Frontlive-Chrono – Mardi 16 avril 2019

Imprimer

Liste des articles parus sur Frontlive-Chrono le mardi 16 avril 2019

  • Algérie: des étudiants à nouveau dans la rue malgré un fort dispositif policier – Abonnés
  • Bahreïn: 138 personnes condamnées pour « terrorisme », déchues de leur nationalité – Abonnés
  • France: L’incendie de Notre Dame de Paris est vraisemblablement d’origine accidentelle mais on ne peut oublier la série d’incendies criminels et de vandalisme contre des églises – Abonnés
  • Irak : 4 membres de l’État islamique arrêtés à Bagdad avec 600 cartes SIM – Abonnés
  • Libye: 174 morts depuis le début de l’offensive des forces de Haftar sur Tripoli – Abonnés
  • Libye: Des manifestants en gilets jaunes à Tripoli pour dénoncer le « soutien » de Paris à Haftar – Abonnés
  • Libye: Situation militaire en Libye le 16 avril 2019 – Abonnés
  • Libye : OIM, 677 717 migrants identifiés dans le pays – Voir l'article ci-dessous
  • Soudan : le Conseil militaire limoge le procureur général – Abonnés

 

Libye : OIM, 677 717 migrants identifiés dans le pays

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)deDeutsch (Allemand) esEspañol (Espagnol) itItaliano (Italien)nlNederlands (Néerlandais)

Selon le dernier rapport de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) pour la période de deux mois allant de janvier à février 2019, au moins 666 717 migrants ont été identifiés en Libye.
94% de ces personnes viennent de 27 pays africains différents, les 6% restants viennent de pays asiatiques et du Moyen-Orient.
Les cinq premières nationalités identifiées sont les Nigériens, les Egyptiens, les Tchadiens, les Soudanais et les Nigérians.
Sur les 623.627 personnes originaires d’Afrique, 433.444 (69 %) sont originaires de pays subsahariens et 193.183 (29 %) de pays d’Afrique du Nord.
Cinquante-cinq pour cent des migrants se trouvent dans l’ouest de la Libye, la plus forte concentration se trouvant à Tripoli (22 %, soit 143.838 personnes) et dans les environs. Les autres migrants se répartissent également entre l’Est et le Sud (24 % et 21 % respectivement).
L’OIM définit le terme « migrant » comme toute personne qui franchit ou a franchi une frontière internationale, quel que soit son statut juridique, que le mouvement soit volontaire ou involontaire, les causes du mouvement et la durée du séjour.

Les commentaires sont fermés.