17/03/2017

Israël intercepte un missile tiré de Syrie en représailles à un raid

Israël intercepte un missile tiré de Syrie en représailles à un raid

Des avions de combat israéliens ont attaqué un dépôt d’armes et des sites de missiles de défense anti-aérienne du Hezbollah en Syrie dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 mars. L’armée syrienne a répliqué par le tir d’un missile S-200 qui a été intercepté, a indiqué l'armée israélienne dans un communiqué.
Il s'agit de l'incident le plus sérieux entre les deux pays - toujours formellement en guerre - depuis le début de la guerre civile qui ravage la Syrie depuis six ans.
Aucun des missiles tirés depuis la Syrie contre les avions israéliens n'ont atteint leur cible, a précisé l'armée qui souligne que les sirènes se sont déclenchées dans la vallée du Jourdain pendant la nuit.
S-200.jpgMissiles S-200
Les missiles tirés contre les avions israéliens sont des S-200 de fabrication soviétique (SA-5, selon la classification de l’OTAN). Il s’agit d’un système de missile de défense aérienne à longue portée, destinée à la défense contre les bombardiers et autres avions d’attaque stratégique. L’armée syrienne dispose de 48 lanceurs S-200.
Le S-200 a une longueur de 11 m et un poids de lancement de 7,1 tonnes, dont 3 tonnes pour les boosters. Le missile a une vitesse de 700-1200 m / s, en fonction de la distance. Il peut détruire une cible entre 300 m et 27 km pour les modèles les plus anciens, et jusqu’à 40,8 km pour les modèles les plus récents. Il a une profondeur de  7 km à 200 km pour les modèles les plus anciens, et jusqu'à 255 km pour les modifications ultérieures.
Un missile S-200 détruit par le système de défense antimissile Arrow
Les sirènes ont retenti dans la vallée du Jourdain. Des explosions ont été entendues au cours de la nuit à Jérusalem, Modi'in, et la Cisjordanie. Il s’agissait d’explosions provoquées par  des missiles de la défense anti-aérienne syrienne.
Selon les médias, un missile a été intercepté au nord de Jérusalem par le système de défense antimissiles Arrow.
Les médias israéliens et étrangers ont à plusieurs reprises ces dernières années rapporté des raids attribués à Israël contre des convois d'armes destinées au Hezbollah et transitant par la Syrie, mais Israël ne confirme d'habitude pas ces frappes.

Jean René Belliard

09:18 Publié dans Armée Arabe Syrienne, Cisjordanie, Hezbollah, Israel, Jérusalem, Missile Arrow, S-200 | Lien permanent | Commentaires (2) | | | | |

Commentaires

Excellente initiative. Bravo!

Écrit par : Patoucha | 17/03/2017

Répondre à ce commentaire

Une info pour vous Monsieur Belliard qui vient juste de tomber:

Selon le Figaro, la Syrie annonce avoir abattu un avion israélien cette nuit à la suite d’un raid d’IAF.

« Notre défense aérienne a abattu un appareil, touché un autre et forcé les autres à fuir », a affirmé l’armée dans un communiqué publié par l’agence officielle Sana. »

De l’autre côté du Golan, en Israël, c’est la première fois qu’on commente une « petite sortie médicale » qui ressemble à un petit check-up histoire d’éliminer quelques polypes qui pourraient s’avérer dangereux dans un futur proche.

J’avoue humblement que les youyous des arabes syriens se sentant si forts face à l’entité sioniste me font toujours hurler de rire.

« On a abattu des avions israéliens ! On a fait fuir les sionistes ! «

Euh…Oui, c’est vrai, il y a eu des tirs de missiles sol-air syriens contre des avions de David mais, que dalle…pas de bobos, ils sont tous rentrés à la maison après un très bref briefing.

Le Hezbollah a les boules ! « Par la barbe du prophète Mahomet ! Comment ils font ces Yaouds pour trouver notre grosse artillerie toute neuve ? ».

Ben…On aimerait dire aux gardiens de la révolution iraniens qui sont derrière ces braves syriens à la ramasse restés proche de leur Raïs Bachar l’opticien, qu’ils devraient peut-être penser autrement.

L’Iran ne décolère pas. Sa guerre contre le « cancer Israël », il tente de la faire par Hezbollah et gardiens de la révolution interposés sous le regard impavide d’une Russie pas si neutre que ça.
Les Russes vendent, aident un tout petit peu mais n’osent pas vraiment combattre contre les Israéliens. Le million de Russes en Eretz ne pardonneraient pas et certains géo-politologues savent que le « joker » sont les « Tchétchènes ». On peut toujours réveiller de bons gros djihadistes russophones et proches de Moscou si Poutine s’amuse à trop coller les mollahs.

