11/06/2014

Appel à l'aide de l'Armée Syrienne Libre

L’Armée Syrienne Libre (ASL) demande de l'aide contre les jihadistes dans l'Est syrien
Un groupe rebelle syrien soutenu par des pays occidentaux et arabes a réclamé mercredi 11 juin 2014 de l'aide face aux Islamistes de l’EIIL qui se sont emparés depuis hier de vastes régions dans le Nord de l’Irak, notamment la deuxième ville du pays.
"Le conseil militaire supérieur demande à tous les pays arabes amis et frères, notamment l'Arabie saoudite, la Turquie, le Qatar, les Émirats arabes unis et la Jordanie d'apporter de l'aide aux brigades et bataillons sur le terrain dans la province de Deir Ez-zhor pour faire face à l’État islamique en Irak et au Levant" (EIIL), selon un communiqué de l'Armée syrienne libre (ASL).

07/06/2014

Les Émirats Arabes Unis approuvent la loi sur le service militaire obligatoire pour les hommes

Des émirats épargnés par les conflits régionaux
Pour les Emirats Arabes Unis, l’île d’Abou Moussa et les îles des Grandes et des Petites Tumbs sont occupées par l'Iran.
Pour faire face à la tension croissante dans le Golfe arabo-persique, les Emirats arabes unis  ont publié ce samedi 7 juin 2014 une loi instituant le service militaire obligatoire pour les hommes des Emirats.
Cette décision est d’autant plus curieuse que les sept émirats qui constituent les Emirats arabes unis ont une population majoritairement étrangère et ne font  face à aucune menace immédiate. Les Emirats ont été épargnés des attaques de militants jihadistes ou chiites qui ont ensanglanté d'autres pays comme l'Arabie Saoudite.
Les Emirats bénéficient en outre de la protection des Etats-Unis ou d’autres puissances occidentales.

Un différent territorial avec l'Iran
Les Émirats arabes unis, qui sont un gros acheteur de matériel militaire, ont cependant un différend territorial avec leur voisin iranien. Le litige concerne l’occupation par la République islamique de  trois îles du Golfe. Ils sont également inquiets de l’aggravation du conflit entre les communautés chiites et sunnites dans plusieurs pays comme l’Irak, la Syrie et le Liban.

détroit d'Hormuz.jpg






Une toute petite armée
Actuellement, les forces armées des EAU sont estimées à 51 000 hommes - 44 000 soldats de l’armée de terre, 2500 marins et 4500 membres de l’Armée de l’air.

La nouvelle loi de service militaire obligatoire
La nouvelle loi a été publiée dans le journal officiel. Elle a pour objectif « d'affirmer l'inculcation des valeurs de loyauté, d'appartenance et de sacrifice dans les âmes des fils de la patrie », a précisé le communiqué.
La loi s'applique à tous les hommes âgés de 18 et 30 ans et en bonne santé. Les hommes qui ont un diplôme d'études secondaires ou l'équivalent serviront neuf mois, tandis que ceux qui n'ont pas de diplôme d'études secondaires serviront pendant deux ans.
La participation des femmes  est facultative et sera soumis à l'approbation de leurs tuteurs légaux.
Le service militaire comprendra des périodes de formation, des exercices militaires et des conférences sur le patriotisme et la sécurité, précise la nouvelle loi.

Jean René Belliard (Auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

16:45 Publié dans Emirats Arabes Unis, Hormuz, Iran | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

05/06/2014

Bachar el-Assad élu à nouveau à la présidence syrienne : Et maintenant ?

Le pouvoir syrien voudrait faire croire que le pays est sur le chemin du retour à la paix civile. C’est aussi ce que prétendent les hommes politiques russes, les  autorités iraniennes, et les alliés libanais de Bachar el-Assad. De leur côté, les Occidentaux, Américains en tête, les Saoudiens et les Qataris dénoncent une « farce électorale ».

Lire la suite

17:12 Publié dans Arabie saoudite, Bachar el-Assad, Emirats Arabes Unis, Etats-Unis, Iran, Liban, Qatar, Russie, Syrie, Turquie | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |