10/12/2017

Israël-Cisjordanie-Gaza : Derniers incidents sécuritaires

Israël-Cisjordanie-Gaza 
Incidents
Derniers incidents sécuritaires       
Un garde de sécurité israélien blessé au couteau à Jérusalem 
(De notre correspondant en Israël, Nathan R.)
Couteau de l'agresseur du garde 
Un Palestinien a poignardé et sérieusement blessé à l'arme blanche, dimanche 10 décembre à 14H21, un garde de sécurité israélien à Jérusalem, a annoncé la police en qualifiant l'attaque de "terroriste".
L'attaque est survenue à la gare routière centrale de Jérusalem, sur fond de vives tensions créées par la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël.
Selon le porte-parole de la police Micky Rosenfeld, l'assaillant a été arrêté.
Selon des sources médicales, le garde âgé d'une quarantaine d'années a été évacué à l'hôpital "Shaarei Tzedek" avec des blessures sur "le haut du corps". La lame du couteau a pénétré la région du cœur, selon le Dr. Ofer Marin, chef du département de traumatologie à l'hôpital Shaarei Tzedek et on craint pour sa vie.  
L'assaillant originaire de Cisjordanie occupée et âgé de 24 ans souffre lui de blessures à la tête, a-t-on ajouté sans autres précisions. Selon des témoins, l'agresseur aurait été projeté à terre par un chauffeur de taxi et maintenu à terre jusqu'à l'arrivée de la police.
Yasin Yusuf Hafez Abu al-Kara
L'agence de presse palestinienne Maan a donné l'identité de l'agresseur. Il s'agit d'un homme dénommé Yasin Yusuf Hafez Abu al-Kara, résident du camp de réfugiés d'Al-Fara. Il est membre du Fatah d'après l'agence Maan. Le père de l'agresseur, actuellement à la retraite, avait le grade de général de brigade au sein des forces de l'Autorité palestinienne. Ses frères sont des agents de sécurité palestiniens. 
Depuis jeudi, quatre Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza, deux lors de heurts avec des soldats et deux membres du mouvement islamiste Hamas dans des raids aériens israéliens en riposte à des tirs de roquettes à partir de l'enclave palestinienne.
Gaza : Nouveaux affrontements avec l'armée israélienne, dimanche 10 décembre - 10 Palestiniens blessés
Dix palestiniens ont été blessés, dimanche 10 décembre, lors d'affrontements entre des dizaines de jeunes palestiniens et l'armée israélienne, aux frontières avec la Bande de Gaza.
Le porte-parole du ministère de la Santé à Gaza, Achraf al-Qodra, a indiqué, dans un communiqué que « 10 jeunes avaient été blessés par les tirs de balles réelles et de bombes lacrymogènes, par l'armée israélienne contre les manifestants, aux frontières Est de la Bande de Gaza».
Les blessures ont été qualifiées de « moyennes » par les médecins, selon al-Qodra.
Dimanche soir 10 décembre : 3 missiles tirés de Gaza vers Israël
Selon Anna Ahronheim, trois missiles auraient été tirés de Gaza vers Israël, dimanche soir 10 décembre. Aucun des trois n'aurait atteint le territoire israélien. L'armée israélienne aurait repéré le site de départ des tirs (voir plan ci-après).  
Accrochages limités à Jérusalem dimanche 10 décembre 
Des accrochages limités ont également eu lieu, dimanche, dans la ville de Jérusalem occupée, entre des jeunes palestiniens et les forces israéliennes, sans qu'il y ait de blessés.
Des jeunes palestiniens s'étaient rassemblés devant « Bab al-Amoud », l'une des portes de la mosquée al-Aqsa dans la vieille ville de Jérusalem, et avaient scandé des slogans soutenant Jérusalem.
L'armée israélienne a renforcé le déploiement de ses forces dans la région, dans une tentative de disperser les manifestants, ayant refusé de quitter les lieux, ce qui a été à l'origine de légers accrochages entre les deux parties.

 

Les commentaires sont fermés.