18/10/2018

Allemagne: Une attaque de Daech contre un festival de musique contrecarrée

Par Jean René Belliard - Mardi 18 octobre 2018

Texte édité en Anglais, Allemand, espagnol, Italien, Néerlandais, Russe

En 2016, trois équipes d’assassins auraient dû se rendre en Allemagne pour préparer et exécuter l’attaque terroriste. Mercredi, la NDR, la WDR et le « Süddeutsche Zeitung » et « Zeit » ont tous les trois révélé que l’objectif était sans doute un festival de musique.
Deux des combattants de Daech avaient déjà changé d’apparence pour se camoufler grâce à des greffes de cheveux. C’est ce que rapporte le journal « Bild ».
Le bureau du procureur fédéral a confirmé les plans terroristes. « Nous avons été informés très tôt de ces projets d’attentats, ce qui nous a permis d’engager des poursuites pénales en octobre 2016 « , a déclaré le procureur fédéral en chef, Peter Frank, à la chaîne ARD. « Pour nous, les faits dans cette affaire étaient très concrets et résistants. » Selon les chaînes, il y a toujours des recherches pour trouver d’autres terroristes.
Attaque planifiée : Un couple marié a joué un rôle central
Les médias ont rapporté qu’un couple marié allemand qui était parti pour la Syrie à l’automne 2015 et avait rejoint Daech aurait dû jouer un rôle central. La femme, une convertie, cherchait depuis la ville syrienne de Rakka des femmes du nord de l’Allemagne qui étaient prêtes à épouser des terroristes pour faciliter leur entrée en Allemagne. Toutefois, l’une des femmes contactées travaillait en fait pour le Bureau de la protection de la Constitution, les services de renseignement.
Les plans ont été déjoués grâce aux enquêtes et la désintégration de l’Etat islamique. Die Zeit » a rapporté que le couple s’était rendu aux autorités kurdes en octobre 2017. Il a depuis été emprisonné dans des prisons kurdes dans le nord de la Syrie. Là, NDR, WDR et « SZ » ont pu interviewer le mari de Hildesheim. Il a prétendu avoir essayé de « s’en sortir » lorsqu’il a appris l’existence du plan d’attaque terroriste.
D’après les enquêtes menées jusqu’à présent, l’ordre aurait été donné à un haut responsable de Daech identifié sous son nom de guerre « Abu Mussab al-Almani », selon les journaux. Il est possible qu’il ait été un citoyen suisse tué au combat en Syrie.


Un abonnement à Frontlive-Chrono est nécessaire pour lire l’intégralité des articles – 
Choisir une des trois options suivantes : 100€ pour un an / 60€ pour six mois / 12€ par mois

  • Afghanistan: Le journaliste Ross Kemp sous le feu des Talibans – Log in
  • Allemagne: Une attaque de Daech contre un festival de musique contrecarrée – Log in
  • Arabie saoudite: Derniers développements dans l’affaire Khashoggi – Log in
  • L’Egypte rapporte des centaines de terroristes tués – Log in
  • L’Irak exécute six condamnés ; 14 autres personnes tuées dans des attentats – Log in
  • ONU: L’émissaire de l’ONU pour la Syrie a démissionné – Log in
  • Russie: Les agences de renseignement russes et d’Asie centrale ont arrêté plus de 150 suspects de terrorisme en un an – Log in
  • Syrie : Résumé des activités militaires du jeudi 18 octobre 2018 – Log in

Pour plus d'informations, écrire à ptolemee@belliard74.com

18:41 Publié dans Etat Islamique, Frontlive-chrono, Jean René Belliard, Raqqa | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | |

Commentaires

Dans la tribune de ce jour on apprend, entre les lignes, que "les agresseurs" des jeunes femmes qui sortaient d'une disco au mois d'aout dernier à Genève, font parti de ces hommes qui ne peuvent voir les femmes que voilées, des femmes qui n'ont pas le droit de sortir de chez elles.

Écrit par : Dominique Degoumois | 18/10/2018

Les commentaires sont fermés.