29/07/2014

Gaza – 29 juillet 2014 – 22ème jour de guerre

28 juillet : 10 soldats israéliens ont perdu la vie
Quatre soldats, des tankistes, ont été tués lundi par un obus de mortier alors qu’ils se trouvaient le long de la frontière avec l'enclave palestinienne
Cinq soldats ont été tués au cours de combats avec un commando de Palestiniens qui s’était infiltré via un tunnel dans le kibboutz israélien de Nahal Oz, près de la frontière avec Gaza.
"Les soldats d'infanterie Daniel Kedmi (18 ans), Barkey Ishai Shor (21 ans), Sagi Erez (19 ans) et Dor Dery (18 ans) ont été tués lors de cette tentative d'attaque", a indiqué un communiqué militaire, ajoutant que le nom du 5e soldat tué n'était pas autorisé à la publication.  L'armée israélienne a aussi annoncé avoir tué un membre du commando palestinien qui s'était infiltré près du kibboutz de Nahal Oz (sud), proche de la frontière.
Un dixième militaire était tombé au combat à Gaza plus tôt dans la journée. 
Depuis le début des affrontements 53 officiers et soldats de l'armée israélienne ont été tués au combat. 113 autres sont actuellement traités dans les hôpitaux pour blessures. 

22 Palestiniens tués le 28 juillet
Selon des sources palestiniennes, 22 personnes sont décédées ce qui porte le nombre des tués depuis le début des affrontements à 1130 personnes. Plus de 6500 personnes ont été blessées.

26 Palestiniens déjà tués depuis les premières heures de la journée du mardi 29 juillet
D’intenses frappes de l'armée israélienne sur l'ensemble de la bande de Gaza ont déjà couté la vie à 26 Palestiniens, ce mardi 29 juillet, selon les services de secours palestiniens.
Parmi ces 26 Palestiniens figurent au moins 9 femmes et 4 enfants, tués par des frappes à Rafah (sud). Des tirs de l’artillerie israélienne sur le camp de réfugiés de Bureij (centre) ont fait 11 morts.
 
3500 cibles frappées par l’armée israélienne
Selon le service de presse de l'armée, plus de 3500 cibles ont été attaquées depuis le début des opérations contre la bande de Gaza.  Au moins 300 combattants du Hamas et du Jihad islamique ont été mis hors de combat. L’armée israélienne a jeté au-dessus de Gaza des tracts donnant la liste des combattants palestiniens tués avec la question : « A qui le tour ? »

Les Palestiniens ont tiré 2200 roquettes depuis le début des affrontements
Selon le service de presse de l'armée israélienne, 2200 roquettes ont été tirées en direction d’Israël depuis le début des affrontements. Les bombardements ont tué trois civils.
 
