03/07/2017

Syrie : Les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) entrent dans un quartier sud de Raqqa

Les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) entrent dans un quartier sud de Raqqa
Les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) une coalition de groupes rebelles kurdes et arabes soutenue activement par les Etats-Unis, ont pénétré pour la première fois dimanche dans le fief jihadiste de Raqqa par le sud, en traversant l'Euphrate.3_juillet_2017.jpg
Après une manœuvre d'encerclement qui a pris des mois, les FDS  avaient coupé, jeudi 29 juin, la dernière issue permettant aux jihadistes de l'Etat islamique (Daech) de fuir la ville, en s'emparant d'une région au sud de l'Euphrate.
Dimanche 2 juillet, les FDS sont entrées dans le sud de Raqqa et ont pris le contrôle du marché d'al-Hal.
"Le marché est entièrement sous le contrôle des FDS mais l'EI menace de contre-attaquer", a averti Rami Abdel Rahmane, de l'OSDH.
Depuis leur entrée dans Raqqa, le 6 juin, les combattants des FDS se sont emparés d'une poignée de quartiers dans l'est et l'ouest de la ville mais font face à une farouche résistance de l'EI au fur et à mesure de leur progression vers le centre.
Dimanche 2 juillet, des combats ont opposé les FDS aux jihadistes à al-Sinaa, dans l'est de Raqqa. Ce quartier avait été conquis par les FDS moins d'une semaine après être entrées dans la ville, mais l'EI les en avait chassées vendredi par une contre-offensive accompagnées d'attaques kamikazes.
Deux jours après leur contre-attaque, les FDS avaient repris dimanche environ 70% de ce quartier.
Al-Sinaa - un quartier stratégique
Al-Sinaa revêt une importance stratégique à la fois pour l'EI et les FDS car le secteur est situé aux portes du centre-ville, où se trouvent les principales fortifications des jihadistes.
Forces d'Élite Syrienne (FES)
"Nos forces sont à quelque 100 mètres de la porte de Bagdad", a affirmé le porte-parole des Forces d'élite syriennes (FES), Mohammad Khaled Chaker, en référence à l'entrée de la vieille ville de Raqqa.
Les FES, un bataillon de combattants arabes soutenus par les Etats-Unis, ne font pas partie des FDS mais se battent contre les jihadistes à leur côté.
"Nous passons la zone au peigne fin et détruisons des tunnels pour empêcher toutes nouvelles infiltrations vers nos positions", a indiqué M. Chaker à l'AFP.
11 civils tués par des frappes de la Coalition
Tard dans la soirée du dimanche 2 juillet, onze civils dont quatre femmes et cinq enfants ont été tués par des frappes de la coalition menée par les Etats-Unis dans le secteur occidental de Raqqa, dans le quartier d'Al-Dariya, selon Rami Abdel Rahmane.
200 civils tués par les raids de a coalition depuis le 6 juin
Le bilan des morts civils à la suite de raids de la coalition s'élève donc, selon l'OSDH, à plus de 200 depuis l'entrée des FDS dans Raqqa le 6 juin.
Par ailleurs, et toujours selon l'OSDH, "des dizaines" de combattants des FDS ont été tués à Raqqa durant la même période, dont 36 la semaine passée.
2500 jihadistes défendent Raqqa
Selon la coalition internationale qui soutient les forces antijihadistes, quelque 2.500 combattants de l'EI sont encore présents à Raqqa.
Raqqa - Plaque-tournante des attentats à l'étranger
Capturée par les jihadistes en 2014, cette ville est devenue le symbole des atrocités de l'EI ainsi qu'une base pour la planification d'attentats commis à l'étranger.
Près de 100.000 civils sont "pris au piège" à Raqqa, selon l'ONU.
Vidéo des affrontements au sud de Raqqa (côté FDS) :
https://www.liveleak.com/ll_embed?f=dc552e3c74d8

Jean René Belliard


Thèmes abordés le 3 juillet  2017 dans la 680ème newsletter réservée  aux abonnés:

Europe : Espagne : Un ex-combattant de l'EI voulait acheter des armes
Europe : France : la justice confirme la validité d'un arrêté anti-burkini
Europe : France : L'état d'urgence sera levé "à l'automne", annonce Macron
Europe : La Suède estime à 2.000 le nombre d'islamistes radicalisés sur son sol

Afghanistan : 1er juillet : les talibans tuent 13 miliciens progouvernementaux
Afghanistan : 10 jihadistes de Daech tués dans une frappe de l'OTAN
Afghanistan : 9 civils tués dans un attentat de Daech dans la province de Nangarhâr

Bangladesh : Arrestation de trois femmes jihadistes

Irak : Bataille de Mossoul
Irak : Attentat suicide près de Bagdad dans un camp de déplacés - 14 morts

Iran : L'Iran et Total signent un accord gazier de 4,8 milliards de dollars

Israël-Cisjordanie-Gaza : Israël arrête de nouveau une députée palestinienne

Pakistan : Une délégation américaine au Pakistan pour évoquer la sécurité régionale

Philippines : Les jihadistes tiennent toujours 1.500 bâtiments à Marawi

Qatar : L'ultimatum fixé au Qatar a été prolongé de 48 heures
Qatar : Le Qatar a remis au Koweït sa réponse aux demandes de Riyad et de ses alliés

Syrie : Dimanche 2 juillet : Sanglant attentat à Damas - 18 morts
Syrie : Les Forces Démocratiques Syriennes (FDS) entrent dans un quartier sud de Raqqa
Syrie : L'armée syrienne décrète une trêve unilatérale dans le Sud

Yémen : Un drone américain tue 2 responsables d'al-Qaïda dans la Péninsule Arabique (AQPA)

Afrique : Cameroun : 8 kamikazes tués en 24 heures
Afrique : La France restera au Mali tant qu'il le faudra
Afrique : Niger: neuf civils tués dans une attaque des jihadistes de Boko Haram dans le sud-est, près du Nigeria

Jean René Belliard et le groupe Ptolémée publient chaque jour une newsletter réservée aux abonnés.
Une quinzaine de correspondants à travers le monde
La newsletter, adressée à environ 450 abonnés, est rédigée en collaboration avec une quinzaine de spécialistes de la géopolitique du Moyen orient, de l'Afrique du nord, du Sahel et des problèmes liés au jihadisme.
Un récapitulatif quotidien des principaux évènements de la journée
La newsletter vous propose un récapitulatif des évènements marquants de la journée, ce qui vous épargne le besoin de rechercher vous-même l'information. Les newsletters sont pourvues de nombreuses vidéos, cartes et toutes les explications nécessaires à la compréhension des évènements et de leur enchaînement.
Je précise que nous n'appartenons à aucun groupe de pression. Notre seul but est de permettre à des décideurs, politiques, sécuritaires ou de la société civile, de se faire leur propre opinion en parfaite connaissance de cause et éviter ainsi de se précipiter sur la base de jugements erronés ou mal appréciés.
Un mois d'essai à titre gratuit à partir 4 juillet 2017 si vous vous inscrivez aujourd'hui
Nous nous proposons de vous adresser copie de la newsletter pendant un mois à titre gratuit, libre à vous par la suite de décider si vous désirez prendre un abonnement (100€/an) ou non.
Pour cela, il faut enregistrer votre adresse e-mail en écrivant à
ptolemee@belliard74.com






Les commentaires sont fermés.