03/09/2018

Grande Bretagne: « Les terroristes de Daech en Afghanistan, en contact avec des cellules au Royaume-Uni »

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) deDeutsch (Allemand) esEspañol (Espagnol) itItaliano (Italien) nlNederlands (Néerlandais)

Le ministère britannique de la Défense a mis en garde, lundi 3 septembre, contre une éventuelle menace terroriste au Royaume-Uni et en Europe occidentale constituée par les combattants de l’organisation Daech en Afghanistan.
Le ministre britannique de la Défense, Gavin Williamson, a déclaré que « les combattants de Daech en Afghanistan représentent encore une menace vu qu’ils pourraient mener des attaques au Royaume-Uni et en Europe occidentale, puisqu’ils communiquent avec leurs cellules dormantes là-bas« .
Dans une interview accordée à la chaîne britannique Sky News dans la ville afghane Mazar Sharif, Williamson a souligné que le Royaume-Uni devrait prendre des mesures afin de prévenir toute attaque.
« Ce que nous voyons c’est une vraie menace contre le Royaume-Uni de la part de ces organisations, et nous devrons agir afin de garantir qu’il n’y aura dans l’avenir aucune attaque telle celle de Manchester« , a-t-il ajouté.
Le ministre britannique, qui inspecte actuellement les troupes britanniques basées en Afghanistan, a noté: « Nous voyons constamment des groupes terroristes opérer ici en Afghanistan, et nous voyons des preuves de leurs liens non seulement au Royaume-Uni mais dans toute l’Europe« .
IS-Khorasan
Le groupe, connu sous le nom de IS-Khorasan ou IS-K, est un rival des talibans et d’Al-Qaïda. Il est régulièrement pris pour cible par les forces spéciales américaines et britanniques en Afghanistan. Son dernier dirigeant, Abu Saad Erhabi, a été tué dans une attaque aérienne américaine il y a une semaine – il était le quatrième dirigeant de Daech à être tué dans le pays au cours des dernières années.
On croit que des milliers de combattants étrangers sont arrivés en Afghanistan après avoir été chassés de l’Irak et de la Syrie, mais les propos du ministre britannique de la Défense laissent entendre que le groupe serait plus établi qu’on ne le pensait auparavant.
Les sources ne confirment pas s’il y a des Britanniques parmi eux, mais nous savons qu’il y a un minimum de 100 djihadistes français ou francophones dans les rangs de l’IS-K.

Lire la suite

13/08/2017

AFGHANISTAN : Plusieurs dirigeants de la branche afghane de l'EI tués à Kunar

AFGHANISTAN : Plusieurs dirigeants de la branche afghane de l'EI tués à Kunar   
Plusieurs dirigeants de l'Etat islamique-Khorasan, la branche afghane de l'EI, ont été tués lors d'une frappe aérienne américaine en Afghanistan, indique le commandement allié à Kaboul dans un communiqué samedi 12 août.
L'attaque conduite jeudi 10 août a notamment coûté la vie à Abdul Rahman, considéré par l'armée américaine comme l'émir de la province de Kunar pour l'EI-K.
"La mort d'Abdul Rahman constitue un nouveau coup porté à la direction de l'EIIL-K", a déclaré le général John Nicholson, utilisant l'ancien acronyme de l'Etat islamique.
Trois autres dirigeants de l'organisation ont péri dans l'attaque aérienne menée dans l'est de la province de Kunar.
L'émir de l'organisation afghane, Abu Sayed, avait péri dans une opération aérienne américaine en juillet dans cette même province. Il était le troisième chef de la branche afghane de l'EI à se faire tuer depuis juillet 2016.
Khorasan 
Le Khorasan est le nom de l'ancienne région composée principalement de l'Afghanistan actuel plus de certaines zones orientales de l'Iran ainsi que de régions du Tadjikistan, du Turkménistan et de l'Ouzbékistan.
16 civils auraient été tués par un raid aérien américain - Les Américains démentent 
Des responsables afghans ont indiqué samedi que 16 civils, y compris des femmes et des enfants, avaient été tués dans un raid aérien américain à Nangarhar, mais l'armée américaine a réfuté ces affirmations, précisant que seuls des activistes avaient péri.
L'Etat islamique semble se déplacer du Moyen Orient vers l'Asie mineure 
Malgré des succès enregistrés sur le terrain par les unités spéciales afghanes et américaines, l'EI continue de mener des opérations meurtrières en Afghanistan. Cette évolution laisse craindre que l'organisation djihadiste cherche à déplacer son action du Moyen-Orient où elle est acculée vers l'Asie centrale.

Jean René Belliard

Lire la suite