Résumé du 29 Juillet 2014
00h00. Bureau de presse de l'armée israélienne a annoncé les noms des militaires tués, le 28 Juillet, par un tir de mortier à la frontière avec la bande de Gaza. Sergent Haim Eliav Elyagu Kahlon (22) de Safed, sergent Meydan Maimon (20) de Netivot,  sergent Niran Cohen (20) de Tibériade, sergent Eddie Bariga (23) de Moshav Beit Shikma.
01h00. Tsahal a fermé la route 232, passant près de la frontière avec Gaza, en raison d’un risque d’attaque palestinienne. La circulation des véhicules est suspendue entre les carrefours Saad et Habim.
02h00. Tsahal a effectué un raid contre la maison d’Ismaïl Haniyeh, le chef de l’administration du Hamas.  La maison se trouve dans le camp de réfugiés de Chati, au nord-ouest de Gaza.
Beaucoup d’Israéliens ont peu dormi dans la nuit du 28 au 29 juillet
02h30. Les sirènes retentissent ans de nombreuses villes d’Israël, comme Tel-Aviv, Rishon Lezion, Rosh Aïn, Ramle, Yavne, Gadera, Kiryat Malachi et Ashdod. Peu de temps avant les sirènes avaient retenti dans le district d’Eshkol.
Selon les rapports préliminaires, le système de défense antimissile "Iron Dome" a détruit 3 missiles au-dessus du secteur de Gush Dan, Ashdod et Gadera. Deux autres roquettes ont explosé dans le secteur Goush Dan sans faire ni victimes ni dégâts. 
03h00. Les sirènes retentissent à nouveau à Ashkelon et les établissements situés sur le territoire du Conseil régional de Hof Ashkelon.
04h00. A nouveau les sirènes à Hof Ashkelon.
04h30. Et  sur le territoire du conseil régional de Shaar Hanegev.
04h35. L’armée de l’air israélienne a attaqué les bureaux de la station de radio du Hamas et et de sa chaîne de télévision "Al-Aqsa".
05h00. Sirènes d’alarme à Shaar Hanegev.
06:00. Et à Sderot.
L'unique centrale électrique de la bande de Gaza a cessé de fonctionner après son bombardement par l'armée israélienne dans la nuit. Les bombes ont endommagé le générateur de vapeur et les réservoirs de carburant qui ont pris feu.
11.15. Quatre roquettes ont explosé au-dessus du district régional d’Eshkol, et deux ont été détruites par le système "Iron Dome" près d'Ashkelon.
13h30. Deux volées de missiles ont visé Sderot.
15h00. Les palestiniens ont tiré sur Hof Ashkelon. Le missile est tombé dans un terrain vague.
16.00. Le secrétaire du Comité exécutif de l'OLP, Yasser Abd Rabbo, a déclaré lors d'une conférence de presse à Ramallah que toutes les factions palestiniennes, dont le Hamas et le "Jihad islamique" étaient prêtes à une trêve humanitaire de 24 heures. Rabbo a ajouté qu’ils étaient prêts à examiner "dans un esprit positif" une proposition de l'ONU pour un cessez-le feu de trois jours  Le vice-président du bureau politique du Hamas, Moussa Abou Marzouk,  a déclaré que cette initiative avait été convenue avec la direction du Hamas et était entièrement une «initiative de Ramallah." Il a également indiqué que des représentants du Hamas partiront pour le Caire pour discuter des termes du cessez-le-feu. Pour l’instant, Jérusalem n’a pas officiellement répondu à Ramallah. 
17h25. Treize civils palestiniens ont été tués mardi après-midi par des tirs d'artillerie israéliens à Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, non loin de la frontière avec Israël.
17h40. L'armée israélienne a tué cinq combattants palestiniens alors qu’ils bondissaient d’un tunnel à l'intérieur de la bande de Gaza et ouvraient le feu sur les troupes israéliennes. Celles-ci ont riposté mettant les cinq attaquants hors de combat.
22h00. Hamas rejettera tout cessez-le feu sans un arrêt des frappes militaires israéliennes et la levée du blocus de la bande de Gaza, a prévenu mardi Mohammed Deif, le chef des Brigades Ezzedine al-Qassam, lors d’une déclaration lue sur la radio et la télévision du Hamas, avec la photo du logo de l'organisation armée. 

Vidéos - Côté israélien
La brigade Nahal en opération au nord de Gaza :
https://www.youtube.com/watch?v=DZfzzdw38iQ&list=UUaw...
Un tunnel du Hamas menant en Israël détruit par Tsahal :
https://www.youtube.com/watch?v=Wovvt8yBfGU&list=UUaw...

Vidéos – côté gazaoui
Une vidéo de propagande mise en ligne sur un site islamiste montre les combattants des brigades Ezzedine al-Qassam (la branche armée du Hamas) :
https://www.youtube.com/watch?v=ANuMwN7TCFw&feature=p...
La vidéo est intitulée (en Indonésien) « On vous attend les juifs ! »
Je rappelle que le Hamas (Brigades Ezzedine al-Qassam) et le Jihad islamique comptent environ 17 000 combattants selon des sources israéliennes.

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l’enfer des espions)

08:02 Publié dans Brigades Ezzedine al-Qassam, Gaza, Hamas, Israel, Jihad islamique | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

24/07/2014

Gaza – 17ème jour de combats – 24 juillet 2014

Résumé des opérations du 23 juillet
Au cours des premiers jours de l'opération terrestre, l'armée israélienne a mené d'intenses combats dans le quartier Shoujaiya à Gaza. D’intenses tirs de roquettes avaient ce quartier pour origine où se trouvait également un complexe système de tunnels conduisant à Israël.
C’est la raison pour laquelle le Shin Bet et Tsahal ont décidé d’affronter les combattants du Jihad Islamique retranchés dans le quartier.
Le mercredi 23 Juillet, l'armée israélienne a achevé la prise de Shoujaiya et a commencé la destruction des tunnels situés dans le quartier. Tsahal a simultanément lancé une offensive contre plusieurs secteurs dans le nord de la bande de Gaza, y compris Jabaliya et Beit Hanoun et frappé les cibles du Hamas à Khan Younès.

Soldat israélien dans un tunnel.jpg

















100 objectifs attaqués le 23 juillet
L'armée israélienne a attaqué plus de 100 cibles le mercredi 23 juillet. 150 combattants palestiniens ont été faits prisonniers. Soixante-dix d'entre eux ont été emmenés par le Shin Bet pour interrogatoire. Selon les chiffres communiqués par le service de presse de l'armée, 3 333 objectifs ont été frappés et plus de 200 combattants du Hamas et du Jihad islamique ont été mis hors de combat.

80 roquettes tirées le 23 juillet par les Palestiniens
80 roquettes ont été tirées depuis Gaza en direction d’Israël le 23 juillet. 21 d’entre elles ont été détruites par le système de défense antimissile "Iron Dome". Selon l'armée israélienne, depuis le début des évènements, 2,270 missiles ont été tirés en direction d’Israël. 440 missiles ont été abattus par "Iron Dome" et 1777 ont atteints le territoire israélien. Le reste est tombé à l’intérieur de la bande de Gaza. Les bombardements ont tué deux personnes.

32 soldats tués depuis le début des affrontements
Trois soldats ont été tués au cours d'une bataille à Khan Younès. Il s’agit du lieutenant Paz Eliyahu (22 ans), du kibboutz Evron, du sergent Matthew Lee (19 ans) d'Eilat et du sergent Shahar Dawber (20 ans) du kibboutz Genigar. Ces dernières pertes portent à 32 le nombre d’officiers et de soldats tués depuis le début des opérations militaires. Rappelons que le sergent Shaul Oron est toujours MIA.

Rumeurs de huit nouveaux décès au sein de l’armée israélienne ce matin du 24 juillet
Huit soldats israéliens auraient perdu la vie au cours des combats qui se déroulent actuellement dans la bande de Gaza. Les pertes israéliennes auraient eu lieu dans le quartier d'al-Taffah au cours d'affrontements avec les brigades Ezzedine al-Qassam. Les soldats auraient été tués par un tir de RPG29.  Il ne s’agit pour l’instant que d’une rumeur. Une porte-parole de l’armée israélienne n’a pas voulu répondre aux demandes d'information à ce sujet.

788 Palestiniens tués depuis le début du conflit
788 personnes sont décédées, dont une majorité de civils, selon les chiffres communiqués par le ministère de la santé de Gaza. 89 Palestiniens ont été tués mercredi 23 juillet et dans la nuit du 23 au 24 juillet. 93 personnes ont été perdu la vie depuis le début de la journée du 24 juillet, dont 6 d'une même famille à Khan Younes.  
 
