26/08/2014

26 août 2014 - 50e jour de guerre entre Gaza et Israël

130 roquettes tirées sur Israël le lundi 25 août
Selon le service de presse de l’armée israélienne, 130 roquettes et obus de mortier ont été tirés vers Israël le lundi  25 Août. Une seule personne a été légèrement blessée à Eshkol.

13 Palestiniens tués au cours de 70 attaques israéliennes contre Gaza
Le 25 août, l’Armée de l'Air israélienne a attaqué environ 70 cibles dans la bande de Gaza. Des sources palestiniennes ont rapporté le décès de 13 personnes.
Depuis que les hostilités ont repris, le 19 août, 113 Palestiniens ont été tués, ainsi qu'un enfant israélien. L'armée israélienne dit avoir frappé plus de 350 objectifs depuis le 19 août tandis que les Palestiniens auraient tiré quelque 650 roquettes sur Israël.

2136 Palestiniens et 68 Israéliens ont perdu la vie depuis le 8 juillet
La guerre entre Gaza et Israël, qui a débuté le 8 juillet 2014, a fait 2.136 morts et 10.915 blessés palestiniens, selon les secours. Environ 70% sont des civils, parmi lesquels 491 enfants d’après l’ONU (577 selon les autorités palestiniennes). Soixante-huit personnes ont été tuées du côté israélien, 64 soldats et quatre civils, dont un enfant de 4 ans.
Israël estime avoir tué 900 combattants palestiniens.

Un nouveau projet de cessez-le-feu d’un mois proposé par l’Egypte
L'agence de presse palestinienne Maan, citant des sources égyptiennes, a déclaré, lundi soir 25 août, qu’un cessez-le-feu pourrait être déclaré entre Israël et les factions palestiniennes dans la bande de Gaza. Selon les sources égyptiennes, la durée du cessez-le-feu pourrait être d'un mois. Le cessez-le-feu temporaire prévoirait d'ouvrir les points de passage aux frontières, de laisser passer l'aide humanitaire et le matériel de reconstruction, les sujets contestés seraient discutés dans un mois.
Plus tôt, des représentants du gouvernement de Mahmoud Abbas ont indiqué que la délégation palestinienne avait donné son accord mais que l'Egypte était maintenant en attente d'une réponse du côté israélien. Mais la confusion règne à ce sujet car, selon d’autres sources, il n’y aurait pas d'accord entre les parties.
"Des efforts sont en cours pour parvenir à un accord", a confirmé à l'AFP un porte-parole du Hamas à Gaza, Sami Abou Zouhri.
Le porte-parole du Jihad islamique, Daoud Shihab, a néanmoins prévenu que "la réussite des contacts qui ont été pris dépend de la prise en compte ou non des exigences palestiniennes".
Pour l’instant, Israël ne s’est pas prononcé, selon des sources israéliennes. Mark Regev, un porte-parole du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, s'est gardé de tout commentaire, se contentant de répéter la position de principe selon laquelle Israël ne négociait pas "sous les bombes".
Les pourparlers auraient "de bonnes chances" de reprendre si les tirs de roquettes palestiniens cessaient, a dit le ministre des Sciences, Yaakov Peri, qui a le statut d'observateur au cabinet de sécurité israélien.
Israël serait disposé à ouvrir plus largement ses points de passage et à soutenir la présence de gardes de l'Autorité palestinienne à la frontière entre Gaza et l'Egypte, a-t-il dit. Mais on est encore "loin" d'un accord plus global prévoyant la reconstruction de Gaza en échange de sa démilitarisation, a-t-il précisé.
Des négociations indirectes précédentes - les Israéliens refusent de s'asseoir à la même table que le Hamas - ont échoué sur des exigences apparemment inconciliables: la garantie de leur sécurité pour les Israéliens, la levée du blocus israélien pour les Palestiniens.

Inquiétude pour la rentrée des classes
L’opération « Bordure protectrice » continuera "jusqu'à ce qu'elle ait atteint son objectif (...) cela peut prendre du temps", a prévenu dimanche 24 août M. Netanyahu. Israël est prêt à poursuivre ses opérations même après la rentrée scolaire lundi prochain, a-t-il ajouté.
L'opinion publique israélienne est très inquiète de voir les enfants du sud reprendre la classe sous la menace permanente des roquettes.
A Gaza, un demi-million d'enfants palestiniens n'ont pas pu reprendre les cours comme prévu dimanche 24 août à cause de la guerre.

