26/10/2016

Mardi 25 octobre : 9ème jour de la bataille de Mossoul - Blog du 26 octobre 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 25 octobre  2016
Extrait de la newsletter publiée par Jean René Belliard sur les évènements du Moyen Orient, d’Afrique du Nord et du Sahel. La totalité de la newsletter est accessible contre abonnement.
Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com


Mardi 25 octobre : 9ème jour de la bataille de Mossoul
Mardi 25 octobre - 10H : La coalition internationale a mené plusieurs raids
La coalition internationale dirigée par les Etats-Unis a poursuivi ses frappes aériennes contre les positions de l'Etat islamique près de Mossoul.
Mardi 25 octobre - 16H : 335 civils évacués du village de Tob Zawa
Un officier des forces spéciales irakiennes, le major général Haider Fadhil, a révélé que 335 civils avaient été évacués du village de Tob Zawa, mardi 25 octobre. La localité avait été libérée au cours de la journée du lundi 24 octobre. Le village est situé à 9 km de Mossoul.  Fadhil a expliqué que les civils avaient été évacués par crainte de bombardements par l'Etat islamique.
Des milliers de combattants chiites ont gagné le sud ouest de Mossoul
Des milliers de combattants des Hached al-Chaabi, (Mobilisation populaire), une coalition de milices chiites pro-gouvernementales et souvent pro-iraniennes, sont arrivés, mardi 25 octobre, dans le secteur du front Ouest de Mossoul, a annoncé un responsable de la coalition chiite.
«Ils s'apprêtent à lancer une offensive d'envergure pour libérer le district de Tall Afar et bloquer la route entre la ville de Mossoul et la Syrie», a expliqué Jaouad al-Talbiawi, porte-parole de la milice chiite Asaïb Ahl al-Haq (La ligue des vertueux en arabe), une des brigades des Hached al-Chaabi (Mobilisation populaire).
Et al-Talbiawi d'affirmer : «Tout le monde est prêt. Nous attendons le coup d'envoi qui sera donné par le commandement de la Mobilisation populaire».
La bataille sera «rude et difficile», a-t-il ajouté, expliquant que «Daech avait mobilisé ses effectifs sur le front Ouest de Mossoul en prévision de l'offensive».
L'ONU confirme les informations sur les nombreuses exécutions à Mossoul
L'ONU a déclaré, mardi 25 octobre, avoir reçu des informations sur des exécutions de dizaines de personnes, dont 50 policiers, perpétrées par les jihadistes de l'Etat Islamique (Daech) depuis le début de l'offensive lancée par les forces loyalistes pour reprendre la ville de Mossoul.
Ces allégations, qui en sont encore au stade "préliminaire", viennent de différentes sources civiles et gouvernementales qui ne peuvent pas être dévoilées pour des raisons de sécurité, a souligné le porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, Rupert Colville, lors d'un point de presse à Genève.
Ces atrocités ont été commises par l'EI entre mercredi 19 et dimanche 23 octobre.
Dans le village de Safina, situé à environ 45 kilomètres au sud de Mossoul, les militants de l'EI ont tué 15 civils avant de les jeter dans une rivière, probablement pour terroriser les autres villageois, selon l'ONU. Le 19 octobre, toujours à Safina, des jihadistes "ont, selon certaines informations, attaché six civils par les mains à l'arrière d'un véhicule et les ont traînés autour du village, simplement parce qu'ils étaient apparentés à un chef tribal luttant contre l'EI".
Les forces de sécurité irakiennes ont par ailleurs découvert 70 cadavres portant des traces de balles le 20 octobre dans le village voisin de Touloul Naser, mais M. Colville a déclaré qu'il était encore difficile de dire à ce stade qui était responsable de ce massacre.
Samedi 22 octobre, des hommes de l'EI ont apparemment tué trois femmes et trois fillettes au cours d'une marche forcée dans le village de Roufeila, au sud de Mossoul. Elles auraient été exécutées car elles n'avançaient pas assez vite parce qu'une des fillettes était handicapée, a indiqué l'ONU.
Les 50 policiers, qui avaient été pris en otage par l'EI, auraient été exécutés dimanche dans un immeuble à la périphérie de Mossoul, a déclaré M. Colville. "Nous craignons beaucoup qu'il ne s'agisse pas des dernières informations sur de tels actes barbares commis par l'EI", a-t-il déploré. Il a précisé que toutes ces allégations "nécessitent encore un peu de travail (d'investigation)" avant que l'ONU puisse conclure qu'elles ont bien eu lieu.
Le Haut-Commissariat a enfin renouvelé sa crainte de voir des civils utilisés comme boucliers humains à Mossoul par les jihadistes afin d'empêcher la capture de la ville par les forces irakiennes, soutenues par une coalition dirigée par les Etats-Unis.

24 octobre 2016.jpg

Jean René Belliard

Liste des thèmes abordés dans la 492ème newsletter envoyée le 25 octobre aux abonnés :

Allemagne-Belgique-France : Allemagne : Perquisitions chez des Tchétchènes en lien avec Daech
Allemagne-Belgique-France : France : Nouvelles mesures d'emprisonnement pour les radicalisés les plus durs
Allemagne-Belgique-France : France : Plus de 150 "Français" interpellés en Turquie en route pour le jihad

Arabie saoudite  : Deux policiers tués à Dammam

Irak : Mardi 25 octobre : 9ème jour de la bataille de Mossoul
Irak : La Turquie menace d'une intervention terrestre en Irak "si elle est menacée"
Irak : Kirkouk n'en a pas fini avec les attaques des jihadistes de Daech
Irak : La ville de Rutbah (province d'al-Anbar) finalement reprise par l'armée

Israël-Cisjordanie-Gaza : Un Israélien tué par balles à la frontière égyptienne

Libye : Mystère autour des Français morts dans un accident d'avion à Malte

Maroc : Un élève-ingénieur, partisan de Daech appréhendé par le BCIJ

Syrie : Moscou dément avoir mené des frappes aériennes à Alep et parle de poursuite de la trêve
Syrie : La Russie surveille la frontière irako-syrienne
Syrie : Les rebelles soutenus par la Turquie progressent dans le nord syrien
Syrie : L'Armée Arabe Syrienne lance une offensive contre Daech au nord des champs pétroliers d'al-Mahr (province de Homs)

Turquie : Explosion dans la station balnéaire d'Antalya

Afrique menacée : Cameroun 3 morts et 6 blessés dans deux attentats suicides
Afrique menacée : Le contingent djiboutien en Somalie subit des pertes 

Jihad mondial : Espagne : Deux Marocains arrêtés à Ibiza

Des informations sur les principaux évènements qui secouent les pays du Moyen Orient, d'Afrique du nord et du Sahel, des messages importants, des alertes sécuritaires, vous aussi, comme de nombreux députés, sénateurs, ambassades, sociétés civiles et morales engagées dans la sécurité, des directions du personnel soucieuses de la sécurité de leurs employés à l'étranger, vous pouvez vous abonner à l'ensemble de la newsletter publiée par Jean René Belliard et l'ensemble de ses quinze correspondants. Le coût d'un abonnement est de 100€ pour un an ou de 60€ pour six mois.

Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com

 

Les commentaires sont fermés.