Trêve rejetée par le Hamas
Dans la soirée du 23 Juillet, les médias, citant une source à Ramallah, ont fait savoir qu’un accord de trêve aurait été trouvé entre Israël et le Hamas. Mais, peu après, le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Meshaal, apportait un démenti, expliquant que son organisation ne déposerait les armes qu'après la démilitarisation complète d'Israël et la fin de l'occupation. Khalid Meshaal ajoutait : "notre patience durera deux mois." La déclaration du chef du Hamas pourrait signifier que l’organisation islamiste palestinienne s’est préparée à un conflit qui pourrait durer plus de 8 semaines.
 
Résumé du 24 Juillet 2014
00h00. Des sources palestiniennes ont signalé des attaques massives de Tsahal sur des cibles dans le nord de la bande de Gaza au cours desquelles les avions et l'artillerie auraient été engagés.
07h00. Les Palestiniens ont repris les tirs de roquettes sur Israël après quelques heures de silence. Des roquettes ont été tirées sur le Néguev occidental sans faire ni victimes ni dégâts.
Les compagnies aériennes américaines reprennent leurs vols vers Israël.
11h00. Les sirènes d’alerte retentissent  à Or Yehuda, Elad, Bat Yam, Aude Hasharon, Herzliya, Holon, Taipei, Kfar Saba, Petah Tikva, Kiryat Ono, Rosh Aïn, Rishon Sion, Ramat Hasharon, Raanana, et dans les secteurs de Gan Rave, Drom Hasharon, Hevel Modi'in, Hof Hasharon et Lev Hasharon. Cinq roquettes ont été interceptés par le système de défense antimissile "Iron Dome" au-dessus de Shfela et de la partie méridionale de Gush Dan.
Pendant ce temps, Tsahal poursuit son offensive à Jabaliya et Beit Hanoun. Les parachutistes ont écrasé la résistance palestinienne à Khan Younis et capturé de nombreux combattants qu’ils ont remis à la  sécurité générale (Shin Bet).
12h30. Quatre roquettes tirées en direction de Netivot ont été abattues par le système "Iron Dome". Aucun blessé n'a été signalé.
De violents combats se poursuivent entre Tsahal et les militants palestiniens à Jabaliya et Beit Hanoun.
15h00. Les tirs de roquettes semblent avoir baissé d’intensité, mais six missiles ont encore été abattus par le système de défense antimissile "Iron Dome".
16h30. Nouvelle alerte à  et Hof. Les habitants d’Ashkelon ont entendu plusieurs explosions en l’air provoquées par la destruction en vol d’au moins deux missiles par Iron Dome.
L’UNRWA a rapporté que l'armée israélienne avait frappé une école secondaire dans la région de Beit Hanoun. L’établissement d'enseignement est géré par l'UNRWA. Le bâtiment de l'école aurait été complètement détruit. L’attaque aurait coûté la vie à au moins 15 ou 16 personnes et blessé plus de 200 autres. Le nombre élevé de victimes s’explique par le fait que le bâtiment servait d’abri pour de nombreux refugiés.
Le porte-parole de l'Agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA), Chris Gunness, affirme que les coordonnées de cet abri avaient été formellement fournies à l’armée israélienne. Chris Gunnes ajoute "Nous avons passé une grande partie de la journée à essayer de négocier et d'organiser une trêve pour permettre aux civils, notamment à notre personnel, de partir". "Cela n'a pas été accordé. Les conséquences sont tragiques".
"Nous voulions évacuer car il y avait des combats autour de l'école", a-t-il ajouté.
De son côté les Israéliens accusent une nouvelle fois le Hamas d’utiliser « les infrastructures civiles et de symboles internationaux comme boucliers humains ».
Mardi, une autre école de l'ONU accueillant des réfugiés avait été touchée par des tirs de chars israéliens qui n'avaient pas fait de victime dans le camp de réfugiés d'al-Maghazi (centre du territoire).
Environ 110.000 Gazaouis, sur une population totale d'1,8 million d'habitants, ont quitté leur foyer et ont été pris en charge par l'ONU depuis le début de l'offensive israélienne.
17h00. Des tirs de roquettes ont été signalés en direction d’Ofakim Hatserime. Deux missiles ont été abattus par "Iron Dome" près d’Ofakim.
20h00. Au cours de la dernière heure, les sirènes ont retenti trois fois dans le district d’Eshkol. Au moins cinq roquettes ont été tirées vers Eshkol, dont une a explosé dans le village, frappant une serre. Le bombardement a blessé une personne aux poumons. Une autre roquette a atterri sur le territoire de la Sdot Hanéguev, endommageant une synagogue.
22h00. Deux roquettes ont été détruites par Iron Dome au-dessus d’Eilat.

