Ennaceur Mohamed

  • Tunisie: Le président Beji Caid Essebsi meurt à 92 ans

    Imprimer

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) arالعربية (Arabe) deDeutsch (Allemand) nlNederlands (Néerlandais)

    Le président tunisien Beji Caid Essebsi est décédé à l’âge de 92 ans, a annoncé jeudi la présidence, à la suite d’une série de crises sanitaires.
    « Le président tunisien Mohammed Beji Essebsi est décédé le 25 juillet 2019 à 10h25 à l’hôpital militaire en Tunisie.
    « Les détails de la cérémonie d’enterrement seront annoncés. Nous sommes à Allah, et à Lui nous retournons. »
    Plus tôt jeudi, le fils d’Essebsi a déclaré que l’ancien combattant politique avait été placé en soins intensifs.
    Essebsi, acteur majeur de la transition démocratique du pays depuis 2011, a été hospitalisé à la fin du mois dernier et a passé une semaine à l’hôpital après avoir souffert d’une « grave crise sanitaire ».
    Le président n’avait comparu que deux fois depuis qu’il avait quitté l’hôpital le 1er juillet.
    Hafedh Caid Essebsi, le fils du président, a déclaré que son père avait été hospitalisé mercredi après avoir subi d’autres effets de la peur du mois dernier, confirmant un reportage antérieur à la radio locale.
    Essebsi a longtemps été une figure de proue en Tunisie, en particulier depuis le renversement du Zine el-Abidine Ben Ali en 2011, qui a été suivi de soulèvements contre les dirigeants autoritaires au Moyen-Orient, notamment en Libye et en Égypte.
    Fondateur du parti tunisien Nidaa Tounes, il a remporté la présidence en 2014.
    En avril, il a annoncé qu’il ne se représenterait pas aux prochaines élections de novembre, disant qu’il était temps qu’il fasse place à de jeunes leaders.
    Essebsi a occupé des postes politiques importants pendant des décennies. Il a été nommé ministre de l’Intérieur en 1965 par le premier président tunisien post-indépendance, Habib Bourguiba.
    Au fil des ans, il a également été directeur général de la police nationale, ministre des Affaires étrangères et ambassadeur en France et en Allemagne.

    Ennaceur Mohamed .jpegLe président du Parlement va assurer l’intérim
    Le président du Parlement tunisien Mohamed Ennaceur va être intronisé président de la République par intérim jeudi après-midi, quelques heures après le décès du chef de l’Etat Béji Caïd Essebsi, a indiqué à la presse le vice-président du Parlement, Abdelfattah Mourou.
    Selon la Constitution, M. Ennaceur peut assurer l’intérim durant 45 à 90 jours.
    « L’Etat continue à fonctionner et selon la Constitution c’est le président du Parlement qui assure la présidence de la République » par intérim, a déclaré M. Ennaceur à la télévision nationale.
    « J’adresse au peuple tunisien un appel à unifier les rangs pour continuer la marche vers davantage de développement et réaliser les aspirations du peuple », a-t-il ajouté aux côtés du Premier ministre Youssef Chahed.

    Lire la suite