07/10/2018

Arabie saoudite: La police turque estime que le journaliste Khashoggi a été tué au consulat saoudien

Kashoggi Jamal.jpgLes autorités turques estiment qu’un journaliste éminent de l’opposition saoudienne, Jamal Khashoggi, a été tué à l’intérieur du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, puis son corps a été sorti du bâtiment de l’ambassade, a rapporté l’agence de presse Reuters faisant référence à deux responsables turcs.
Selon ces sources, les soupçons de meurtre avec préméditation et tentative de dissimulation des traces du crime font actuellement l’objet d’une enquête.
Un porte-parole du consulat saoudien a déclaré que ces accusations étaient sans fondement. La même source a indiqué qu’un groupe d’enquêteurs saoudiens était arrivé à Istanbul le 6 octobre pour prendre part à l’enquête sur les circonstances de la disparition de Khashoggi.
Officiellement, la Turquie ne confirme pas les informations concernant l’assassinat de Khashoggi et déclare que le journaliste est toujours recherché.
Le 2 octobre, le Washington Post avait annoncé qu’après avoir visité le bâtiment du consulat général d’Arabie saoudite, le célèbre journaliste saoudien d’opposition Jamal Khashoggi avait disparu à Istanbul.
La fiancée de Jamal Khashoggi a déclaré à l’agence turque Anadolu que Jamal Kashoggi avait été invité au consulat pour signer des papiers administratifs concernant son futur mariage. Environ cinq heures plus tard, un fonctionnaire consulaire l’avait informée que Khashoggi était parti et qu’elle n’avait pas besoin de l’attendre. La femme a déclaré que son fiancé lui avait suggéré qu’il pouvait être arrêté et avait demandé à cette occasion d’informer les autorités turques et l’Association turco-arabe des journalistes de l’incident.
Jamal Hashoggi, PDG d’Al Arab News, a collaboré avec de nombreux médias arabes et occidentaux. En 2015, le journal saoudien Al-Hayat a publié à Londres son article intitulé « L’Arabie saoudite devrait-elle voir une menace en Poutine? »
Dans cet article, il y avait par exemple la phrase suivante: « Poutine est stupide, cruel et on ne peut lui faire confiance ». Khashoggi a ensuite déclaré que trois pays du Moyen-Orient – l’Arabie saoudite, la Turquie et le Qatar – interféraient avec la domination de Poutine « sur la région située de la Crimée à la Syrie ».
Jamal Khashoggi est le cousin d’Adnan Khashoggi, un marchand d’armes décédé en 2017 et qui comptait parmi les plus grosses fortunes du monde.


Un abonnement à Frontlive-Chrono est nécessaire pour lire l’intégralité des articles – Choisir une des trois options suivantes : 100€ pour un an / 60€ pour six mois / 12€ par mois

  • Afghanistan: Dix policiers tués par les taliban dans le centre du pays – Log in
  • Algérie: Sonatrach et Total s’unissent pour créer le 1er complexe pétrochimique d’Algérie – Log in
  • Arabie saoudite: La police turque estime que le journaliste Khashoggi a été tué au consulat saoudien – Log in
  • Cisjordanie: Attaque terroriste dans la zone industrielle de Barkan – Deux Israéliens tués et un autre blessé – Log in
  • Yémen: Les rebelles houthi ont bloqué le déchargement de 10 navires chargés de nourriture et de carburant à Hodeida – Log in

 

Pour plus d'informations, écrire à ptolemee@belliard74.com

Commentaires

Pour une fois je suis d'accord avec le gouvernement turc!!!!

Écrit par : Dominique Degoumois | 07/10/2018

Les commentaires sont fermés.