Vidéo côté israélien
Attaque israélienne de l’hôpital Wafa à Shoujaiya après que des tirs de missiles anti-tanks aient eu lieu à partir de l'hôpital :
https://www.youtube.com/watch?v=8O9AHzUKYk8&feature=p...
Les soldats israéliens fouillent un tunnel :
https://www.youtube.com/watch?v=tpz5Y1tJcE4&feature=p...
L’armée progresse à l’intérieur de Gaza :
https://www.youtube.com/watch?v=wuGYQrapECI&feature=p...
Aviation et marine en action :
https://www.youtube.com/watch?list=UUawNWlihdgaycQpO3zi-j...

Mise à jour des pertes israéliennes 

  1. Sergent Eitan Barak, 20, Herzliya, Brigade Nahal
  2. Sgt. Bnaya Rubel, 20, Holon, 101ème bataillon parachutiste
  3. Sous lieutenant Bar Rahav, 21, Ramat Yishai, Génie
  4. Adjudant chef (Res.) Amotz Greenberg, 45, Hod Hasharon
  5. Sergent Adar Barsano, 20, Nahariya, Blindés
  6. Sgt. Max Steinberg, 24, Los Angeles, Brigade Golani.
  7. Sergent chef Shachar Tase, 20, Pardesiya, Brigade Golani
  8. Sergent chef Daniel Pomerantz, 20, Kfar Azar, Brigade Golani
  9. Sergent Shon Mondshine, 19, Tel Aviv, Brigade Golani
  10. Sergent Ben Itzhak Oanounou, 19, Ashdod, Brigade Golani
  11. Sergent chef Oren Simcha Noach, 22, Hoshaya, Brigade Golani
  12. Adjudant chef Tzafrir Bar-Or, 32, Rehovot, Brigade Golani
  13. Capitaine Zvika Kaplan, 28, Kibbutz Merav, Brigade Golani
  14. Sergent chef Oz Mendelovich, 21, Talmon, Brigade Golani
  15. Sergent Nissim Sean Carmeli, 21, Ra’anana, Brigade Golani,
  16. Sergent Gilad Yaakobi, 21, Kiryat Ono, Brigade Golani
  17. Sergent chef Moshe Malko, 20, Jerusalem, Brigade Golani
  18. Lieutenant colonel Dolev Keider, 38, Modi’in, OC Gefen Bataillon Bahad 1
  19. Sgt. Nadav Goldmacher, 23, Be’er Sheva, Bahad 1
  20. Adjudant Bayhesain Kasahun, 39, Netivot, Brigade nord, Gaza Division
  21. Sergent chef Tal Ifrach, 21, Rishon Lezion, Brigade Golani
  22. Sergent chef Yuval Dagan, 22, Kfar Sava, Brigade Golani
  23. Lieutenant Yuval Heiman, 21, Efrat, Bahad 1
  24. Adjudant (res.) Ohad Shemesh, 27, Beit Elazari, Brigade Givati
  25. Sergent première classe Oded Ben Sira, 22, Nir Etzion, Brigade Nahal
  26. Sergent chef Jordan Bensemhoun, 22, Ashkelon, Brigade Golani
  27. Lieutenant Natan Cohen, 23, Modi’in, Corps des blindés
  28. Sergent chef Avitar Torjaman, 20, Beit Sha’an, Parachutistes
  29. Capitaine Dmitry Levitas, 26, Jerusalem and Kibbutz Geshur, Corps des blindés
  30. Lieutenant Paz Eliahu, 22, Evron
  31. Sergent Shachar Dover, 20, Ginegar
  32. Lee Matt, 19, Eilat

