection de l’État islamique réapparaît dans le nord de l’Irak – Lire
  • L’Italie brise un réseau de financement du jihadisme syrien – Lire
  • Somalie: Au moins 11 personnes tuées lors d’une explosion sur un marché – Lire
  • Somalie: Une femme accusée de polygamie lapidée à mort par al-Shabaab – Lire
  • L’armée syrienne a pris à l’Etat islamique 1 500 km2 à l’ouest de Deir Ezzor – Lire
  • Un convoi de l’armée turque attaqué dans la province de Hama – Lire
  • Selon le MoD russe, plus de la moitié des missiles israéliens ont été abattus – lire
  • L’OSDH publié des informations sur les cibles atteintes par Tsahal en Syrie – Lire
  • Échange de tirs entre les forces iraniennes en Syrie et Israël – Lire

Lire la suite