02/06/2017

Les forces irakiennes piétinent toujours dans plusieurs quartiers au nord de Mossoul

Les forces irakiennes piétinent toujours dans plusieurs quartiers au nord de Mossoul 

Sept mois après le lancement d'une vaste offensive sur la deuxième ville d'Irak, dont l'EI s'était emparée en 2014, les forces irakiennes ont repris l'essentiel de Mossoul (nord), à l'exception notamment de la vieille ville, où se trouveraient encore 200.000 civils selon l'ONU.


Les combats se déroulent toujours au nord de la vieille ville

Actuellement, les combats se déroulent toujours dans les quartiers d'Al-Shafaa, Al-Zinjili et Al-Saha (district de la santé) tous situés au nord de la vieille ville, un entrelacs de ruelles étroites et de bâtiments serrés dont la reprise s'annonce particulièrement difficile pour les forces de sécurité.

"Nos unités contrôlent (désormais) 60% du quartier d'Al-Saha et continuent d'avancer", a déclaré à l'AFP le général Haidar al-Obeidi, des forces d'élite du contre-terrorisme (CTS).

Aux dernières nouvelles, le quartier d'As-Saha serait finalement tombé, vendredi 2 juin, aux mains des unités du contre-terrorisme. Les jihadistes auraient laissé sur le terrain, au cours de la bataille d'as-Saha, 120 combattants. 

De son côté, le général Raed Shakir Jawdat, de la police fédérale, a indiqué dans un communiqué que ses troupes progressaient avec prudence et contrôlaient désormais plus de 40% du quartier d'Al-Zinjili.
"En raison de l'étroitesse de (la vieille ville), de la présence d'un grand nombre d'habitants et de la peur de (...) blesser les civils et d'endommager les bâtiments, nous évitons pour le moment d'y entrer", a également indiqué Haidar al-Obeidi.

En attendant, les forces irakiennes bloquent tous les accès à ce secteur, resserrant davantage leur étau sur les jihadistes qui y sont retranchés mais exposant par la même occasion les civils à des pénuries de nourriture, d'eau et de médicaments.

Jean René Belliard

ptolemee@belliard74.com

 

Les commentaires sont fermés.