01/10/2017

Syrie : Daech s'empare d'Al-Qaryatayn, ville symbolique dans le centre de la Syrie

Syrie 
Qaryatayn
Daech s'empare d'Al-Qaryatayn, ville symbolique dans le centre de la Syrie
L'Etat islamique (Daech), a pris, dimanche 1er octobre, le contrôle d'une ville symbolique au centre du pays après une offensive surprise contre les forces du régime.
La ville d'al-Qaryatayn est située au sud-est de Homs dans le désert syrien.  La ville a longtemps été un symbole de coexistence entre les musulmans et les chrétiens en Syrie. En avril 2016, les forces du régime avaient repris la ville aux jihadistes avec le soutien de la Russie, alors que l'EI y était implanté depuis août 2015 et s'y était livré à une série de destructions et de saccages d'églises.
Avant le début du conflit en Syrie, la ville comptait 30.000 habitants, dont 900 chrétiens.
L'assaut de l'EI contre Al-Qaryatayn est intervenu 72 heures après des attaques surprises de l'EI contre les forces du régime et ses alliés le long de l'autostrade Palmyre-Deir ez-Zhor qui auraient fait au moins 128 morts, selon un dernier bilan de l'OSDH.
Des attaques qui coïncident avec la dernière intervention audio d'Abou Bakr al-Baghdadi
Les dernières attaques des jihadistes de l'EI contre les forces du régime semblent avoir coïncidé avec la diffusion par l'EI d'un enregistrement audio attribué à son chef, Abou Bakr al-Baghdadi, dans lequel ce dernier a appelé ses combattants à "résister" et à multiplier les attaques contre leurs ennemis. L'EI veut sans doute démontrer par la multiplication de ses attaques qu'il garde intacte sa capacité à lancer des offensives éclaires et de faire subir des pertes à ses adversaires.
L'Armée Arabe Syrienne lance une contre-attaque pour reprendre la ville
L'armée arabe syrienne (AAS) et ses alliés ont encerclé la ville  avant de lancer une contre-attaque précédée d'un bombardement au mortier. Les forces pro-gouvernementales ont réussi à pénétrer à l'entrée ouest de la ville.
Des avions de guerre syriens sont également intervenus pour effectuer des dizaines de vols de reconnaissance. 
Des habitants, qui avaient réussi à fuir la ville, ont  révélé que les jihadistes avaient arrêté 6 civils qu'ils ont accusé d'être des agents de l'AAS. Les 6 civils ont probablement été exécutés plus tard. 
Les soldats de l'AAS qui se sont retirés de la ville au moment de l'attaque des jihadistes ont déclaré que de nombreux civils de la ville avaient accueilli les combattants de l'EI à bras ouverts et ont même participé à des combats contre l'armée.
C'est pour éviter les pertes au sein de la population civile que ces militaires avaient abandonné le terrain, ont-ils ajouté. 
La localité devrait être reprise par l'armée dans un avenir proche car il n'y aurait que quelques dizaines de jihadistes mal armés à l'intérieur.
 
Jean René Belliard

 

19:08 Publié dans Abou Bakr al-Baghdadi, Al-Qaryatayn, Armée Arabe Syrienne, Etat Islamique, Syrie | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | |

Commentaires

Un son de cloche légèrement différent:
"The Syrian Arab Army (SAA) and its allies are working to restore security in al-Qaryatayn town that has been at least partly captured by ISIS sleeper cells. Government forces have encircled the town and all sort of communications inside it are jammed. This explains a lack of photos and videos from the area. ISIS supporters inside al-Qarytayn have almost no heavy weapons and equipment. So, the key SAA problem is to conduct an operation avoiding major civilian casualties."

https://www.veteranstoday.com/2017/10/02/syrian-war-report-october-2-2017-syrian-army-repels-major-isis-advance-launches-counter-attack/

Pourquoi insister sur une opération sans grand intérêt stratégiquement alors que l'essentiel se joue ailleurs. Et pourquoi encore une fois titrer sur les "victoires" de Daech? A lire ce que vous publiez sur ce blog on pourrait croire que Daech fait mieux que se défendre alors qu'ils sont à l'agonie malgré l'aide des USA.

Et si vous nous parliez des succès de l'Armée Arabe Syrienne et des villages libérés?
https://muraselon.com/en/2017/10/syria-map-update-exclusive-syrian-army-gains-new-ground-central-syria/

Écrit par : Daniel | 03/10/2017

Il faudrait sans doute vous abonner à la newsletter complète pour avoir l'ensemble des infos qui vont effectivement dans le sens que vous indiquez. Mais la newsletter insiste sur un autre point : L'importance stratégique des combats à al-Qaryatayn - al Sukhnah et l'autoroute Palmyre-Deir ez-Zhor tient au fait qu'ils ralentissent l'offensive du régime vers al-Mayadin et la frontière irakienne, laissant aux FDS soutenues par les États-Unis un avantage pour occuper une région riche en pétrole sur la rive orientale de l'Euphrate et la région frontalière irakio-syrienne.

Écrit par : Belliard | 03/10/2017

Les commentaires sont fermés.