31/08/2017

L'Irak annonce officiellement la reprise de Tal Afar

L'Irak annonce officiellement la reprise de Tal Afar

Le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a annoncé jeudi 31 août  la reprise à l'Etat islamique (Daech) de Tal Afar, l'un des trois derniers bastions jihadistes dans le pays, finalisant ainsi la reconquête de l'ensemble de la province septentrionale de Ninive.

"Notre bonheur est complet, la victoire est arrivée et la province de Ninive est désormais entièrement aux mains de nos forces", a affirmé M. Abadi dans un communiqué parvenu à l'AFP, en référence à cette région du nord de l'Irak dont les forces anti-EI avaient déjà repris début juillet le chef-lieu, Mossoul, aux jihadistes.
 

MoqtadaSadr 
Le chef religieux chiite Moqtada Sadr offre l'aide de sa milice pour protéger la frontière irako-syrienne 
(De notre correspondant en Irak)
Moqtada Sadr (photo d'archive) 
Le chef religieux chiite et chef de milice, Moqtada Sadr, a exhorté le gouvernement irakien à assurer la protection de ses frontières avec la Syrie après l'accord controversé conclu entre l'État islamique et la milice chiite libanaise Hezbollah qui prévoit le redéploiement des jihadistes à la frontière syro-irakienne. 
"Le gouvernement irakien est tenu d'assurer les frontières avec la région syrienne d'al-Boukamal", a déclaré Sadr, jeudi 31 août.
"Nous sommes pleinement prêts à coopérer avec le gouvernement"
Un accord entre le Hezbollah et les combattants de l'État islamique, approuvé par le gouvernement syrien, accorde en effet aux jihadistes de l'EI une sortie sûre de la région frontalière libano-syrienne vers la ville syrienne Al-Boukamal, près des frontières avec la province sunnite irakienne d'al-Anbar. 
Bagdad a condamné l'accord en disant qu'il mettait en danger sa sécurité. Le L'État islamique a déployé dernièrement un grand nombre de combattants venant de Syrie dans les villes d'Anah, Rawa et Qaim".

Jean René Belliard

Les commentaires sont fermés.