Mahmoud Abbas veut réclamer au Conseil de sécurité de l’ONU la fin de l’occupation israélienne de la Cisjordanie
Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas se prépare  à réclamer du Conseil de sécurité de l'ONU qu'il fixe une date butoir pour la fin de l'occupation israélienne des Territoires palestiniens, a indiqué un responsable officiel. Mais cette tentative paraît vouée à l'échec, les Etats-Unis s'opposant traditionnellement à toute mesure jugée anti-israélienne.

Faits marquants de la journée du 26 Août 2014
En attendant un hypothétique cessez-le-feu, les bombardements se sont poursuivis de part et d’autre.
Dans la nuit du 26 Août, l'armée israélienne a attaqué au moins 15 cibles dans la bande de Gaza, selon le service de presse de l'armée israélienne. Les bombardements israéliens auraient coûté la vie à deux Palestiniens. De leur côté, les Palestiniens ont tiré plusieurs roquettes vers Israël entre 00h00 et 06h00.
00h17. Une nouvelle roquette tirée à partir du sud Liban
Une nouvelle roquette tirée depuis le territoire libanais a touché la Haute Galilée (nord d’Israël) lundi soir 25 août, a indiqué l'armée israélienne.
Les militaires israéliens ont aussitôt répliqué en tirant une vingtaine d’obus sur la région d’où provenait le missile. Il n’y aurait eu ni victimes ni dégâts de part et d’autre.
Une source de sécurité libanaise a confirmé le tir en précisant qu’il s’agissait d’une roquette Katioucha tirée de la région de Wadi Jarmaq, au sud Liban, à une quinzaine de kilomètres de la frontière". L'armée  libanaise s'est aussitôt déployée dans la région pour rechercher les responsables du tir.
C’est la troisième journée consécutive que des roquettes sont tirées depuis le Liban ou la Syrie vers Israël.
Dimanche 24 août, cinq roquettes tirées depuis la Syrie avaient touché la partie du plateau du Golan occupée par Israël, peu de temps après le tir, samedi soir 23 août, d'une roquette à partir du Liban.
06h30. Les sirènes "Enfer de Tséwang," ont été entendues à Tel-Aviv et la région environnante. L’alarme a été suivie de plusieurs explosions. Le Bureau de presse de l'armée israélienne a confirmé qu' "au moins un missile avait été détruit par le système de défense antimissile" Iron Dome" à Tel-Aviv." Les sirènes ont également été entendues au même moment à Ashdod et les établissements du district de Shfela.
Les Brigades Ezzedine al-Qassam ont annoncé, à 06h00 avoir tiré quatre missiles M-75 sur Tel-Aviv et un missile R-160 sur Haïfa. Le bombardement de Haïfa n’a pas été confirmé par l’armée israélienne.
Une roquette a touché une maison d’Ashkelon, blessant une personne et infligeant des dommages au bâtiment. Une autre roquette a explosé dans une zone ouverte de la ville.
07h00. Cinq roquettes tirées depuis la bande de Gaza ont explosé près d’Eshkol sans faire ni victimes ni dégâts. Auparavant, plusieurs obus de mortier avaient été tirés en direction des kibboutz proches de la bande de Gaza.

Les Palestiniens annoncent un accord sur un cessez-le-feu permanent
Un accord pour un cessez-le-feu permanent a été trouvé pour mettre fin à cinquante jours de guerre entre le mouvement islamiste Hamas et Israël dans la bande de Gaza, a annoncé mardi 26 août à l'AFP un haut responsable palestinien.
Le président Mahmoud Abbas annoncera à l'ouverture d'une réunion de la direction palestinienne prévue à 16H00 GMT les détails de cet accord qui prévoit notamment "la levée du blocus de la bande de Gaza" mis en place par Israël en 2006, la principale exigence des Palestiniens, a précisé ce haut responsable sous le couvert de l'anonymat.

Vidéos fournies par l’armée israélienne :
L’armée de l’air israélienne détruit un lanceur de missiles caché dans un bâtiment :
https://www.youtube.com/watch?v=7RokcplOF_Y&list=UUaw...
Tsahal explique pourquoi il a détruit un grand nombre de cibles :
https://www.youtube.com/watch?v=Lly2AfFW8kw&list=UUaw...

Jean René Belliard (Auteur de Beyrouth, l'enfer des espions)

08:49 Publié dans Binyamin Netanyahou, Brigades Ezzedine al-Qassam, Gaza, Hamas, Israel, Jihad islamique | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

21/08/2014

21 août 2014 : Situation à Gaza

45ème jour de conflit entre Gaza et Israël
L’opération "Bordure protectrice" contre la bande de Gaza, qui a commencé le 8 Juillet 2014, a repris après une trêve de neuf jours.