Jean René Belliard (Auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

08:15 Publié dans Gaza, Hamas, Israel, Jihad islamique | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

22/07/2014

Gaza – 15ème jour de combat – 22 juillet 2014

10 soldats israéliens tués le 21 juillet
Huit soldats israéliens sont décédés au cours de divers combats dans le 21 juillet et deux autres en fin de journée, selon les informations fournies par l'armée. Ces nouvelles pertes portent à 27 le nombre de soldats d’Israël tués depuis le début de l'opération "Bordure protectrice". 37 autres militaires ont été blessés, dont six sont dans un état grave. Le nombre des soldats israéliens hospitalisés s’élève à la fin du 21 juillet à 123.

L’opération se déroule selon les plans affirme le Premier ministre Benyamin Netanyahu
Le 21 juillet, le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, a déclaré que "l'opération se développait selon les plans et se poursuivra aussi longtemps qu’il faudra pour atteindre l’objectif : le retour d'une vie paisible pour tous les citoyens d'Israël.
"Les succès obtenus au cours de l'opération sont indéniables, a dit le chef du gouvernement, et la destruction des tunnels utilisés pour des attentats terroristes, est plus importante que prévue."

Inquiétude en Cisjordanie
Les incidents et les protestations violentes se multiplient en Cisjordanie et au sein de la population arabe d’Israël. Le 21 juillet, un Palestinien a été tué par un Israélien qui caillassait son véhicule. Et ce matin du 22 juillet, un Israélien de 25 ans a été sérieusement blessé par des tirs provenant d’une voiture qui a pris la fuite. L’incident a eu lieu à la jonction Rahelim près d’Ariel.
C’est dans ce contexte qu’on apprenait, le 22 juillet, qu’un bateau de trafiquants d’armes et de drogues avait été intercepté par la marine israélienne sur la mer morte, entre Israël et la Jordanie. Les trafiquants traversent souvent la mer morte pour vendre des armes et de la drogue dans les villes palestiniennes de Cisjordanie.

On s’agite pourtant pour imposer une trêve
Canal 10 d’ITV, un canal militaire israélien, a rapporté dans la nuit du 21 au 22 juillet qu’un accord de cessez-le-feu pourrait être signé au Caire. Un schéma aurait été mis au point par le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, pour convaincre les belligérants d’accepter une trêve dite « de longue durée ».  On verra quel accueil sera fait à ce projet et surtout s’il sera respecté.
Un analyste de Canal 10 a toutefois prévenu qu’il était plus que probable que l'aile militaire du Hamas ne respecte pas ce cessez-le feu, car il est intéressé à poursuivre la confrontation avec l’armée israélienne. 

2500 frappes israéliennes sur Gaza
Selon le service de presse des Forces de défense israéliennes 2500 objectifs ont été frappés depuis le début de l’opération « Bordure Protectrice ».

1637 roquettes et missiles tirés par les Palestiniens
L'armée israélienne indique que 1637 roquettes et missiles ont été tirés par les Palestiniens contre Israël.  1228 d'entre eux a explosé en territoire israélien, 340 missiles ont été abattus par le système de défense antimissile "Iron Dome ". Le reste est tombé dans la bande de Gaza. Ces tirs ont tué deux Israéliens et fait plus de 30 blessés.

73 tués palestiniens au cours de la journée du  22 juillet
Le ministère de la Santé de la bande de Gaza indique que plus de 100 personnes ont été tuées au cours de la seule journée du 21 juillet. Le nombre des morts depuis le début des affrontements s’établirait à 633. 3752 personnes ont été blessées. A vingt heures, le nombre de morts palestiniens pour la journée du 22 juillet s'établissait à 73.

