07/07/2017

L'Unesco reconnaît la vieille ville d'Hébron en tant que site "d'une valeur universelle exceptionnelle"

L'Unesco reconnaît la vieille ville d'Hébron en tant que site "d'une valeur universelle exceptionnelle"
(De notre correspondant en Israël, Nathan R.)Tombeau_du_Patriarche.jpg
Le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO a déclaré, vendredi 7 juillet, la vieille ville de Hébron (al-Khalil) et le Caveau des Patriarches (Haram al-Ibrahimi), en Cisjordanie, "zones protégées", en tant que sites "d'une valeur universelle exceptionnelle".
La question de son inscription sur la liste du patrimoine mondial est l'enjeu d'un affrontement acerbe entre Israéliens et Palestiniens. Douze membres du Comité réuni à Cracovie, dans le sud de la Pologne, ont voté pour l'inscription, six se sont abstenus et trois ont voté contre. Vue l'abstention, la majorité requise était de dix voix.
Un vote secret mais à la vue de tous
La Pologne, la Croatie et la Jamaïque avaient exigé un scrutin secret. Certains participants au sommet se sont opposés à cette décision. Naturellement, le représentant d'Israël Carmel Shama-Cohen, était farouchement contre.
En fin de compte, le vote a bien été secret, mais à la vue de tous.
La demande de reconnaissance de la vieille ville de Hébron et de la Cave du  du Patriarche comme patrimoine culturel palestinien avait été déposée par les représentants de l'Autorité Palestinienne (AP). Dans le document, les autorités palestiniennes avaient justifié leur demande par le fait que la zone était menacée, et qu'Israël infligeait des dommages aux propriétés situées dans la vieille ville de Hébron. Mais ce qui était sous-jacent c'était la reconnaissance de Hébron comme ville musulmane.
Déjà, le 4 juillet, le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO avait voté une résolution niant la souveraineté d'Israël sur la Vieille Ville de Jérusalem et condamnant les fouilles dans la partie historique de la ville. Le Burkina Faso, la Jamaïque, les Philippines avaient voté contre. L'Angola, la Croatie, la Finlande, le Pérou, la Pologne, le Portugal, la Corée du Sud, et la Tanzanie s'étaient abstenus. La résolution avait été soutenue par dix pays: l'Azerbaïdjan, l'Indonésie, le Liban, la Tunisie, le Kazakhstan, le Koweït, la Turquie, le Vietnam, Cuba et le Zimbabwe.  
Une "décision délirante", selon Netanyahu
Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a qualifié vendredi de "délirante" la décision de l'UNESCO de déclarer la vieille ville de Hébron, en Cisjordanie, comme "zone protégée" du patrimoine mondial, en tant que site "d'une valeur universelle exceptionnelle".
"Une autre décision délirante de l'UNESCO. Cette fois-ci, ils ont estimé que le tombeau des Patriarches à Hébron est un site palestinien, ce qui veut dire non juif, et que c'est un site en danger", a déclaré M. Netanyahu dans une vidéo diffusée par ses services et mise en ligne sur sa page Facebook. L'UNESCO a également placé Hébron sur la liste du patrimoine en péril.
L'UNESCO- Une organisation biaisée par Avigdor Lieberman
Pour le ministre de la défense d'Israël, Avigdor Lieberman : "L'UNESCO est une organisation politiquement biaisée impliquée dans une position antisémite tristement célèbre. Elle prend régulièrement des résolutions scandaleuses Aucune résolution de cette organisation absolument hors de propos n'a d'impact sur le droit historique multi-millénaire du peuple juif à la grotte des Patriarches et à ses terres. J'espère que, grâce à notre ami et allié, les États-Unis, le financement de cette organisation sera abandonné. De même, cette décision prouve une nouvelle fois que l'Autorité Palestinienne ne souhaite pas la paix, mais seulement l'incitation et de dénigrement d'Israël sur la scène internationale ".

Jean René Belliard


Thèmes abordés le 7 juillet  2017 dans la 684ème newsletter réservée  aux abonnés:

Europe : France : un policier soupçonné d'être partisan de l'EI mis en examen

Egypte : 23 soldats égyptiens tués dans deux attaques suicides près de Rafah (Sinaï)

Irak : L'EI attaque le village Imam Gharbi, à 70km au sud de Mossoul
Irak : Résistance acharnée des derniers jihadistes dans la vieille ville de Mossoul

Israël-cisjordanie-Gaza : L'Unesco reconnaît la vieille ville d'Hébron en tant que site "d'une valeur universelle exceptionnelle"

Liban : La Sûreté Générale (SG) arrête un Libanais qui a combattu dans les rangs de l'EI à Mossoul
Liban : Réfugiés syriens : Hariri critique ceux qui appellent au dialogue avec le régime Assad

Syrie : Les forces antijihadistes peinent à avancer dans Raqqa
Syrie : Damas prolonge la trêve décrétée dans le sud de la Syrie
Syrie : 600 civils tués dans les raids de la coalition en Irak et Syrie - nouveau bilan

Turquie : Le vice-Premier ministre turc indésirable aux Pays-Bas
Turquie : Arrestation de 29 membres présumés de l'EI, dont 22 étrangers
Turquie : Derniers incidents armés entre l'armée turque et le PKK
Turquie : Selahattin Demirtas, le leader du HDP (prokurde) refuse de comparaître menotté au tribunal

Afrique : Cameroun : Boko Haram est encore bien présent dans l'extrême nord du pays

Jihad mondial : Priorité à la lutte antiterroriste, réaffirment Paris et Moscou

Jean René Belliard et le groupe Ptolémée publient chaque jour une newsletter réservée aux abonnés.
Une quinzaine de correspondants à travers le monde
La newsletter, adressée à environ 450 abonnés, est rédigée en collaboration avec une quinzaine de spécialistes de la géopolitique du Moyen orient, de l'Afrique du nord, du Sahel et des problèmes liés au jihadisme.
Un récapitulatif quotidien des principaux évènements de la journée
La newsletter vous propose un récapitulatif des évènements marquants de la journée, ce qui vous épargne le besoin de rechercher vous-même l'information. Les newsletters sont pourvues de nombreuses vidéos, cartes et toutes les explications nécessaires à la compréhension des évènements et de leur enchaînement.
Je précise que nous n'appartenons à aucun groupe de pression. Notre seul but est de permettre à des décideurs, politiques, sécuritaires ou de la société civile, de se faire leur propre opinion en parfaite connaissance de cause et éviter ainsi de se précipiter sur la base de jugements erronés ou mal appréciés.
Un mois d'essai à titre gratuit à partir du 10 juillet à la condition de s'inscrire auprès de Ptolémée
Nous nous proposons de vous adresser copie de la newsletter pendant un mois à titre gratuit, libre à vous par la suite de décider si vous désirez prendre un abonnement (100€/an) ou non.
Pour cela, il faut enregistrer votre adresse e-mail en écrivant à
ptolemee@belliard74.com






Les commentaires sont fermés.