15/03/2017

La #Turquie organise une mobilisation des #tribus arabes #syriennes contre le #terrorisme.

Plusieurs #tribus arabes #syriennes ont entamé en #Turquie, un processus d'unité politique et militaire dans l'objectif de libérer leurs terres.


La Turquie organise une mobilisation de tribus arabes contre le "terrorisme".14 mars 2017 - Tribus arabes.jpg
Plusieurs tribus arabes syriennes ont entamé, un processus d'unité politique et militaire dans l'objectif de libérer leurs terres sous occupation des organisations jihadistes et kurdes. En ce qui concerne les Kurdes, il s'agit des miliciens de l'YPG (PYD) qu'Ankara considère comme affiliés au PKK.
Cinquante leaders de tribus arabes, vivants dans les régions de Raqqa, d'Hassaké et de Deir ez-Zhor en Syrie se sont réunis, lundi 13 mars, dans un hôtel de Sanlıurfa (Sud-Est) en Turquie.
Le thème de cette assemblée générale "des tribus des régions de Cezire et de l'Euphrate" a été révélé comme étant "l'union des efforts afin de mettre un terme à l'occupation du trio al-Assad-Iran-Russie, du Hezbollah, de Daech et du PYD".
Dans une note écrite, signé du porte-parole désigné de l'assemblée, Mudar Hamad El-Esaad, il est précisé que l'objectif défini lors de cette première rencontre est la création d'une force armée afin de nettoyer les régions de Cezire et de l'Euphrate sous occupation des groupes "terroristes".
Le document précise également que la nouvelle entité militaire sera commandée par des ex-officiers déserteurs du régime d'al-Assad ainsi que ceux de l'Armée Syrienne Libre (ASL).
Dans son discours d'ouverture, Cheik Rafi er-Raco Ukla a déclaré, "les Etats-Unis soutiennent le PYD, qui n'est pas différent de Daech. Le PYD a exproprié beaucoup de familles. Dans plus de 50 villages les arabes ont été forcés à l'exode. Nous nous adressons à la communauté internationale, aidez-nous à débarrasser les régions de Cezire et de l'Euphrate des organisations terroristes Daech, PYD et de la terreur du régime d'al-Assad".
Le Cheik Ulka a remercié la Turquie, pour avoir ouvert ses portes à plus de 3 millions de réfugiés, le Qatar et l'Arabie Saoudite pour le soutien apporté.
"Nous espérons un soutien de la communauté internationale afin de mettre un terme aux massacres, aux exodes, à l'occupation de la Russie et de l'Iran, ainsi que la terreur du PYD, de Daech et du Hezbollah" a-t-il conclu.
L'action turque vise naturellement les Etats-Unis comme le montre cette vidéo (texte en anglais):
Vidéo :
https://www.liveleak.com/ll_embed?f=72635a6ecb7c

Jean René Belliard

Thèmes abordés dans la newsletter du 14 mars dans la 594ème newsletter réservée  aux abonnés:

IrakBataille de Mossoul : 14 mars 2017 - 157ème jour de combats

Israël-Cisjordanie-Gaza : Netanyahu et l'envoyé de Trump discutent d'efforts de paix et des colonies

Liban : L'armée libanaise détruit un véhicule de l'EI dans le jurd de Ras Baalbeck: plusieurs morts et blessés

Libye : Affrontements entre groupes armés à Tripoli
Libye : Le général Haftar a lancé une vaste offensive pour reprendre les sites pétroliers

Syrie : Damas accuse Ankara de violer ses engagements sur Astana
Syrie : La Turquie organise une mobilisation de tribus arabes contre le "terrorisme"
Syrie : Attentat à Homs, un autobus visé
Syrie : Plus de 2.600 blessés syriens ont été soignés en Israël

Turquie : La Turquie au bord de la rupture diplomatique avec les Pays Bas

Des informations sur les principaux évènements qui secouent les pays du Moyen Orient, d'Afrique du nord et du Sahel, des messages importants, des alertes sécuritaires, vous aussi, comme de nombreux députés, sénateurs, ambassades, sociétés civiles et morales engagées dans la sécurité, des directions du personnel soucieuses de la sécurité de leurs employés à l'étranger, vous pouvez vous abonner à l'ensemble de la newsletter publiée par Jean René Belliard et l'ensemble de ses quinze correspondants. Le coût d'un abonnement est de 100€ pour un an ou de 60€ pour six mois.

Pour s’abonner, écrire à : mailto:ptolemee@belliard74.com
 

Commentaires

L`occasion pour le sultan en costard-cravate d`en finir avec son probleme kurde qu`il lui suffit de ranger dans la catégorie "terrorisme islamiste". Ni Trump, ni Poutine n`y trouveront probablement a redire, tout occupés a redessiner la carte du Moyen-Orient. Un nouveau génocide a l`horizon? En tout cas un gros afflux de réfugiés kurdes en Europe, au milieu desquels pourront d`ailleurs se dissimuler pas mal d`islamistes ivres de haine pour l`Occident en général. Pain béni pour l`extreme-droite européenne, tout ca.

Écrit par : jean jarogh | 15/03/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.