31/08/2017

L'Irak annonce officiellement la reprise de Tal Afar

L'Irak annonce officiellement la reprise de Tal Afar

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a annoncé jeudi 31 août  la reprise à l'Etat islamique (Daech) de Tal Afar, l'un des trois derniers bastions jihadistes dans le pays, finalisant ainsi la reconquête de l'ensemble de la province septentrionale de Ninive.

"Notre bonheur est complet, la victoire est arrivée et la province de Ninive est désormais entièrement aux mains de nos forces", a affirmé M. Abadi dans un communiqué parvenu à l'AFP, en référence à cette région du nord de l'Irak dont les forces anti-EI avaient déjà repris début juillet le chef-lieu, Mossoul, aux jihadistes.
 

Lire la suite

15/08/2017

Irak :Début imminent de la bataille de Tal Afar , toujours aux mains de l'EI

Début imminent de la bataille de Tal Afar , toujours aux mains de l'EI    
L'aviation irakienne a lancé une campagne de bombardement sur Tal Afar, ville tenue par les jihadistes de l'Etat islamique à 80 km environ à l'ouest de Mossoul, rapporte mardi 15 août la chaîne de télévision al-Soumariya citant un porte-parole du ministère de la Défense.
Tal Afar est la prochaine cible des forces irakiennes et de leurs alliés qui ont repris début juillet la ville de Mossoul au terme d'une contre-offensive de neuf mois.
Le porte-parole de la Défense, Mohammed al Khodari, a ajouté que l'offensive terrestre sur Tal Afar serait lancée une fois la campagne aérienne terminée.
La ville comptait environ 200.000 habitants avant de tomber sous le contrôle de l'EI.

 

Lire la suite

18:39 Publié dans al Khodari Mohammed - Porte-parole du MoD, Etat Islamique, Irak, Tal Afar | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | |

30/06/2017

Des religieux de l'Etat islamique reconnaissent leur défaite à Mossoul et la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi

Des religieux de l'Etat islamique reconnaissent leur défaite à Mossoul et la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi
Abou Baraa al-Mawseli, l'un des principaux dirigeants de l'État islamique et le chef adjoint pour le secteur de Tal Afar, à l'ouest de la province, a prononcé un sermon lors de la prière du vendredi dans lequel il a reconnu la défaite de l'Etat islamique à Mossoul.
Abou Baraa a également déclaré que Tal Afar devenait «le siège temporaire du califat».
Dans un autre sermon dans la même ville, Abou Qutaiba, un autre assistant principal du chef suprême de l'Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, a éclaté en sanglots lorsqu'il a parlé de ce dernier dans son prêche. Il aurait alors marmonné quelques mots suggérant la mort de Baghdadi, selon un témoin de la scène.
Les spéculations et Les rapports contradictoires sur sa survie et l'endroit où il pourrait se trouver n'ont pas cessé au cours de ces dernières années. Dernièrement, le ministère de la Défense russe a affirmé qu'il était sûr de sa mort à 100%.

Jean René Belliard

Lire la suite