10/10/2017

Syrie Le MoD russe accuse les USA de favoriser le passage des jihadistes d'Irak en Syrie

Le MoD russe accuse les USA de favoriser le passage des jihadistes d'Irak en Syrie
Igor Konashenkov 
Le ministère russe de la Défense a accusé les États-Unis et "leur coalition contre l'Etat islamique" de "fool play" (jeu truqué) dans la guerre contre l'État islamique en Irak.
Le ministère russe a porté ses accusations après avoir observé le faible nombre de frappes aériennes menées par la coalition dirigée par les États-Unis contre le groupe État islamique en septembre. La baisse des frappes aériennes aurait permis aux membres du groupe jihadiste de gagner la Syrie, affirme Moscou. Cela aurait permis, toujours selon Moscou, à l'Etat islamique de se redéployer dans la province de Deir ez-Zhor pour mener la bataille contre les forces pro-gouvernementales syriennes. 
«Dans la partie occidentale de l'Irak, d'où les forces terroristes gagnent la rive orientale de l'Euphrate (où les forces aérospatiales russes ne sont pas en activité), le territoire contrôlé par l'EI continue de croître et il est de plus en plus vaste que celui (qu'il contrôle) en Syrie ", a déclaré mardi le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov. 
Il a ajouté que l'analyse des chiffres des frappes aériennes fournies par le Pentagone dans le cadre de la campagne de lutte contre l'Etat islamique  permet "de voir des changements étranges". 
"Par exemple, en septembre, avec le début de l'opération menée par les troupes syriennes soutenues par les forces aérospatiales russes pour reconquérir la province Deir ez-Zhor, la coalition internationale dirigée par les États-Unis a considérablement réduit l'intensité de ses frappes contre l'EI, effectuant près de cinq fois moins de raids en Irak qu'en Syrie", a déclaré Konashenkov.
Il poursuit : "Curieusement, cette diminution de l'intensité des frappes en Irak a coïncidé avec le redéploiement de grandes forces terroristes des zones frontalières de l'Irak vers Deir ez-Zhor où elles tentent maintenant de s'implanter sur la rive orientale de l'Euphrate.
La coalition dirigée par les Etats-Unis qui fait semblant de mener la lutte contre l'EI, surtout en Irak, voit tout cela, mais continue à prétendre combattre activement contre l'EI en Syrie, pour une raison quelconque ". 
Konashenkov a déclaré qu'au cours de la semaine dernière, les troupes syriennes et les forces aérospatiales russes se sont concentrées sur la bataille contre l'Etat islamique dans la ville d'al-Mayadin, dans la vallée de l'Euphrate.
Les avions russes effectuent environ 150 frappes par jour contre les positions de l'Etat islamique près de Mayadin. 
Cependant, en dépit d'être presque encerclé par l'armée syrienne à Mayadin, l'État islamique reconstitue ses rangs et ses approvisionnements dans la vallée de l'Euphrate où les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) soutenues par les États-Unis mènent leur propre opération contre l'État islamique. 
C'est pourquoi e porte-parole russe s'interroge sur les vrais objectifs des efforts militaires de la coalition dirigée par les États-Unis. 
"Le ravitaillement des terroristes d'Irak soulève de sérieuses questions sur les véritables objectifs des opérations anti-terroristes menées dans la région par les avions des États-Unis et de la soi-disant coalition internationale ", a déclaré Konashenkov. 
Fin septembre, dans une précédente accusation, le ministère russe de la Défense avait publié des photos montrant la présence de forces américaines à proximité des positions de l'Etat islamique, affirmant n'avoir observé aucun combat. 
 
Vidéo des accusations russes (langue russe sous-titrée en anglais) :
https://www.liveleak.com/ll_embed?f=af2739a915bb


Pour lire la newsletter complète avec les nombreuses informations sur les évènements de la journée au Moyen orient, en Afrique du nord, au Sahel et sur les évènements liés au jihadisme, écrire à :

ptolemee@belliard74.com

Commentaires

Très bonne analyse.

Écrit par : Guillon | 13/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.