L’armée israélienne poursuit sa progression pour détruire les tunnels et lanceurs de missiles
Le 21 juillet, la brigade Nahal de l’'armée israélienne a découvert des lanceurs de fusées Grad dans une école d'agriculture à Beit Hanoun, Certains des lanceurs étaient prêts à tirer. Le Hamas avait tiré plusieurs roquettes sur Israël à partir de cet endroit, qui constituait donc une cible de l’armée israélienne.
Vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=u57yxd753f8&feature=p...
Destruction d’un tunnel. La vidéo montre comment les explosions se répercutent tout au long du tunnel, le détruisant entièrement :
https://www.youtube.com/watch?v=zn2Vee_N8SM&feature=p...

Faits marquants du 22 Juillet 2014

01h30. Un site associé à l’organisation "Djihad islamique", informe qu’une trêve humanitaire pourrait avoir lieu mardi 22 Juillet entre 10h00 et 15h00. Ni le gouvernement ni l’armée d’Israël n’ont fait de commentaires.
02h30. Une roquette a été tirée à partir des abords du secteur libanais des fermes de Chebaa en direction d’Israël. La roquette a atterri à l'intérieur du territoire libanais.
03h00. Les tirs palestiniens reprennent en direction d’Israël. Quatre roquettes sont tirées sur Beersheba. L'une d’elles a été détruite par la batterie antimissiles "Iron Dome", les trois autres ont éclaté dans des terrains vagues.
06:00. Les alertes ont résonné à Shaar Hanegev, Sdot Néguev et Eshkol. Un missile a effectivement  explosé dans un terrain vague près de Sdot Néguev.
08h00. Sept Palestiniens ont été tués, tôt mardi 22 juillet, dans de nouveaux raids aériens israéliens au sud et au centre de la bande de Gaza. Parmi les victimes se trouvent cinq membres d'une même famille, dont quatre femmes, tués à Deir el-Balah (sud). Une sixième personne est morte dans un raid sur Khan Younès et la septième a été tuée par un bombardement du camp de réfugiés de Nousseirate (centre).
09h00. L'armée israélienne reconnaît qu'un soldat était porté manquant depuis le 20 juillet 2014 mais affirme qu'il a probablement été tué. Rappelons que les Brigades Ezzedine al-Qassam avaient revendiqué la capture d'un soldat israélien dans la soirée du dimanche
Une autre information est en train de filtrer, sans toutefois être confirmée par l’armée israélienne. Celle de la mort du colonel Dolev Kidar près du kibboutz d’Erez au nord de Gaza. Il aurait été tué par les tirs de combattants des Brigades Ezzedine al-Qassam qui s’étaient infiltrés dans ce kibboutz via un tunnel terrestre. Kidar commandait la base d’entrainement d’officiers dans le Néguev. Si cette information est confirmée, il s’agira du plus haut commandant militaire tué dans la bataille terrestre à l’heure actuelle.
On en sait un peu plus sur les blessures subies par Ghassan Oleyane, commandant de la Brigade Golani. Il a été atteint aux yeux lors d’affrontements à l’Est du quartier al-Tuffah dimanche 20 juillet. L’officier est toujours hospitalisé à Beersheva. 
11h00. Tsahal a achevé le rapatriement des corps de six des sept combattants de la brigade "Golani" tués dans le Véhicule de Transport de Troupe dans le quartier Shajiya, dimanche 20 juillet. L’Attaché de presse militaire, Mordechai Almoz,  a déclaré que le processus d'identification du septième soldat n’avait pas pu être achevé en raison de circonstances difficiles, mais que l'armée ferait tout faire pour l'identifier. Les médias israéliens ont interprété les paroles d’Almoz comme une reconnaissance que le septième soldat était considéré comme MIA. 
L’armée confirme que le soldat disparu s’appelle Shaul Aaron. Il s’agit bien d’un sergent de la brigade Golani âgé de 21 ans.
Le Hamas et le jihad islamique ont refusé de respecter une trêve humanitaire de cinq heures aujourd’hui. Israël a refusé à son tour.
Les bombardements se sont donc poursuivis de part et d’autre ; Des roquettes ont atteint les localités de Gush Dan, Shfela, Ashdod, Ashkelon et les zones adjacentes à la bande de Gaza. A Ashdod, une fusée a explosé dans la cour d’une l'école et à Yehuda une autre a atteint une maison, blessant deux personnes. Plusieurs roquettes ont été interceptées par le système "Iron Dome".
Une autre information, non confirmée, fait état de Neuf israéliens blessés par la chute de roquettes sur Tel Aviv et Petah Tikva au centre de la Cisjordanie. La deuxième chaine de télévision israélienne a indiqué que quatre personnes ont été blessées alors qu’elles cherchaient à trouver refuge après que les sirènes d’alarme aient retenti.  Trois autres personnes ont été traitées en état de choc dans la région Ehoud au nord de Tel Aviv, suite à la chute d’une roquette sur un quartier résidentiel. Le missile serait tombé dans la région de Kiryat Ono Yehoud, à quelques kilomètres au nord de l’aéroport de Tel-Aviv, endommageant plusieurs maisons. Les Brigades Ezzedine el-Qassam affirment avoir tiré un missile M-75. Toujours est-il que les compagnies aériennes américaines, Air France, Lufthansa et Brussels Airline ont aussitôt décidé d’interrompre leurs vols à destination de Tel-Aviv.
15h00. Tirs de roquettes sur Beersheba et la région d'Eshkol. À Beersheba une roquette a été détruite  par le système de défense antimissile "Iron Dome".
Entre 00h00 et 15h00, ce 22 juillet 2014,  Tsahal annonce avoir bombardé 187 cibles de l’adversaire dans la bande de Gaza, dont plus de 100 - étaient dans le quartier Shajaya. Parmi les objectifs on annonce l’attaque de lance-roquettes, des ateliers pour la production de missiles et d'explosifs, des lieux de stockage de missiles.
15h30. Des roquettes atteignent le quartier Hof Ashkelon et les sirènes résonnent toutes les minutes à Zikim et Carmen. Une roquette au moins a été détruite par "Iron Dome".
16.00. A nouveau des roquettes sur Beersheba et hurlement des sirènes dans le district de Merhavim.
16h30. L’armée israélienne a révélé l’identité du dernier KIA de ce matin. Il s’agit du  sergent Avitar Turgeman (20 ans) de Beit Shean.
19h00. Les sirènes ont retenti plusieurs fois au cours de la dernière heure à Zikim et Carmen. Aucune information sur des victimes ou des dégâts matériels.
Entre 00h00 et 19h00, ce mardi 22 juillet, l’armée israélienne a comptabilisé le tir de 48 missiles, dont 11 ont été abattus par  "Iron Dome" et deux sont tombés dans la bande de Gaza.
20h00. Une école de fille de l'UNRWA, située dans le camp de réfugiés d’al-Maghazi au centre de Gaza et abritant des personnes déplacées, a été atteinte par des bombardements de chars israéliens. Cette école avait déjà été atteinte par des tirs la veille et c’est la raison pour laquelle une équipe de l'ONU était sur place lorsque les tirs ont à nouveau touché le bâtiment.
Un autre communiqué de l’ONU indique que le Hamas avait caché des roquettes dans une école vide, le deuxième incident de ce genre en une semaine.
L'ONU a pris en charge quelque 100.000 réfugiés depuis le début du conflit le 8 juillet.
Israël accuse le Hamas d'utiliser des installations civiles pour ses opérations militaires dans le but d'alourdir le bilan humain à Gaza.

 

Israël dénonce l’emploi d’ambulances pour le transport de combattants du Hamas
Ils présentent une vidéo comme preuve à l’appui :
https://www.youtube.com/watch?v=7O114V9PdmM&feature=p...

 

Jean René Belliard (Auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

08:24 Publié dans Egypte, Gaza, Hamas, Israel, Jihad islamique, Jordanie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |