29/12/2017

Egypte : Une attaque contre une église a fait dix morts, outre l’un des deux assaillants

Vendredi 29  décembre 2017, deux hommes armés ont attaqué l’église Marmina dans le quartier méridional de Helwan au Caire après des prières coptes, tuant au moins dix personnes et en blessant deux autres.2017_12_29 Eglise d'Helwan.jpgfrontlive-chrono
Selon Ishaq Ibrahim, chercheur sur les libertés religieuses à l’Initiative égyptienne pour les droits de la personne, présent sur les lieux de l’attentat, la fusillade au volant d’une moto a tué le policier qui gardait l’église et au moins quatre civils.
Ibrahim a ajouté que les forces de sécurité avaient tué l’un des deux assaillants.
L’attaque a eu lieu au milieu de lourdes mesures de sécurité imposées autour des églises à l’occasion de Noël, comme l’ a déclaré le ministère de l’Intérieur.
Le 11 décembre 2016, une tragique attaque contre une église adjacente à la cathédrale copte principale de l’Égypte avait fait 25 morts et d’autres blessés.
« Wilayat Sinaï« , un groupe d’islamistes radicaux affiliés à l’Etat islamique, a promis de continuer à prendre pour cible les Coptes après avoir revendiqué l’attaque de décembre 2016. Le groupe a donné suite à son avertissement en lançant des attaques systématiques contre les Coptes dans le nord du Sinaï, ce qui a entraîné la réinstallation de centaines de familles en février.
En avril 2017, des attaques synchronisées ont visé deux églises de Tanta et d’Alexandrie le dimanche des Rameaux, tuant plus de 40 personnes.

Lire la suite

20:34 Publié dans Coptes, Egypte, Helwan, Le Caire | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

28/12/2017

Afghanistan : Au moins quarante personnes tuées dans un attentat contre une mosquée chiite à Kaboul

Au moins 40 personnes ont été tuées et 30 autres blessées lors d’un attentat suicide perpétré contre une organisation culturelle et religieuse chiite dans une région occidentale de la capitale afghane, Kaboul.2017_12_28.jpg
Le ministère de l’Intérieur a déclaré à la BBC que l’explosion suicidaire avait été suivie de deux autres explosions dans la région.
Le groupe Etat-Islamique a revendiqué l’attentat
Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l’attentat, a rapporté son agence de propagande Amaq.
Le groupe extrémiste a dit avoir eu recours à trois bombes dont les explosions ont été suivies par une attaque suicide, selon l’agence. Ces derniers mois, l’État islamique a mené des attaques contre des cibles chiites dans tout le pays. Le 25 décembre, un kamikaze s’était fait exploser près du checkpoint de la Direction de la sécurité nationale sur la place Abdul Haq à Kaboul. L’attaque a également été revendiquée par l’Etat islamique.
Le porte-parole adjoint du ministère de l’Intérieur, Nasrat Rahimi, a déclaré à l’Agence France-Presse: « La cible de l’attaque était le centre culturel de Tabayan. Une cérémonie était organisée pour marquer le 38e anniversaire de l’invasion soviétique en Afghanistan quand l’explosion a éclaté. »

Un certain nombre d’étudiants auraient assisté à un forum de discussion avec des membres du groupe des médias dans les bureaux.
Le chef de la presse afghane, le service des médias de l’organisation chiite, a déclaré que jusqu’ à présent, des dizaines de corps avaient été transportés du bâtiment et que des fonctionnaires ont rapporté que des dizaines d’autres corps avaient été amenés à l’hôpital.
En octobre, au moins 39 personnes ont été tuées lors d’une attaque contre une mosquée appartenant à la minorité chiite.

Lire la suite

19:17 Publié dans Afghanistan, Amaaq, Etat Islamique, Etat islamique, Kaboul | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

27/12/2017

Russie : Une bombe artisanale explose dans un supermarché de Saint-Petersbourg

Une explosion s’est produite dans l’un des magasins du réseau commercial Perekrestok, situé avenue Kondratyevsky Prospekt 44, à Saint-Pétersbourg.  L‘explosion s’est produite vers sept heures du soir. Elle a blessé au moins neuf personnes. Quatre d’entre elles sont hospitalisées. Les ambulances ont emmenés les blessés aux hôpitaux Alexandrovskaya, Mariinskaya et Elizavetinskaya.
L’explosion a été provoqué par un dispositif artisanal d’une puissance d’environ 200 grammes de TNT. Des éclats d’obus avaient été mêlés à l’explosif, selon l’agence de nouvelles « Interfax »,.
L’explosion s’est produite dans la salle de stockage, mais a également touché l’une des caisses enregistreuses. 50 employés du ministère des mesures d’urgence, des artificiers et la police sont présents sur place. Cette information a été confirmée par les représentants de , propriétaire du magasin.

Lire la suite

20:02 Publié dans Russie, Saint Petersbourg | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |