02/11/2016

Bataille de Mossoul : Des fumées toxiques se répandent sur une vaste région - 28 octobre

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 28 octobre  2016
Extrait de la newsletter publiée par Jean René Belliard sur les évènements du Moyen Orient, d’Afrique du Nord et du Sahel. La totalité de la newsletter est accessible contre abonnement.
Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com


Bataille de Mossoul : Des fumées toxiques se répandent sur une vaste région
Les fumées toxiques provenant d'une usine de soufre incendiée par Daech près de Mossoul, il y a quelques jours, ont des conséquences dramatiques pour la santé de nombreux civils irakiens, selon le magazine allemand Focus online citant des rapports de la NASA. Les jihadistes ont incendié l'usine de souffre dans l'intention de ralentir l'offensive contre Mossoul. Et effectivement, le dégagement de fumées toxiques aurait  un impact négatif sur les opérations militaires prévues dans la région.
D'après la NASA, la fumée toxique provoque des problèmes respiratoires graves chez beaucoup de gens vivant dans les régions environnantes et de nombreuses personnes ont du chercher une aide médicale.
Les vents transportent rapidement la fumée toxique vers les autres parties du pays, ainsi que vers la Turquie.
Les experts estiment que la quantité de gaz résultant de l'incendie pourrait représenter l'équivalent de la plus grande éruption volcanique depuis le début de 2016. Elle pourrait également polluer la nappe phréatique, ce qui mettrait en danger les êtres humains et l'agriculture locale pendant de nombreuses années, écrit le magazine allemand.
Plus de 800 Irakiens ont déjà dû fuir les nuages toxiques. Mais cela ne touche pas seulement les habitants des villages proches, mais également les forces américaines sur la base militaire de Qayyarah au sud de Mossoul et les troupes sont forcées de porter des masques à gaz par précaution.
Le dioxyde de soufre est produit par la réaction du soufre avec de l'oxygène. Lorsque son montant dépasse certaines limites, il provoque des maux de tête, des nausées et, à des concentrations plus élevées, il va causer de graves dommages aux vaisseaux sanguins des poumons et provoque une anémie.

Toxic smoke.jpg

Toxic smoke 2.jpg

Jean René Belliard

Liste des thèmes abordés dans la 494ème newsletter envoyée le 27 octobre aux abonnés :

Allemagne-Belgique-France : Allemagne : Un réfugié syrien mis en accusation pour ses liens avec Daech

Irak : Jeudi 27 octobre : 11ème jour de la bataille de Mossoul
Irak : L'Unité de protection des plaines de Ninive (brigade assyrienne) libère Bakhdeda

Libye : Nouvelle offensive des forces pro-GNA à Syrte

Syrie : 6 enfants tués par des bombardements rebelles à Alep
Syrie : Nouveau bilan de l'attaque d'une école dans la province d'Edleb
Syrie : L'offensive turque en Syrie ira jusqu'à Raqqa, place-forte de l'EI affirme Erdogan
Syrie : Huit personnes tuées par des bombardements à Douma (banlieue de Damas)

Turquie : Deux soldats tués par une bombe dans la province de Diyarbakir

Yémen : Cinq membres d'al-Qaïda éliminés par une frappe américaine

Des informations sur les principaux évènements qui secouent les pays du Moyen Orient, d'Afrique du nord et du Sahel, des messages importants, des alertes sécuritaires, vous aussi, comme de nombreux députés, sénateurs, ambassades, sociétés civiles et morales engagées dans la sécurité, des directions du personnel soucieuses de la sécurité de leurs employés à l'étranger, vous pouvez vous abonner à l'ensemble de la newsletter publiée par Jean René Belliard et l'ensemble de ses quinze correspondants. Le coût d'un abonnement est de 100€ pour un an ou de 60€ pour six mois.

Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com

 

07:35 Publié dans Etat Islamique, Etats-Unis, Irak, Mossoul, NASA, Qayyarah | Lien permanent | Commentaires (0) | | | | |

Les commentaires sont fermés.