Incertitude sur le sort du chef des Brigades Ezzedine al-Qassam
La chaîne de télévision FOX News, citant une source au sein des services de renseignement israéliens, a rapporté que le chef des Brigades Ezzedine al-Qassam (l’aile militaire du Hamas), Mohammad Deyf, aurait probablement été tué au cours d’un raid aérien israélien, tout en précisant que cette information n'avait pas été confirmée par une autre source.
Le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri affirme, lui, que Muhammad Deyf vit toujours. Il aurait quitté sa maison quelques minutes avant le bombardement israélien. A noter que le chef des Brigades Ezzedine al-Qassam a déjà échappé à cinq tentatives d'assassinat.

215 roquettes tirées en direction d'Israël
Selon le service de presse de l'armée israélienne, 215 roquettes ont été tirées en direction d’Israël depuis la fin du cessez-le-feu, le 19 août dans l’après-midi. 35 d'entre elles ont été abattues par le système de défense antimissile "Iron Dome" et 16 sont tombées à l’intérieur de la bande de Gaza. Aucune victime israélienne n’a été recensée.
 
25 morts Palestiniens depuis la fin du cessez-le-feu
Pendant cette période, l'armée israélienne a attaqué plus de 100 objectifs dans la bande de Gaza. Selon les sources palestiniennes, les bombardements auraient fait 22 morts et plus de 150 blessés.

2050 Palestiniens ont été tués depuis le 8 juillet
Le Ministère de la Santé de Gaza a indiqué que depuis le 8 juillet 2014, début de la guerre entre Gaza et Israël,  environ 2050 personnes ont été tuées et plus de 10 200 blessées.
 
Conférence de presse de Benyamin Netanyahu
Le Premier ministre, Benyamin Netanyahu, et le ministre de la Défense, Moshe Yaalon, ont tenu une conférence de presse mercredi soir 20 août après une réunion du bureau politique et militaire.
Benyamin Netanyahu, pour qui le Hamas et les jihadistes de l'État islamique sont « les branches d'un même arbre », a affirmé qu'Israël poursuivait son opération Bordure protectrice contre le Hamas et répondrait à toute attaque avec une vigueur plus grande encore. « Si le Hamas tire, nous riposterons avec plus de force encore, et s'ils ne comprennent pas aujourd'hui, ils comprendront demain, et si ce n'est pas demain, ce sera après-demain », a-t-il dit.

Les Brigades Ezzedine al-Qassam menacent elles aussi
Lors de l’enterrement, le 20 août de la seconde femme et du bébé de Mohammad Deif, le chef des Brigades Ezzedine al-Qassam, celles-ci ont promis d'ouvrir « les portes de l'enfer » pour Israël en représailles à cette frappe contre leur chef. Elles ont par ailleurs lancé hier soir une mise en garde aux compagnies aériennes atterrissant à Tel-Aviv, les exhortant à ne plus s'y poser à compter du 21 août à 03h00 GMT.

Résumé du 21 Août 2014
02h00. Le Conseil de sécurité des Nations Unies a publié une déclaration dans laquelle il a exprimé sa «profonde inquiétude» au sujet de la reprise des hostilités entre Israël et le Hamas, et a appelé les parties au conflit à éviter toute nouvelle escalade et la reprise des négociations afin de parvenir à un accord sur une trêve à long terme.
03h00. Les sirènes ont retenti à Ofakim avertissant de l’arrivée imminente de missiles. Une roquette a été interceptée par la batterie de défense antimissiles "Iron Dome".
06h00. Dans la nuit du 21 Août, l’armée de l’air israélienne a poursuivi ses frappes contre des cibles à l’intérieur de la bande de Gaza. Selon l’agence palestinienne Safa, huit Palestiniens ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi au cours de raids aériens de l'armée israélienne.
Les avions israéliens ont totalement détruit un immeuble de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, faisant sept morts, selon le porte-parole des secours à Gaza, Achraf al-Qodra. Un Palestinien a également été tué au cours d’une autre frappe sur le camp de réfugiés de Nousseirat (centre).
08h00. Une roquette a explosé dans un terrain vague sur le territoire du Conseil de District d’Eshkol sans faire de victimes.
08h50. Israël poursuit ses attaques ciblées contre les responsables du Hamas. On vient d’apprendre que Trois commandants de la branche armée du Hamas palestinien avaient été tués dans un raid de l'aviation israélienne jeudi à l'aube sur Rafah, dans le sud de la bande de Gaza. L’information a été communiquée par l'organisation elle-même.
Les Brigades Ezzedine al-Qassam ont identifié dans leur communiqué les trois hommes comme étant Mohammed Abou Chamala, alias Abou Khalil, chef de la brigade Ezzedine al-Qassam pour le sud, Raëd al-Atar, alias Abou Ayman, chef de la brigade Ezzedine al-Qassam de Rafah et Mohammed Barhoum. Ce raid intervient au surlendemain d'une autre frappe aérienne qui a coûté la vie à la femme et à un fils du chef d'al-Qassam, Mohammed Deif.
10h00. Six roquettes ont été tirées en direction d’ Eshkol. Trois roquettes ont explosé dans le village, et trois autres en rase campagne. Les éclats d'obus ont blessé un homme de 33 ans.
Une autre roquette a explosé en rase campagne sur le territoire du Conseil de District d’Eshkol sans faire ni victimes ni dégâts.
11h00. Sirènes d’alerte à Ofakim, ainsi que sur le territoire des conseils régionaux de Bnei Shimon et Merhavim. Quatre roquettes ont explosé à Merhavim sans faire ni blessés ni dégâts.
12h00. Six roquettes ont explosé dans la zone du Conseil régional d’Eshkol. L'une des roquettes a frappé une maison d'habitation. Personne n'a été blessé, mais la maison a subi des dommages.
L’Armée de l'Air a attaqué six activistes du "Jihad islamique" à l'est du Cheikh Radwan dans la ville de Gaza. Selon les informations du service de presse de l’armée, ils se préparaient à lancer des roquettes vers le territoire israélien. Trois militants ont été tués et trois autres grièvement blessés.
Selon l’agence palestinienne Maan palestinien l'aviation israélienne a tiré un missile vers midi sur une moto à l'est de Khan Younes (sud de la bande de Gaza). Deux hommes ont été gravement blessés et se trouvent dans un état critique.  Il semble que ce soit des militants.
Une roquette a explosé dans un terrain vague près de la ville de Ramleh sans faire ni victimes ni dégâts.
Quatre autres roquettes ont explosé dans des terrains vagues à Ashdod et banlieue.
Le Système de défense antimissile "Iron Dome" a abattu un missile près d'Ashkelon. Une autre roquette a explosé à Sdot Néguev sans faire ni blessés ni dégâts.
Un missile a encore explosé dans un terrain vague à Kiryat Malachi. Personne n'a été blessé et aucun dommage.
Deux roquettes ont explosé non loin de zones d'habitation sur le territoire du conseil régional de Sdot Néguev sans faire ni blessés ni dégâts.
13h00. Une roquette a été interceptée près d’Ashdod par le système de défense antimissile "Iron Dome".
Deux roquettes ont explosé sur le territoire de l'une des colonies au sein du Conseil régional Eshkol.
Les Palestiniens ont tiré sur Netivot. Un missile a été détruit par le système de défense "Iron Dome".
Deux roquettes ont explosé à l’intérieur d’une exploitation agricole sur le territoire de l'une des colonies de peuplement dans le conseil régional d’Eshkol. Des fragments ont blessé légèrement un travailleur.
14h00. Six roquettes ont explosé à Hof Ashkelon. Cinq roquettes ont été abattues par le système de défense antimissile "Iron Dome". Une roquette a endommagé une ligne électrique, ce qui a provoqué des coupures de courant.
Trois autres roquettes ont explosé dans en rase campagne sur  le territoire du conseil de quartier de Sdot Néguev.
Quatre roquettes ont encore explosé dans des terrains vagues à Eshkol. Personne n'a été blessé et aucun dommage.
 Le système de défense antimissile "Iron Dome" a abattu deux missiles dans la région du conseil régional de Merhavim.
15h00. Les sirènes ont retenti plusieurs fois, à une minute d’intervalle, à Nahal Oz. Elles ont également retenti deux fois à Zikim et Carmen. Trois roquettes sont tombées sur le territoire de Sdot Néguev et deux autres sur le territoire de Hof Ashkelon.
A 15h27 et 15h28 on a signalé des chutes de roquettes à Yad Mordechai , Nativ a Asara. Kfar Aza et Saad.
A 16h00, un point fait par le service de presse de l'armée de défense d'Israël a indiqué qu’au cours de la journée Tsahal a attaqué 40 objectifs dans la bande de Gaza. Au cours de la même période 58 roquettes et obus de mortier ont été tirés en direction d’Israël, dont neuf ont été abattus par le système de défense antimissile "Iron Dome". 48 roquettes se sont abattues en territoire israélien. Un autre missile  est tombé à l’intérieur de la bande de Gaza. Selon des sources palestiniennes, 24 personnes ont été turées à Gaza. 
16h00. Les sirènes retentissent à Shaar Haneguev et Sdot Néguev. Un missile est tombé près du village de Sdot Néguev.
Aux environs de 16h40 les sirènes retentissent à nouveau dans les villes frontalières. Une roquette a atterri dans un terrain vague à Sdot Hanéguev.
17h00. Eshkol a été la cible de tirs de mortiers depuis la bande de Gaza. Trois obus ont explosé dans un terrain vague. Sirènes d’alerte à Kissufim, Nirim et Ein-Shlosha.
17h30. Les sirènes retentissent à Nahal Oz et Aliumim. Deux roquettes se sont abattues sur des zones non aménagées à Sdot Néguev.
18h00. Sirènes à Kfar Aza, Saad, Shaar Haneguev et Sdot Néguev. ne roquette a atterri dans un terrain vague du Conseil régional de Néguev Sdot.
18h30. Les sirènes sonnent à Kfar Aza, Saad, Shaar Haneguev et Sdot Néguev. Une roquette a atterri près de Kerem Shalom.
18h43. La psychose à l’espionnage s’installe à Gaza après la frappe aérienne pour tenter de tuer le chef militaire des Brigades Ezzedine al-Qassam et la mort de trois commandants de cette organisation le lendemain. La branche armée du Hamas a exécuté trois Palestiniens coupables selon elle d'avoir collaboré avec l'ennemi israélien pendant la guerre de Gaza, a rapporté jeudi le site Majd, proche du mouvement islamiste palestinien.
Sept personnes ont été arrêtées pour avoir "aidé l'ennemi à repérer des cibles" durant le conflit et trois autres ont été exécutées, indique-t-il sans préciser de date.
Selon la loi palestinienne, les collaborateurs, les meurtriers et les trafiquants de drogue sont passibles de la peine de mort. Le Hamas avait annoncé en mai avoir exécuté deux "collaborateurs", l'un par balles et l'autre par pendaison.
En principe, toute exécution doit être approuvée par le président palestinien Mahmoud Abbas, qui dirige l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) avec laquelle le Hamas a récemment signé un accord de réconciliation. Dans les faits, c'est le Hamas qui contrôle la bande de Gaza.
19h00. Sirènes às Kissufim, Nirim, Ein-Shlosha et des localités situées dans la région
19h30. à Netivot, Sdot  et le Conseil régional du Néguev. Une roquette a atterri dans un terrain vague près de Netivot.
Sirènes également à Kiryat Malachi et Beer Tuvia. Le missile est tombé sur un terrain vague du Conseil régional de Yoav.
Autour de 19:40 les sirènes ont sonné à Beersheba, Bnei Shimon, Merhvaim et Ar-Hébron. Deux missiles ont été abattus par le système de défense antimissile "Iron Dome" au-dessus de la capitale du Néguev. Trois autres sont tombées dans des zones non aménagées.

Vidéo de l'armée israélienne
Cette vidéo montre une frappe contre un commandant des Brigades Ezzedine el-Qassam :
https://www.youtube.com/watch?v=zLYUymmDVA4&list=UUaw...

Jean René Belliard (Auteur de Beyoruth, l'enfer des espions)

08:24 Publié dans Binyamin Netanyahou, Brigades Ezzedine al-Qassam, Gaza, Hamas, Israel | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

19/08/2014

19 août 2014 - Les bombardements ont repris à Gaza

Rappelons que les belligérants avaient accepté de prolonger le cessez-le-feu jusqu’à 23:59 le 19 août. On pouvait espérer que la  trêve soit une nouvelle fois prolongée. Il n’en a rien été. Les Palestiniens ont repris leurs tirs sur Israël alors que les délégations israéliennes et palestinienne étaient en pleines discussions pour une prolongation de la trêve, a indiqué l'armée israélienne. Le premier ministre, Benyamin Netanyahu, a aussitôt ordonné à la délégation israélienne de quitter Le Caire pour revenir en Israël. Cette décision faisait suite à la reprise des tirs de roquettes palestiniens en pleine trêve.

Lire la suite

18:50 Publié dans Binyamin Netanyahou, Gaza, Hamas, Israel | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |