02/10/2018

France: Opération antiterroriste : trois islamistes chiites placés en garde à vue

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe)deDeutsch (Allemand) esEspañol (Espagnol) itItaliano (Italien)nlNederlands (Néerlandais)

Trois islamistes chiites ont été placés en garde à vue, notamment pour détention illégale d’arme à feu, lors d’une opération antiterroriste visant le siège de l’association chiite « Centre Zahra France » et les domiciles de ses principaux dirigeants, dans le nord de la France, a-t-on appris de source proche du dossier.
Au total, onze personnes ont été interpellées mardi matin lors de l’opération de « prévention du terrorisme » menée par environ 200 policiers, visant l’association chiite et ses dirigeants à Grande-Synthe, dans le nord de la France.
Environ 200 policiers ont mené douze perquisitions administratives, dites « visites domiciliaires », selon des sources proches du dossier et préfectorale. Des armes et du matériel ont été saisis par les policiers, a précisé l’une d’elles. « Un certain nombre des individus qui font l’objet de visites domiciliaires détiennent des armes légalement pour partie », a précisé une deuxième source proche du dossier.
L’opération, commencée à 6h00 (04h00 GMT), « s’inscrit dans le cadre de la prévention du terrorisme », a affirmé la préfecture dans un communiqué.
Parallèlement, les avoirs de l’association visée, le « Centre Zahra France », ont été gelés pour une durée de six mois, selon un arrêté publié mardi au Journal officiel.
Le Centre Zahra-France
Le centre Zahra est l’un des principaux centres chiites d’Europe. Il héberge plusieurs associations parmi lesquelles le « Parti Antisioniste« , la « Fédération chiite de France » ou « France Marianne Télé« , dont « les fonds et ressources économiques » ont également été gelés pour six mois, à compter de mardi. Ces associations sont soupçonnées par les autorités françaises de légitimer le jihad et de faire l’apologie de mouvements terroristes comme le Hamas palestinien ou le Hezbollah libanais, des organisations soutenues par l’Iran.
Les activités de l’association sont « particulièrement suivies en raison du soutien marqué par ses dirigeants à plusieurs organisations terroristes et en faveur de mouvements prônant des idées contraires aux valeurs de la République« , a expliqué la préfecture. Ces « visites domiciliaires » ont été sollicitées par le préfet du Nord auprès du juge des libertés et de la détention du tribunal de grande instance (TGI) de Paris. Elles sont prévues par le Code de la sécurité intérieure et en vertu de dispositions introduites par la loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme (SILT) du 30 octobre 2017.
Sur son site internet, l’association « Centre Zahra France » dit avoir pour but « de faire connaître le message de l’Islam à travers le regard du Prophète et de sa famille; de les faire connaître, de traduire leurs pensées et de témoigner de leurs œuvres ». Selon sa page Facebook, elle a été fondée en novembre 2009.
Les avoirs en France d’une direction du ministère iranien du renseignement gelés
Les avoirs en France de la direction de la sécurité intérieure du ministère iranien du renseignement et de la sécurité et de deux ressortissants iraniens ont été gelés pour six mois en vertu d’un arrêté publié mardi au Journal officiel.
L’un des deux Iraniens visé est identifié comme Assadollah Assadi (né le 22 décembre 1971 à Téhéran), qui est aussi le nom d’un diplomate iranien interpellé en Allemagne et soupçonné d’être impliqué dans un projet d’attentat fin juin contre un rassemblement d’un groupe d’opposition iranienne en France.


Attention: En raison d’un déplacement, la publication d’articles sur Frontlive-Chrono pourrait être perturbée jusqu’au jeudi 4 octobre inclus.

Un abonnement à Frontlive-Chrono est nécessaire pour lire l’intégralité des articles – Choisir une des trois options suivantes : 100€ pour un an / 60€ pour six mois / 12€ par mois

  • Afghanistan : au moins 13 morts dans un attentat-suicide lors d’une réunion électorale – Log in
  • Burkina Faso: Attaque armée dans le nord: Trois gendarmes grièvement blessés – Log in
  • Egypte : un chef de l’Etat islamique tué dans le Sinaï – Log in
  • France: Opération antiterroriste : trois islamistes chiites placés en garde à vue – Log in
  • France: Le ministère du renseignement iranien a commandité le projet d’attentat de Villepinte, selon une source diplomatique française – Log in
  • Libye: brève fermeture de l’aéroport de Tripoli après la chute d’une roquette – Log in
  • Somalie: 9 éléments armés des Shebabs tués dans un raid américain – Log in

20:06 Publié dans Frontlive-chrono, Hezbollah, Iran, Israel, Jean René Belliard | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.