Poutine vend. Israël détruit. Tout le monde est payé ! :)

Lorsqu’on songe qu’il y a trois ans à peine, tous les avions civils iraniens perdaient des roues, des trains d’atterrissage et tout plein de petits objets qui faisaient d’Iran Air, une des compagnies les plus dangereuses au monde, on se dit qu’Obama les a remis sur les pistes en beauté.

Pas de pièces de rechanges. Des centaines de morts civiles et militaires iraniens faisaient les frais de l’embargo.

Heureusement que le « grand homme noir venant de l’Ouest qui sauvera le monde musulman »est arrivé ! (Communiqué par FARS agence des médias iraniens au lendemain du discours du Caire d’Obama).

Au bord de l’implosion sociale et d’une révolution anti-mollahs, Obama est arrivé sur son grand destrier pour coller à la prophétie et nous a remis l’Iran, son guide suprême, ses usines nucléaires, ses groupes terroristes et sa révolution islamique sur les rails. Prêts à combattre l’entité sioniste !

Il en aura des comptes à régler le père Barack Hussein ! Même s’il veut mettre sur le trône sa femme Michelle qui, pourtant ne s’est ingéniée qu’à tenter de faire maigrir quelques obèses et à poser pour les magazines, elle n’a servi à rien. Elle attend son heure, c’est tout.

Le côté fendard de cette info du Figaro, c’est que des gens malintentionnés vont se frotter les mains en se disant que que la « suprématie sioniste dans les airs » est enfin mise en doute.

Tant mieux ! Trop montrer son jeu au poker est très mauvais. Si je veux un full, je fais en sorte qu’on pense que je pars pour une simple suite. Comprendront les joueurs de poker.

L’article du Figaro finit ainsi :

« Il s’agit de l’incident le plus sérieux entre les deux pays – toujours formellement en guerre depuis le début en 2011 du conflit qui ravage la Syrie. »

Faux encore ! Décidément le Figaro…A force d’aller pomper vos sources uniquement chez l’AFP (agence France Palestine) vous vous discréditez de plus en plus et vous allez finir comme tous les autres médias, en train de mendier quelques émoluments à des mécènes ou au gouvernement.

Faut faire gaffe Messieurs du Figaro ! Vous virez à gauche comme les autres…

Si l’Armée israélienne est taiseuse, elle a raison. Vous ne croyez tout de même pas qu’à chaque sortie du territoire pour aller survoler des contrées plus ou moins lointaines, Israël Air Force, va forcément décoller de l’état juif ?

Tssss…Malbrunot qui passait son temps à Tel Aviv pour draguer des petites soldates et dégueulait toute sa haine anti-sioniste dans ses articles, aurait du vous affranchir mes bons petits faiseurs de désinformation.

Je n’irai pas plus loin mais même des ennemis irrédentistes peuvent devenir des alliés de circonstances lorsque l’objectif est le même !

frappes_syrie

(précis le tir…en plein Damas ? oh…sniff sniff…)

La géo-stratégie vous échappe depuis des lustres et c’est tant mieux ! Avec une superficie égale à deux départements français, si les Israéliens n’avaient pas trouvé de solutions pour s’envoler d’ailleurs et de partout, nous serions en mauvaise posture.

Les youyous et les cris de victoire des arabes de Syrie et du Liban sont les drogues nécessaires aux peuples arabes pour les garder bien haineux, bien stupides et en faire la chair à canon de type boucliers humains, rien d’autre hélas !

Cela confine les peuples arabes à croire que s’ils meurent mais qu’ils auront tué des juifs, ils iront rejoindre Mahomet et Allah à grande vitesse. Bien piètre récompense pour des gens qui n’ont pas de pouvoir sur leurs destins, leurs vies et encore moins celles de leurs familles.

Heureusement que l’intox du téléphone arabe est là, n’est ce pas ?

En attendant, j’ai le bonheur de vous apprendre que Yoni, Shimon, Avi et quelques autres sont bien à la maison en train de préparer leur shabbath après une petite sortie dans les cieux syriens. Ils n’ont même pas été incommodés par de la fumée de vos missiles vu que ceux-ci leurs sont passés à des km au-dessus de leurs cockpits.

Am Israel Haï comme on dit par chez nous !

Nina – JSSNews
http://jssnews.com/2017/03/17/info-desinfo-demandez-le-programme/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+JSSNews+%28JSSNews%29

Écrit par : Patoucha | 17/03/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.