IRAK - Page 4

  • Irak: Deux nouveaux Français condamnés à mort pour appartenance à l’Etat islamique

    Imprimer

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais)

    Deux Français ont été condamnés à mort mardi en Irak, portant à six le nombre de ressortissants de ce pays ayant écopé depuis dimanche de la peine capitale pour avoir rejoint le groupe Etat islamique (EI), a constaté un journaliste de l’AFP.
    Brahim Nejara, 33 ans, accusé par le renseignement français d’avoir facilité l’envoi de jihadistes vers la Syrie, et Karam El Harchaoui, qui aura 33 ans jeudi, avaient été transférés fin janvier de Syrie, où ils étaient détenus par une alliance arabo-kurde antijihadistes, vers l’Irak pour y être jugés.

    Brahim Nejara
    Le jihadiste français Brahim Nejara, condamné à mort par la justice irakienne pour appartenance à l’EI, est originaire de Meyzieu. Il aurait facilité l’acheminement de combattants sur zone et incité un de ses frères à commettre un attentat en France.

    el-Harchaoui Karim.jpegKarim al-Harchaoui
    El Harchaoui est un Français qui a des racines au Maroc. Mais quand il est parti pour la Syrie il y a cinq ans, il vivait à Etterbeek en Belgique. C’est pourquoi il est également inscrit sur la liste des jihadistes belges. En octobre 2015, il a épousé une femme de 31 ans originaire du quartier bruxellois de Laeken.
    Le couple, qui avait gagné la Syrie, s’est rendu aux Kurdes syriens des mois avant la chute de l’Etat islamiqueI – après quoi l’homme a été transféré en Irak au début de 2019.
    El Harchaoui est le troisième combattant sur la liste des jihadistes belges à être condamné à mort en Irak. Le premier est Tarik Jadaoun de Verviers, dont il a été prouvé qu’il avait effectivement combattu en Irak.

    Articles publiés sur Frontlive-Chrono le 28 mai 2019

    • Irak: Deux nouveaux Français condamnés à mort pour appartenance à l’EI – Abonnés
    • Irak : Derniers incidents de sécurité – Abonnés
    • Liban : L’armée de l’air israélienne a frappé la région de Nabatiye – Abonnés
    • Libye: l’Armée Nationale Libyenne (ANL) se rapproche du centre de Tripoli – Abonnés
    • Syrie : Deux soldats syriens tués lors d’une attaque de l’armée israélienne à Quneitra – Abonnés
    • Syrie: Raids incessants du régime sur Idleb – 21 civils tués – Abonnés
  • Frontlive-Chrono – Mardi 28 mai 2019

    Imprimer

    Liste des articles publiés sur Frontlive-Chrono le mardi 28 mai 2019

    • Irak: Deux nouveaux Français condamnés à mort pour appartenance à l’EI – Abonnés
    • Irak : Derniers incidents de sécurité – Abonnés
    • Liban : L’armée de l’air israélienne a frappé la région de Nabatiye – Abonnés
    • Libye: l’Armée Nationale Libyenne (ANL) se rapproche du centre de Tripoli – Abonnés
    • Syrie : Deux soldats syriens tués lors d’une attaque de l’armée israélienne à Quneitra – Abonnés
    • Syrie: Raids incessants du régime sur Idleb – 21 civils tués – Abonnés
  • France: Colis piégé de Lyon – Quatre personnes interpellées

    Imprimer

    Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)deDeutsch (Allemand) esEspañol (Espagnol) itItaliano (Italien)nlNederlands (Néerlandais) zh-hans简体中文 (Chinois simplifié)

    Une première personne, âgée de 24 ans, et soupçonnée d’être « l’auteur » de l’attentat au colis piégé vendredi 24 mai à Lyon a été interpellée lundi et placée en garde à vue, a annoncé le parquet de Paris.
    Le suspect a été arrêté sur la voie publique, a précisé une source proche du dossier.
    Le père, le frère et la mère du suspect ont également été placés en garde à vue pour interrogatoire.
    Le premier suspect arrêté est un Algérien arrivé en France l’année dernière. Il avait suivi à Oran, en Algérie, des cours d’informatique. Arrivé en France, il avait cherché à étudier dans une école mais n’avait pu s’inscrire car il était sans papier. Il avait été identifié dimanche 26 mai et a été interpellé en pleine rue dans le septième arrondissement de Lyon alors qu’il descendait d’un bus. Le mobile du suspect n’est pas encore établi.
    L’explosion de ce colis piégé devant une boulangerie d’une artère piétonne et commerçante au cœur de Lyon a fait 13 blessés légers, neuf femmes dont une enfant de 10 ans et quatre hommes. Les images d’un suspect circulant à vélo, le visage masqué avaient été rapidement diffusées par les autorités, et un ADN, non identifié, avait également été retrouvé.

    Liste des articles publiés sur Frontlive-Chrono le lundi 27 mai 2019

    • France: Colis piégé de Lyon – Quatre personnes interpellées  – Lire la suite
    • Irak: un quatrième Français condamné à mort pour appartenance à Daech – Abonnés
    • Irak : Derniers incidents sécuritaires – Abonnés
    • Syrie : Bombardements du régime à Edleb, 12 civils tués – Abonnés