30/05/2017

Les Peshmergas kurdes lancent un avertissement aux milices chiites (zk)

Les Peshmergas kurdes lancent un avertissement aux milices chiites 

Dans une déclaration ferme, le Commandement général des forces  Peshmerga a accusé le Hashed al-Chaabi (la coalition de milices chiites pro-iraniennes) et les «Kurdes mercenaires» de violer un accord conclu entre Erbil et Bagdad avant le lancement de l'offensive de Mossoul et les a mis en garde contre ce qui pourrait provoquer des problèmes. 

Lire la suite

12/05/2017

Offensive des miliciens chiites contre l'EI à l'ouest de Mossoul

Offensive des miliciens chiites contre l'EI à l'ouest de Mossoul
 
Les Forces de mobilisation populaire (Hashed al-Chaabi), une coalition de milices chiites, ont lancé, vendredi 12 mai, une offensive contre des positions de l'Etat islamique (Daech) dans une région désertique proche de la frontière syrienne. L'opération militaire a été baptisée "Muhammad Rasoul Allah 2"  
L'opération a pour objectif les zones de Kairawan et Baaj situées à une centaine de kilomètres à l'ouest de Mossoul où les forces irakiennes soutenues par les Etats-Unis continuent de progresser lentement dans la reconquête de la partie occidentale de la ville. Les miliciens chiites ont  jusqu'à présent libéré les villages de Tal Hajm, Am al-Shabit, Amkibra, Sabaya Khorosh, Sedkhan, Abu Lahaf, situés au nord et à l'est d'Al-Kairawan.
En outre, les Hashed al-Chaabi ont assiégé le village de Boutha, au sud d'Al-Kairawan, et les villages de Mehdi Mahal et Hayat au nord.
Les milices chiites irakiennes annoncent avoir tué 57 combattants de Daech et détruit 7 VBIED et 3 autres véhicules depuis de l'opération. De son côté, l'armée de l'air irakienne annonce avoir détruit 3 positions de mortier de l'EI.
Les milices chiites tenues à l'écart de la bataille de Mossoul 
Les Hashed al-Chaabi ont été tenues à l'écart de la bataille de Mossoul mais elles ont malgré tout conquis de vastes territoires au sud-ouest de la ville coupant d'importants axes de ravitaillement utilisés par l'EI.
Les Etats-Unis se méfient des milices chiites 
L'offensive de vendredi a été appuyée par l'aviation irakienne mais non par l'armée américaine qui refuse d'apporter un soutien quelconque aux milices chiites.
Les Etats-Unis se méfient notamment de l'influence dont dispose l'Iran au sein de ces forces armées qui comptent parmi les plus puissantes au sein de la coalition anti-Daech.
En théorie, les Hashed al-Chaabi reconnaissent l'autorité du gouvernement de Bagdad où elles ont été créées il y a trois ans lorsque l'EI s'est emparé d'environ un tiers du territoire irakien provoquant la débandade des forces de sécurité nationales.
Le principal objectif des milices chiites irakiennes: Un appui aux forces loyalistes syriennes 
Le contrôle de la zone frontalière de la Syrie par les miliciens chiites des Hashed al-Chaabi devrait se transformer en un soutien aux forces gouvernementales syriennes lorsqu'elles s'engageront dans la reconquête de Raqqa, a précisé un porte-parole irakien.
Les nouvelles lignes de tension se dessinent
Disons plutôt que l'objectif du commandement des Hashed al-Chaabi est de s'assurer le contrôle de la frontière syro-irakienne pour garantir la pérennité de ce qu'on a appelé "l'arc chiite", allant de l'Iran au sud Liban par l'intermédiaire des milices chiites irakiennes, le régime de Damas et le Hezbollah libanais. A noter que la présence de forces spéciales U.S. dans le secteur d'al-Tanf (voir le chapitre sur la Syrie ci-dessous) est également d'assurer le contrôle de la frontière syro-irakienne et syro-jordanienne, pour éviter que le conflit syrien ne débouche sur un renforcement de la présence militaire iranienne à la frontière israélienne. L'Etat islamique n'est pas encore totalement défait dans ces régions syro-irakiennes qu'on voit déjà pointer les nouvelles lignes de tension.
 

Jean René Belliard

Pour recevoir les autres informations de la journée du 12 mai 2017, écrire à ptolemee@belliard74.com pour souscrire un abonnement.