CENTCOM

  • Etats-Unis: « Laissons les autres se battre pour ces sables ensanglantés », déclare Donald Trump à propos du Moyen Orient

    Imprimer

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)

    Trump Donald.jpgLe président américain Donald Trump a défendu sa décision de retirer les troupes américaines de Syrie. À en juger par ses paroles, le gouvernement a l’intention de réduire considérablement la présence américaine dans la région du Moyen-Orient.
    « Nous partons. Laissons les autres se battre pour ces sables ensanglantés. Être l’armée mondiale n’est pas la tâche de l’armée américaine », a-t-il déclaré, ajoutant qu’un petit nombre de soldats américains resterait au Moyen-Orient. Leur tâche sera de protéger les champs de pétrole.
    Il a également nié les allégations de trahison des alliés kurdes. Selon le président, le commandant des forces démocratiques syriennes, le général Mazlum, lui a exprimé sa gratitude et a déclaré que les combattants de l’État islamique avaient été arrêtés.
    Trump a déclaré que les Etats-Unis avaient dépensé 8 000 milliards de dollars pour des opérations militaires dans la région, mais que le Moyen-Orient n’était pas devenu plus sûr pour autant. Dans le même temps, il a déclaré que le groupe terroriste État islamique avait finalement été vaincu et a remercié les Kurdes pour leur contribution à la victoire.

    Liste des articles publiés sur Frontlive-Chrono le jeudi 24 octobre 2019

     

    • Arabie saoudite: Riyad nomme un nouveau chef de la diplomatie, le deuxième en moins d’un an – Login
    • Etats-Unis: « Laissons les autres se battre pour ces sables ensanglantés », déclare Donald Trump à propos du Moyen Orient – Accès libre
    • Liban: Affrontements entre manifestants et partisans du Hezbollah au centre de Beyrouth – Login
    • Syrie : Une voiture piégée explose dans une ville occupée par des combattants soutenus par la Turquie – Login

     

  • Afghanistan : Officiels américains – Un soldat afghan tue 2 soldats américains

    Imprimer

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)

    Des responsables américains ont révélé qu’un soldat afghan avait tué deux militaires américains en Afghanistan.
    L’incident aurait eu lieu lundi 29 juillet. Les fonctionnaires américains ont parlé sous le couvert de l’anonymat parce qu’ils ne sont pas autorisés à s’exprimer sur des détails qui n’ont pas encore été rendus publics.
    Le U.S. Central Command a confirmé que deux soldats américains avaient été tués, mais n’a fourni aucun détail. Les renseignements complémentaires sont retenus pendant 24 heures pour donner le temps d’aviser les familles proches.

    Lire la suite

  • Frontlive-Chrono – Lundi 8 avril 2019

    Imprimer

    Ces articles ont aussi été publiés en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)

    • Afghanistan : au moins 12 policiers et soldats tués dans des combats avec les talibans – Abonnés
    • Afghanistan : attaque à la voiture piégée contre un convoi près d’une base américaine – Abonnés
    • Iran : les Gardiens de la Révolution classés organisation « terroriste par les USA – L’Iran classe l’armée US comme organisation terroriste – Abonnés
    • Libye: Près de cinquante personnes tuées dans les combats pour Tripoli – Abonnés

    Frontlive-Chrono est un site web totalement indépendant.
    Il ne vit que de ses abonnements:
    Trois options d’abonnement : 100€ pour un an / 60€ pour six mois / 12€ par mois