Syrie : l’armée russe s’installe dans une ex-base US près de Raqqa

Imprimer

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)

La police militaire russe a établi ses quartiers dans une base qui était contrôlée il y a peu de temps encore par l’armée américaine près de la ville de Raqqa, ancienne capitale du groupe jihadiste Etat islamique en Syrie, rapporte jeudi l’agence de presse russe Tass. Il s’agit d’un point stratégique situé dans le village de Tell Samin, à 26 km de Raqqa, à l’intersection des routes qui relient la ville de Raqqa, le centre de la province du même nom, avec le centre de la Syrie, ses régions du nord et les villes de la plaine  de l’Euphrate.
L’armée russe est entrée dans Raqqa au début du mois après la décision du président Donald Trump de retirer les troupes américaines du nord de la Syrie, laissant le champ libre à une offensive turque contre les forces kurdes qui avaient combattu au côté des Etats-Unis et de leurs alliés.
Selon Tass, qui cite un responsable de la police militaire russe, Arman Mambetov, cette dernière commencera à patrouiller dans les environs dès jeudi dans le cadre d’un accord de cessez-le-feu conclu entre Moscou et Ankara.
La chaîne Zvezda TV du ministère russe de la Défense a diffusé des images de soldats hissant le drapeau russe et d’une colonne de véhicules de la police militaire pénétrant dans la base, une ancienne école située dans le village de Tall Samin.

Les commentaires sont fermés.