Frontlive-Chrono – Dimanche 21 avril 2019

Imprimer

Liste des articles publiés sur Frontlive-Chrono le dimanche 21 avril 2019

  • Arabie saoudite : des membres de l’Etat islamique ont attaqué un commissariat de police au nord de Riyad, selon les médias – Abonnés seulement
  • Mali: Dix soldats maliens tués dans un attentat terroriste – Abonnés seulement
  • Sri Lanka : 8 attentats dans 3 églises et 3 hôtels 5 étoiles font au moins 215 morts et plus de 500 blessés – Lire la suite

Sri Lanka : 8 attentats dans 3 églises et 3 hôtels 5 étoiles font au moins 215 morts et plus de 500 blessés

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)deDeutsch (Allemand) esEspañol (Espagnol) itItaliano (Italien) ja日本語 (Japonais)nlNederlands (Néerlandais) idIndonesia (Indonésien) svSvenska (Suédois)zh-hans简体中文 (Chinois simplifié)

Six explosions ont frappé des églises catholiques et des hôtels de luxe au Sri Lanka alors que les chrétiens commençaient les célébrations du dimanche de Pâques. Les attentats auraient fait au moins 215 morts et plus de 500 blessés, selon les autorités locales. Au moins 36 étrangers font partie des personnes décédées.
Les explosions se sont produites vers 8h45, heure locale, à l’église Saint-Antoine de Colombo et à l’église Saint-Sébastien de Negombo, une ville à majorité catholique à l’extérieur de la capitale. L’église de Sion à Batticaloa, sur la côte est, a également été prise pour cible.
À peu près au même moment, trois hôtels cinq étoiles Shangri-La, Cinnamon Grand et Kingsbury ont également été pris pour cible, a confirmé la police. Le restaurant situé au deuxième étage du Shangri Las a été sérieusement endommagé. Des clients du petit-déjeuner et des employés de l’hôtel ont été tués et blessés lorsque les fenêtres ont été brisées et que le plafond est tombé.
Deux heures plus tard, deux autres explosions ont été signalées dans les banlieues d’Orugodawatta et de Dehiwala. Une explosion a eu lieu dans un hôtel de Dehiwela, dans la banlieue de Colombo. Deux personnes ont été tuées selon la police. La huitième explosion a eu lieu à Orugodawatta, également dans la banlieue de Colombo. Selon la police, il s’agit d’un attentat-suicide qui a coûté la vie de trois policiers au moment où ceux-ci s’apprêtaient à investir une maison logeant des suspects.
National Thowheeth Jama’ath – un groupe musulman radical
« Une agence de renseignement étrangère a rapporté que le NTJ (National Thowheeth Jama’ath) prévoyait de perpétrer des attentats-suicides ciblant des églises importantes ainsi que le haut commissariat indien à Colombo, a déclaré l’alerte.
Le NTJ est un groupe musulman radical au Sri Lanka qui s’est fait connaître l’année dernière en étant lié à la destruction de statues bouddhistes.
Daech pourrait être derrière les attentats.
Les militants de l’État islamique pourraient être impliqués dans la série d’attentats terroristes au Sri Lanka , a déclaré Boris Volkhonsky, professeur agrégé à l’ISAA de l’Université Lomonosov de Moscou.
L’expert donne plusieurs raisons pour celà.
« Premièrement, l’action est clairement coordonnée et, deuxièmement, il s’agit d’une action symbolique, intimidante et sélective « , a-t-il dit. Volkhonski rappelle que les explosions se sont produites dans des églises et des hôtels, la plupart du temps dans des hôtels cinq étoiles, c’est-à-dire, où les citoyens d’autres pays descendent.
« Et quand les catholiques locaux et les étrangers sont pris pour cible, il est clair qu’il s’agit d’une action symbolique. Et ce n’est pas typique de la manifestation spontanée des affrontements inter-ethniques, quand n’importe qui devient une cible, mais plutôt d’une action préparée », a déclaré l’expert.
Il ajoute cependant qu’il est trop tôt pour dire quoi que ce soit avec certitude pour le moment.
« Mes sources au Sri Lanka rapportent que la police disposait d’informations selon lesquelles ce projet était en cours de préparation et que l’Etat islamique était derrière. Bien que, d’une manière générale, on n’ait pas entendu dire que l’Etat islamique disposait d’une base solide au Sri Lanka. Mais comme 7 à 8% de la population du pays est musulmane, il est donc possible que certaines cellules soient présentes. Je pense que cette version est la plus probable, bien qu’il soit trop tôt pour le dire avec certitude », a déclaré Volkhonsky.
Sept suspects arrêtés – un « kamikaze identifié »
Sept suspects auraient été arrêtés. Un kamikaze aurait été identifié. Selon CNN India, il s’agit de Zahran Hashim. Ce terroriste qui s’est fait exploser dans le luxueux hôtel Shangri-La à Colombo. Le 4 avril, il avait déjà été impliqué dans une tentative d’attentat contre le haut-commissariat de l’Inde.

Zaran Hashim dans le cadre à droite

Chrétiens du Sri Lanka
Pâques est une fête importante dans le christianisme. Le Sri Lanka compte une minorité chrétienne (7 %), principalement des catholiques romains. La majorité est bouddhiste et 15% hindouistes.

Les commentaires sont fermés.