05/02/2018

Articles mis lundi 5 février sur Frontlive-Chrono

FRONTLIVE CHRONO 
Lundi 5 février 2018 

Parmi les articles mis sur le site Frontlive-Chrono, les articles suivants méritent votre attention : 
Arabie saoudite  
L'Arabie saoudite a intercepté et détruit un nouveau missile ballistique tiré par les rebelles chiites yéménites.
Cisjordanie
Un Palestinien tue un rabbin à un arrêt de bus en Cisjordanie. L'agresseur, blessé, a réussi à s'échapper.
Irak 
Les Etats-Unis ont commencé à retirer une partie de leurs troupes d'Irak.
Turquie/Pays Bas : 
La querelle diplomatique s'envenime entre les deux pays. Les autres membres de l'Union européenne restent étrangement silencieux.
Israël/Egypte
L'Egypte a autorisé l'armée israélienne à frapper les cibles jihadistes dans le désert du Sinaï.
 
 ...et beaucoup d'autres informations liées à l'activité militaire en Syrie, que ce soit l'offensive turque contre la poche kurde d'Afrin ou les combats entre rebelles et forces gouvernementales. 
 
Pour voir les détails, les abonnés peuvent consulter le site web :
Jean René Belliard
Ptolemee, +33757910350, -, - France
 
 
 

19:46 Publié dans Arabie saoudite, Cisjordanie, Egypte, Etats-Unis, Irak, Israel, Sinaï, Turquie, Yémen | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

02/02/2018

FRONTLIVE CHRONO : Encore de nombreux évènements au Moyen Orient le 2 février 2018

FRONTLIVE CHRONO
     Vendredi 2 février 2018

Encore de nombreux évènements au Moyen Orient  
Afghanistan
où on commence à s'inquiéter sur la capacité de l'armée afghane à faire front aux 70.000 Talibans et 7.000 jihadistes de Daech présents dans le pays sans compter les sympathisants.
Turquie/syrie
où la journée a été marquée par l'horreur - l'horreur des bombardements qui tuent des civils et aussi les images effroyables montrant le corps d'une jeune combattante kurde livrée aux actes abjectes de combattants ennemis.
Israël-Cisjordanie-Gaza
où on a assisté à une nouvelle "journée de la colère" des Palestiniens contre la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale de l'Etat hébreu. Une journée où on a relevé 83 blessés parmi les manifestants.

et d'autres informations liées à l'activité des jihadistes à travers le monde.


Pour voir les détails, les abonnés à Frontlive-Chrono vont consulter le site :
Jean René Belliard

 

20:17 Publié dans Afghanistan, Cisjordanie, Frontlive-chrono, Gaza, Israel, Syrie, Turquie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

16/01/2018

Le conseil central palestinien appelle l’OLP à suspendre la reconnaissance d’Israël

Le conseil central palestinien appelle l’OLP à suspendre la reconnaissance d’Israël

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)

Le conseil central palestinien a appelé lundi l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) à suspendre la reconnaissance de l’Etat d’Israël, en réponse à la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.
Dans un vote intervenu à Ramallah en Cisjordanie occupée, le conseil central de l’OLP a « chargé le comité exécutif de l’OLP  de suspendre la reconnaissance d’Israël jusqu’à ce que ce dernier reconnaisse l’Etat de Palestine dans ses frontières de 1967, annule l’annexion de Jérusalem-Est et cesse ses activités de colonisation« , selon un communiqué.
Ce vote a recueilli 74 voix pour, 2 contre et 12 abstentions, a constaté un journaliste de l’AFP.
OLP
L’OLP est l’organisation internationalement reconnue comme la représentante de tous les Palestiniens et son comité exécutif est la seule instance habilitée à prendre les décisions engageant les Palestiniens dans le cadre du processus de négociation avec Israël.
En 2015, un vote du conseil central de l’OLP sur la suspension de la coordination sécuritaire avec Israël n’avait pas été suivi d’effet.
Le conseil central de l’OLP avait été convoqué à titre extraordinaire pour répondre à la décision du président Trump sur Jérusalem, annoncée le 6 décembre. Depuis cette date, 17 Palestiniens et un Israélien ont été tués dans des violences.
Mahmooud Abbas avait donné le ton dimanche 14 janvier 2018
Dimanche, le président palestinien Mahmoud Abbas avait donné le ton de la réunion du conseil central de l’OLP, qui s’est déroulée sur deux jours.
« L’affaire du siècle s’est transformée en claque du siècle« , avait tonné M. Abbas, en référence à la volonté proclamée de M. Trump de présider à « l’accord (diplomatique) ultime » entre Israéliens et Palestiniens.
Les Palestiniens rejetteront le plan que Washington est censé présenter à une échéance encore indéfinie et toutes les options sont sur la table, avait-il proclamé.
Les Palestiniens ont gelé les contacts avec l’administration Trump. Le vice-président américain Mike Pence se rendra à Jérusalem la semaine prochaine, mais ne devrait rencontrer aucun dirigeant palestinien.