24/08/2014

Des temps difficiles pour les autorités officielles libyennes

Lutte à mort entre musulmans modérés et fondamentalistes
Le Parlement libyen, élu le 25 juin 2014 et dominé par les musulmans « libéraux » a remplacé le Congrès National Général (CGN) dominé par les Islamistes. Mais ces derniers n’ont pas l’intention de se laisser écarter du pouvoir. Ils ont retiré leur confiance au Parlement et au gouvernement provisoire et demandé au CGN de reprendre ses activités, ce qu’il a accepté de faire.

Lire la suite

23 t 24 août 2014 – Nouvelles des guerres du Moyen orient

Cinq pays arabes décident de lutter ensemble contre les Jihadistes
L'Arabie saoudite et quatre autres pays arabes, le Qatar, l’Egypte, les Emirats Arabes Unis et la Jordanie, sont convenus dimanche 24 août de la nécessité de lutter contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI), qui "menacent" la sécurité et la stabilité de la région et du monde.
La réunion s'est tenue à huis clos. Elle a regroupé autour du ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Saoud al-Fayçal, ses homologues d'Egypte, des Emirats arabes unis et du Qatar et un conseiller de Jordanie, représentant "les pays arabes membres du comité de contact international sur la Syrie".
Dans un communiqué publié au terme d'une réunion ministérielle à Jeddah (ouest de l'Arabie saoudite), les participants ont indiqué avoir discuté de "la progression de l'idéologie terroriste et extrémiste, et des troubles que connaissent certains pays arabes", dans une allusion aux avancées des jihadistes de l'EI en Irak et en Syrie.
Ils ont également passé en revue "les graves répercussions" sur "les Etats de la région et la menace que (ces jihadistes) représentent pour la sécurité et la paix mondiales", selon le texte publié par l'agence officielle saoudienne Spa.
Les participants, qui ont examiné aussi "les développements de la situation en Syrie", ont relevé "une convergence de vues sur les questions évoquées et sur la nécessité d'agir sérieusement (...) pour préserver la sécurité et la stabilité des Etats arabes", souligne le communiqué.
Les résultats de la rencontre devraient être soumis aux 17 autres membres de la Ligue arabe.

Lire la suite

13/08/2014

Rififi politique à Bagdad - pendant ce temps le pays brûle !

Le président Massoum a désigné un nouveau Premier ministre en remplacement de Nouri al-Maliki

Lire la suite