18/05/2017

Comprendre l'après-Daech

Comprendre l'après-Daech
Nous allons publier, sur plusieurs jours, compte-tenu de sa longueur, un document rédigé par le Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) et le cercle de réflexion de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure française (DGSE).
Il ne s'agit pas d'un document analytique et il ne représente la position officielle d'aucun des organismes participants. Il s'agit des résultats de réflexions partagées par plusieurs spécialistes.
L'objectif est de favoriser un dialogue entre des professionnels du renseignement et des experts qui œuvrent dans différentes disciplines au sein d'universités, de groupes de réflexion, d'entreprises privées ou d'autres établissements de recherche, en France, au Canada et ailleurs. Il se peut que certains spécialistes qui ont participé à ce groupe de réflexion défendent des idées ou tirent des conclusions qui ne concordent pas avec les points de vue du SCRS ou de la DGSE, mais c'est précisément ce qui rendait utile la tenue d'un tel dialogue.
Le document a été publié en mai 2017. Il a été mis à jour par nos soins lorsque cela s'avérait nécessaire en raison de l'évolution des évènements depuis sa parution.

Lire la suite

26/04/2017

Emmanuel Macron, "un ami de l'Algérie", affirme le ministre algérien des AE

Emmanuel Macron est "notre ami", affirme le ministre algérien des AE  
Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a qualifié Emmanuel Macron, le candidat au second tour de la présidentielle française, d'"ami de l'Algérie".
"Emmanuel Macron est notre ami, c'est un ami de l'Algérie et c'est la réalité", a déclaré à la presse M. Lamamra avant d'ajouter: "nous attendons le second tour" le 7 mai, selon ses propos diffusés notamment par la chaîne privée Ennahar TV.

Lire la suite

19:10 Publié dans Algérie, Colonisation française, France, Lamamra Ramtane (Ministre des AE), Macron | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | |

06/04/2017

#Syrie : Suite de l’attaque chimique de #Khan Cheikhoun - Les #rebelles #syriens demandent aux combattants "d'embraser les fronts"

Massacre de Khan Cheikhoun : Le nombre des morts pourrait dépasser 150  
(De notre correspondant en Syrie Fahd M.)

Le nombre des victimes de l'attaque chimique de Khan Cheikhoun pourrait dépasser les 150 personnes, selon un dernier bilan.  Des dizaines d'enfants feraient partie des victimes.
Des centaines de personnes ont été hospitalisées avec des symptômes d'intoxication aux agents chimiques.
Il semble que les victimes aient été suffoquées par des substances neuro-toxiques, comme le démontraient les symptômes d'étouffement  et la présence d'écume autour de la bouche. 

Lire la suite