07/08/2014

8 août 2014 – Extension de la trêve à Gaza ou non ?

Pour l'instant, le Hamas refuse de prolonger le cessez-le feu

Lire la suite

06/08/2014

Gaza est calme...pour l'instant

Gaza est calme
Gaza a connu ce mercredi 6 août une deuxième journée de cessez-le-feu. 

Le ministre des AE israélien boycottera l’enquête de l’ONU
Le Ministre des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman,  recommande au gouvernement de ne pas prendre part aux travaux d'une commission internationale pour enquêter sur les événements qui ont eu lieu au cours de l’opération « Bordure protectrice ». 
Le ministère des Affaires étrangères israélien ne participera pas à l'enquête qu’a l'intention de mener la Commission des Nations Unies sur les Droits de l'Homme à Genève.

Israël s’attend à être une nouvelle fois condamné
Le ministère des Affaires étrangères est persuadé que la commission internationale va reconnaître Israël coupable, comme ce fut le cas avec la Commission Goldstone, créée après l'opération «Plomb durci».

L’ancien ministre des AE, Alan Baker, également pour le boycott
L’ancien ministre des Affaires étrangères et conseiller juridique, Alan Baker, a également exprimé son soutien à un boycott de la commission internationale d'enquête, dans le cas où celle-ci venait à être créée, Pour Baker "les résultats de l'enquête sont connus à l'avance, et de participer aux travaux de la commission ne fera que lui donner plus de légitimité."
 
Visite du ministre des AE palestinien à La Haye
Le Ministre palestinien des Affaires étrangères, Riad Al-Maliki, a visité le tribunal de La Haye, le 5 Août. Il a accusé Israël de crimes de guerre, ajoutant sa voix aux condamnations de plus en plus vives des dirigeants européens concernant le comportement de l’armée israélienne dans la bande de Gaza.
« Durant ces 28 jours, nous avons des preuves irréfutables des crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis par Israël et il doit payer pour cela", a déclaré al-Maliki aux journalistes après sa réunion avec les procureurs du Tribunal de La Haye.

Le Maroc porte plainte contre un officier israélien d’origine marocaine
Quatre avocats de Rabat ont l'intention de déposer une plainte auprès du tribunal local contre le commandant de la région militaire du Sud d’Israël, le major-général Sami Turgeman, qui est originaire du Maroc. Les quatre avocats marocains accusent Turgeman de "crimes de guerre contre la population de Gaza." Les avocats estiment que Turgeman a une responsabilité directe dans ce qu’ils appellent le " massacre de Gaza." Les avocats ont également déclaré qu’ils avaient l’intention d'intenter un procès à la Cour pénale internationale contre l'armée israélienne et d'autres politiciens.

Benyamin Netanyahu estime l’opération justifiée et proportionnée
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a affirmé mercredi 6 août que l'opération israélienne dans la bande de Gaza était "justifiée" et "proportionnée" à la menace représentée par le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle l'enclave.
"Je pense que c'était justifié, je pense que c'était proportionné", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.
Pour lui, c’est c'est le Hamas qui est "responsable" des souffrances de la bande de Gaza, après presque un mois de guerre.

Benyamin Netanyahu souhaite voir l’Autorité Palestinienne jouer un rôle accru à Gaza
Il a également déclaré souhaiter voir l'Autorité palestinienne jouer un rôle dans la reconstruction de la bande de Gaza, contrôlée par le Hamas.
"Nous sommes prêts à les voir jouer un rôle (...) je crois que c'est important pour la reconstruction de Gaza", a-t-il dit.

Le Hamas refuse l’extension de la trêve car ses conditions ne sont pas acceptées
La délégation du Hamas au Caire a déclaré mercredi 6 août qu’il refuse de mettre fin aux hostilités car ses conditions n’ont pas été acceptées, notamment la levée immédiate du blocus de Gaza. Pour cette raison, le Hamas se réserve le droit de reprendre ses attaques après l’expiration de la trêve actuelle, vendredi 9 août.  La délégation israélienne a accepté, par contre, de prolonger la trêve de 72 heures au-delà de cette date, à condition qu'elle soit respectée par le Hamas.

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l’enfer des espions)

 

20:24 Publié dans Autorité Palestinienne, Avigdor Lieberman, Binyamin Netanyahou, Gaza, Hamas, Israel | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | |

04/08/2014

4 août 2014 – 24ème jour de guerre à Gaza

Le Hamas pris au dépourvu sur le plan diplomatique
La décision du gouvernement israélien sur l'achèvement des opérations terrestres et le retrait de plusieurs unités de l’armée de la bande de Gaza a pris le Hamas au dépourvu.
Le Hamas ne tient pas particulièrement à satisfaire le gouvernement égyptien en lui laissant la satisfaction de parvenir à obtenir un cessez-le-feu, mais il ne tient pas non plus à se retrouver isolé sur le plan régional. Il reste qu'on semble s'approcher de l'issue de ce conflit qui pourrait durer encore une petite semaine.

Des exigences réduites
C’est pourquoi on assiste actuellement à des preuves de bonne volonté de l’organisation islamiste palestinienne qui a considérablement réduit ses exigences pour parvenir à un cessez-le.  Les Palestiniens insistent seulement sur la levée du blocus de la bande de Gaza, l'expansion de la zone de pêche, la construction d’un port et d’un aéroport et enfin l'ouverture du point de contrôle non seulement pour les biens, mais aussi pour les Gazaouis.

Israël refuse d’aller au Caire
Pour l’instant, Israël n'a pas l'intention d'accepter ces demandes et c’est la raison pour laquelle la délégation israélienne ne s’est pas rendue au Caire.

Mais déclare une trêve de sept heures
Israël a cependant annoncé une nouvelle trêve humanitaire de sept heures à Gaza
L'armée israélienne va s'abstenir de tout tir sur la plus grande partie de la bande de Gaza lundi pendant sept heures de "fenêtre humanitaire".
Le cessez-le-feu interviendra entre 07h00 et 14h00 GMT dans toute l'enclave palestinienne sauf sur la partie située à l'est de la ville de Rafah, au sud de l'enclave, "où des affrontements sont encore en cours et où est maintenue une présence militaire israélienne", précise un communiqué de l'armée.

L’armée israélienne quitte Gaza
La plupart des unités terrestres ont déjà été retirées de plusieurs secteurs de Gaza, et le reste devrait suivre après la destruction des derniers tunnels détectés. Dans le même temps, le commandement de l'armée admet qu'il ne sait pas si tous les tunnels ont été découverts et détruits. C’est pour cette raison que l’Etat-major israélien va mettre en place une bande de sécurité de 1km5 tout autour de Gaza pour éviter toute nouvelle pénétration des combattants palestiniens en Israël en passant par des tunnels encore existants.

IsraelBufferZone.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Poursuite des bombardements de part et d’autre
L’armée israélienne poursuit ses raids et ses tirs d’artillerie et de chars et les Palestiniens continuent de tirer des roquettes par salves sur Israël. Cela est dû au fait que dans l'arsenal du Hamas et d'autres factions palestiniennes, il ya environ 3.000 "Qassam", et quelques dizaines de missiles d'une portée de plus de 40 km. Au total, les Palestiniens auront tiré 119 missiles le 3 août 2014.

Nouvel obus israélien sur une école de l’UNRWA abritant des réfugiés
Un obus israélien a explosé près d'une école appartenant à l'Agence de l'assistance aux réfugiés de Palestine des Nations Unies (UNRWA) où se trouvaient plus de 3000 déplacés. Dix d’entre eux ont été tués par le bombardement. La communauté internationale a aussitôt condamné le bombardement de l'institution. Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a déclaré que ce n'était pas seulement un acte immoral, mais aussi un crime. La conseillère à la présidence des Etats-Unis, Valerie Jarrett, a déclaré que "l'assassinat d’enfants dans la bande de Gaza ne pouvait être justifié."

1838 Palestiniens tués depuis le 8 juillet
Le ministère de la santé palestinien a indiqué que 1838 Palestiniens avaient été tués au cours des affrontements entre Gaza et Israël depuis le 8 juillet 2014. On dénombre déjà 25 tués depuis le début de la journée du 4 août.

Résumé de la journée du 4 août 2014
06:00. L'alarme a retenti à Ashdod et dans le territoire du district de Hof Ashkelon. Un missile a été détruit par Iron Dome.
À 06:30. Tirs de roquettes sur Ashkelon. Deux missiles ont été abattus par le système de défense antimissile "Iron Dome".
09h00. Sept obus de mortier ont explosé près du Conseil régional d’Eshkol sans faire ni dégâts ni blessés.
10h00. Une trêve unilatérale décrétée par l'armée israélienne, la huitième depuis le début des affrontements, est entrée en vigueur lundi à 10H00 locales (7H00 GMT) dans la bande de Gaza.
La trêve "humanitaire", est censée durer sept heures mais toutes les précédentes avaient volé en éclats.

Drôle de trêve !
12.00. Une roquette a explosé à Hof Ashkelon.
12h30. Explosion d’une roquette à Shaapr Hanegev. Pas de blessures ou de dommages matériels signalés.
Autour de 13h40 à l'intersection de Zaks et Navi Shmuel à Jérusalem un Palestinien à bord d’un bulldozer a renversé un piéton et un bus de la société "Kavim" Route 291. Le piéton est décédé des suites de ses blessures. Des passagers du bus et le conducteur ont été légèrement blessés. Le conducteur du bulldozer a été tué par deux officiers de police et des membres du Bureau des prisons qui se trouvaient à proximité du lieu de l'attaque. Il s'agit d'un homme de 19 ans originaire de Jebel Muqaber.
14h30. Tirs de roquettes sur Ashdod, Kiryat Malachi, Gan Yavné et plusieurs autres localités. Le Système de défense antimissile "Iron Dome" a détruit 2 roquettes. Pas de victimes ni dégâts.
Les sirènes ont retenti à Kfar Aza, Aliumin,  Nahal Oz, Saad, Zikim et Carmen à 15h08, 15h10, 15h13, 15h24 et 15h28.
Poursuite des tirs de roquettes sur les colonies israéliennes dans la zone frontalière. Les sirènes ont retenti à 16h12, 16h20, 16h21, 16h24.  Les localités visées étaient Yad Mordechai,  Nativ-Asar, et Or a Ner, Aliumin,  Kfar Aza, Saad, Kfar Maimon.
16h30. Radio "Bet Reshet» informe qu’un tir a eu lieu dans le secteur d’Ar a-Tsophim, sur la route entre les deux tunnels. Selon des témoins, un motocycliste a tiré plusieurs coups de feu sur un homme debout sur le "trempiade", avant de prendre la fuite. On a appris plus tard qu’un soldat avait été grièvement blessé. Il a été conduit  à l'hôpital, "Hadassah Ar a-Tsophim"
En raison de la crainte d’une attaque, les services de  sécurité de l'armée ont demandé aux habitants de certaines colonies du conseil régional de Hof Ashkelon de ne pas quitter leurs maisons. Dans la zone du kibboutz Zikim, les routes ont été fermées à la circulation dans les deux sens.
17h00. Deux Israéliens ont été légèrement blessés par des fragments d’obus de mortier sur le territoire du conseil régional Sdot Néguev.
18.00. Les sirènes d’alarme retentissent dans la zone industrielle d'Ashkelon, Yad Mordechai, et Nativ-Asar. Deux missiles sont effectivement arrivés dans le secteur. Un missile a été détruit par le système de défense antimissile "Iron Dome", tandis que l’autre tombait en rase campagne. 
18h00. La police passe au peigne fin les rues Dizengoff et Nordau à la recherche de l’homme qui a tiré sur un soldat hébreu. Les recherches sont également menées  dans le port de Tel Aviv.

Reprise des raids israéliens
18h10.
L’armée israélienne a repris ses raids sur la bande de Gaza après sept heures d'une trêve décrétée unilatéralement par Israël.
"Nous reprenons nos opérations, dont les raids aériens sur les infrastructures terroristes à Gaza (...) nous poursuivons le redéploiement dans la bande de Gaza, même s'il y a bien des forces qui sortent de Gaza", a déclaré le porte-parole de l'armée Peter Lerner.
Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré que l'offensive sur la bande de Gaza se poursuivrait jusqu'au "rétablissement de la sécurité" pour les Israéliens, faisant fi des appels internationaux au cessez-le-feu.
"La campagne à Gaza se poursuit (... elle) ne prendra fin que quand les citoyens d'Israël auront recouvré le calme et la sécurité de manière prolongée", a affirmé M. Netanyahu.
18.30. Tirs de roquettes sur Netivot, Kfar Maimon, Kfar Aza, Saad, la zone industrielle d'Ashkelon. Trois missiles ont été abattus par le système de défense antimissile "Iron Dome".
22h25. Selon un responsable égyptien, un accord sur une trêve de 72 heures aurait été conclu entre Israéliens et Palestiniens.

Vidéos – Côté israélien
Les forces navales israéliennes détruisent un lanceur de missiles :
https://www.youtube.com/watch?list=UUawNWlihdgaycQpO3zi-j...
Des motos à l’intérieur de tunnels
https://www.youtube.com/watch?list=UUawNWlihdgaycQpO3zi-j...

Jean René Belliard (auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

08:32 Publié dans Gaza, Hamas, Israel, Jihad islamique | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |