28/11/2018

https://www.frontlive-chrono.com du mercredi 28 novembre 2018

Afghanistan: forte explosion près de la société privée de sécurité britannique G4S à Kaboul

 

Algérie : Bouteflika, « manœuvres politiques » en vue des prochaines élections présidentielles

 

Cameroun : 29 blessés dans un attentat-suicide dans l’extrême-nord

 

Italie : arrestation d’un Libanais d’origine palestinienne préparant un attentat au nom de l’EI

 

Syrie: Saoudiens et émiratis auraient déployés des troupes à l’est de l’Euphrate

 

Syrie: Nouveau round de négociations à Astana (Kazakhstan)

 
Abonnement nécessaire pour lire les articles de Frontlive-Chrono 
Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois ou 12€ par mois

31/10/2018

Articles parus sur https://www.frontlive-chrono.com le 31 octobre 2018

Abonnement à Frontlive-Chrono nécessaire pour lire l’intégralité des articles – 
Trois options : 100€ pour un an / 60€ pour six mois / 12€ par mois

 

Afghanistan: attaque suicide près d’une prison de Kaboul, au moins 6 morts

France: Vidéo d’allégeance à l’EI : sept personnes interpellées dans l’ouest

 

Russie : un kamikaze de 17 ans se fait exploser dans une antenne régionale du FSB

 

Syrie: combats entre jihadistes et rebelles dans la future « zone démilitarisée »

CONTINUER LA LECTURE (Abonnés à Frontlive-Chrono)
 

Syrie: Quatre miliciens kurdes tués par l’artillerie turque en Syrie

22/10/2017

Syrie : Les Forces Démocratiques Syriennes s'emparent de l'important gisement pétrolier d'Omar

Syrie 
OmarFields
Les Forces Démocratiques Syriennes s'emparent de l'important gisement pétrolier d'Omar
Les Forces Démocratiques Syriennes (FDS), une alliance rebelle kurdo-arabe soutenue par les Etats-Unis, ont finalement gagné la course de vitesse qui l'opposait aux forces pro-gouvernementales pour le contrôle des importants gisements pétroliers et gaziers d'Omar. Les FDS ont annoncé avoir pris dimanche le contrôle, dimanche 22 octobre, de ce gisement pétrolier.
Le gisement d'al-Omar, sur la rive orientale de l'Euphrate, est l'un des principaux champs pétroliers du pays. Il était jusqu'ici tenu par les jihadistes de l'Etat islamique (Daech).
"Nos forces ont réussi à libérer ce gisement sans dégâts notables", a déclaré Lilwa al Abdallah, une porte-parole de l'offensive lancée dans la province de Deir ez-Zhor. Le gisement d'al-Omar est situé à une dizaine de kilomètres au nord de Mayadin, ville reprise mi-octobre à l'EI par les forces gouvernementales syriennes et leurs alliés.
Les FDS, à l'est de l'Euphrate, et les forces pro-Bachar el-Assad, sur l'autre rive, sont engagées dans deux offensives concurrentes contre l'EI. Des discussions entre la coalition sous commandement américain, qui appuie les FDS, et l'armée russe, qui soutient les forces du régime, ont régulièrement lieu pour éviter tout risque d'incidents.
Communiqué des FDS :
"Nos forces ont mené une opération militaire de grande envergure visant la concentration de mercenaires dans les champs de pétrole d'Omar aux premières heures de la matinée (22 octobre 2017) afin de venir à bout des mercenaires et de leur ôter l'occasion de commettre des actes de sabotage à cause de leurs défaites dans les régions libérées. Nos forces ont, par conséquent, libéré les anciens champs des militants et les ont chassés des champs avec peu de dégâts. 
Nos forces continuent à traquer les survivants qui se sont réfugiés dans le quartier d'hébergement des ouvriers adjacent aux champs où ils se sont mis à l'abri dans ces bâtiments, tandis que nos forces s'affrontent avec eux pour les expulser ou les éliminer 
Laila Al Abdullah, porte-parole officielle de la campagne Asefat AL-Jazeera."

Jean René Belliard

ptolemee@belliard74.com