21/11/2014

13 au 21 novembre – Nouvelles des guerres du Moyen Orient

Je remercie les lecteurs pour les nombreux messages de soutien et d’encouragement. Je suis à nouveau prêt et encore plus motivé qu’avant pour poursuivre mon travail d’analyste de la politique et des évènements qui se déroulent, jour après jour au Moyen Orient.
Il s’est passé pendant mon absence forcée pas mal d’évènements. Je vais essayer d’en faire un rapide survol pour recoller à l’actualité.

Lire la suite

08/11/2014

6 au 8 novembre 2014 – Nouvelles des guerres du Moyen Orient

La guerre fait rage entre les Islamistes sunnites, encore appelés Jihadistes, et le reste du monde. Et cette lutte à mort est multiforme. Elle l’est en raison de la diversité des adversaires – chiites, occidentaux, armées nationales, forces laïques, et tous ceux qui refusent de passer sous l’autorité des partisans de la charia. Et elle est multiforme en raison de la diversité des Jihadistes eux-mêmes dont beaucoup n’ont que peu ou pas de relations avec l’islam mais sont simplement animés par une haine féroce de « l’establishment ».
Il est nécessaire, par conséquent, de passer en revue les divers théâtres où ces affrontements ont lieu. On s’aperçoit, à considérer la liste de plus en plus longue des régions affectées par ce conflit, qu’on se dirige petit à petit vers ce qu’on pourrait appeler une guerre mondiale.

Lire la suite

24/10/2014

23 et 24 octobre – Nouvelles des guerres du Moyen Orient

« Confronté à un défi sans précédent, œuvre de forces maléfiques ayant montré à plusieurs reprises leur mépris total des vies humaines, le monde occidental est aujourd'hui au pied du mur. De l'attitude qu'il aura le courage d'adopter dépend le sort d'une nation et d'une région en entier. Quelque forme qu'elle puisse prendre, la fermeté sera un signe de détermination à sauver le Liban et, avec lui, la crédibilité des puissances démocratiques à travers le monde. Par contre, tout indice de faiblesse ne pourra que signifier une capitulation devant le crime qui, malheureusement, dans cette partie meurtrie et saignée à blanc de l'Orient, a prouvé à maintes reprises qu'il paie (...) »
Ces phrases ont été écrites dans le quotidien « L’Orient-le-Jour » le 24 octobre 1983 au lendemain de la destruction du QG des forces américaines et de celui des forces françaises à Beyrouth.
La question reste toujours d’actualité.

Lire la suite