25/11/2016

Syrie : Trois soldats turcs tués près d'al-Bab - Ankara accuse Damas - Blog du 25 novembre 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 25 novembre  2016
Extrait de la 514ème newsletter publiée le 24 novembre sur les évènements du Moyen Orient, d’Afrique du Nord et du Sahel. La totalité de la newsletter est accessible contre abonnement.
Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com


Syrie : Trois soldats turcs tués près d'al-Bab - Ankara accuse Damas
L'armée turque a mis en cause les forces du président syrien Bachar el-Assad dans la mort de trois soldats turcs tués jeudi 24 novembre par un bombardement aérien dans le nord de la Syrie. Damas a vraisemblablement montré à Ankara qu'il n'acceptait pas de voir l'armée turque s'enfoncer plus avant en territoire syrien. Il s'agit là d'un risque sérieux d'engrenage conflictuel entre les deux pays.
"Trois frères d'armes héroïques sont tombés en martyrs et 10 (...) ont été blessés dans une attaque aérienne dont nous estimons qu'elle a été menée par les forces du régime syrien", a indiqué l'état-major turc dans un communiqué.
L'attaque s'est produite à 03H30 locale, a précisé l'armée turque, ajoutant que les soldats blessés avaient été "promptement évacués de la zone pour être soignés".
Quinze soldats turcs ont été tués depuis le lancement de cette opération, baptisée "Bouclier de l'Euphrate", selon un décompte de l'AFP.
C'est la première fois qu'Ankara accuse le régime syrien
Les médias turcs avaient dans un premier temps rapporté que les trois soldats avaient été tués dans une attaque de l'EI dans la zone d'al-Bab. Mais, un peu plus tard, un communiqué de l'armée turque a révélé que les soldats avaient été la cible de bombardements de l'armée de l'air syrienne.
C'est la première fois qu'Ankara met en cause le régime syrien dans la mort de soldats turcs depuis le début de l'offensive "Bouclier de l'Euphrate" lancée par la Turquie dans le nord de la Syrie le 24 août dernier pour repousser les jihadistes de l'organisation Etat islamique (Daech) et les milices kurdes loin de la frontière turco-syrienne.
Vidéo d'explication (langue anglaise) :
http://www.liveleak.com/ll_embed?f=0a9a0d2d455e
La Turquie soutient ses propres rebelles syriens après avoir réanimé l'Armée Syrienne Libre (ASL)
Le gouvernement turc soutient activement l'opposition syrienne qui tente de renverser le président Assad, que le chef de l'Etat turc, Recep Tayyip Erdogan, qualifie régulièrement de "monstre aux mains recouvertes de sang".
Le président Erdogan a déclaré mardi 22 novembre que les rebelles syriens appuyés par Ankara étaient "aux portes d'al-Bab. Une fois cette ville prise, "nous irons à Manbij", a-t-il ajouté, en référence à une ville tenue par les milices kurdes.
Les Etats-Unis aident les miliciens kurdes des YPG à lutter contre les jihadistes de Daech
Les Etats-Unis appuient, au grand dam d'Ankara, les milices kurdes YPG qu'ils considèrent comme une force locale efficace pour combattre l'EI..
Mais la Turquie, pourtant alliée des Etats-Unis et membre de l'OTAN, considère les miliciens YPG comme des terroristes proches de l'organisation séparatiste kurde de Turquie, le PKK. C'est pourquoi l'opération "Bouclier de l'Euphrate" menée par l'armée turque avec les rebelles de l'ASL dans le nord de la Syrie vise également les jihadistes de l'EI et les miliciens kurdes YPG. L'opération en est dans son 93e jour.
Info block : Pourquoi les Turcs veulent-ils s'emparer de Manbij ?

24 novembre 2016 Manbij block.jpg

Jean René Belliard

Thèmes abordés dans la newsletter du 23 novembre - accessibles seulement aux abonnés:

Allemagne-Belgique-France : France : Démantèlement d'un réseau de financement du jihadisme
Allemagne-Belgique-France : France : Prolongation exceptionnelle des cinq gardes à vue de Strasbourg

Egypte : Attaque d'un poste de police à l'est du Caire

Irak : Bataille de Mossoul - Jeudi 24 novembre : 38ème jour
Irak : Miliciens kurdes et chiites coordonnent leurs actions à l'ouest de Mossoul
Irak : Explosion d'un camion piégé visant des pèlerins chiites : Au moins 70 pèlerins iraniens tués

Libye : Un djihadiste franco-algérien capturé par l'Armée Nationale Libyenne à Benghazi
Libye : Bataille de Syrte

Syrie : Des groupes rebelles acceptent un plan d'aide humanitaire de l'ONU
Syrie : Trois soldats turcs tués près d'al-Bab - Ankara met en cause le régime syrien

Turquie : Attentat à Adana (sud de la Turquie) : 2 personnes tuées et 33 blessées
Turquie : Une résolution du Parlement européen demande le gel des négociations d'adhésion de la Turquie à l'Union européenne

Yémen : Bataille de Taëz : 10 rebelles chiites houthis mis hors de combat

Afrique menacée : Deux femmes kamikazes se font sauter dans le nord du Cameroun

Coalition internationale : Communiqués du CENTCOM - Mercredi 23 novembre

Jihad global : Que faire des jihadistes de retour ? Un problème qui pourrait se poser bientôt à la Malaisie
Jihad global : Ingouchie : Une cache de l'Etat islamique découverte à Nazran

Des informations sur les principaux évènements qui secouent les pays du Moyen Orient, d'Afrique du nord et du Sahel, des messages importants, des alertes sécuritaires, vous aussi, comme de nombreux députés, sénateurs, ambassades, sociétés civiles et morales engagées dans la sécurité, des directions du personnel soucieuses de la sécurité de leurs employés à l'étranger, vous pouvez vous abonner à l'ensemble de la newsletter publiée par Jean René Belliard et l'ensemble de ses quinze correspondants. Le coût d'un abonnement est de 100€ pour un an ou de 60€ pour six mois.

Pour s’abonner, écrire à : mailto:ptolemee@belliard74.com

 

Les commentaires sont fermés.