29/09/2016

Après sa défaite attendue, l'Etat islamique va essaimer partout et devenir très dangereux - 29 septembre 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 29 septembre  2016
Extrait de la newsletter publiée par Jean René Belliard le 28 septembre sur les évènements du Moyen Orient, d’Afrique du Nord et du Sahel. La totalité de la newsletter est accessible contre abonnement.
Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com


Après sa défaite attendue, l'Etat islamique va essaimer partout et devenir très dangereux
La défaite attendue et espérée de l'Etat islamique en Irak et en Syrie va créer une version bien plus dangereuse du réseau islamiste terroriste en termes de capacité à attaquer des cibles occidentales. C'est ce qu'ont déclaré de hauts responsables antiterroristes, mardi 27 septembre.
"Le Califat sera écrasé", a déclaré le directeur du FBI James Comey aux membres du Congrès, mardi matin 27 septembre, ajoutant: "Des centaines de gens très dangereux vont passer à travers les mailles du filet."
"Il y aura une diaspora terroriste dans les deux à cinq prochaines années comme nous l'avons jamais vue auparavant."
James Comey a témoigné devant le Comité sénatorial de la sécurité intérieure et des affaires gouvernementales aux côtés de Jeh Johnson, le secrétaire de la Sécurité intérieure, et Nicholas Rasmussen, le directeur du Centre national de lutte contre le terrorisme - deux organisations fondées à la suite des attentats du 11 septembre pour empêcher un autre attentat de cette nature.
La séance du mardi 27 septembre vient alors qu'on prépare la reprise de Mossoul en Irak et de Raqqa en Syrie, les deux places fortes de l'Etat islamique. Les responsables militaires et de l’administration ont indiqué que les deux campagnes commenceront probablement cet automne et qu'il faudra des milliers de troupes locales pour les mener à bien.
Comey a cependant averti qu'en cas de succès, "quand l'EI en sera réduit à une simple insurrection, les tueurs qui s'échapperont vont essayer de venir en Europe occidentale et ici (Etats-Unis)."
Rasmussen, chargé de coordonner les renseignements et les actions militaires contre les organisations extrémistes, a déclaré que la capacité de l'EI à lancer des attaques n'a pas été diminuée. Il a ajouté qu'après la destruction du Califat islamiste, il faudra aussi traquer et démanteler l'infrastructure qu'il utilise pour recruter des membres et les déplacer pour mener des attaques destructrices.
"Il va y avoir un décalage entre le moment où nous allons reprendre le contrôle du champ de bataille et l'heure à laquelle nous réussirons à limiter la capacité de l'EI à attaquer outre-mer".
"Cela nous met dans une période de vulnérabilité soutenue qui ne rend aucun d'entre nous à l'aise."

Jean René Belliard

Liste des thèmes abordés dans la 474ème newsletter envoyée le 28 septembre aux abonnés :

Allemagne-Belgique-France : 5 jihadistes de Daech arrêtés en Allemagne, Belgique et Espagne

Egypte : 3 policiers et un civil tués par les jihadistes de l'EI dans le Sinaï

Irak : L'armée lance une nouvelle offensive pour libérer un secteur au nord de Ramadi
Irak : L'armée repousse une contre-offensive de l'Etat islamique au nord de Tikrit
Irak : L'Etat islamique a perdu le contrôle de ses derniers puits de pétrole en Irak
Irak : Les Etats-Unis prêts à envoyer plus de militaires en Irak

Israël-Cisjordanie-Gaza : Derniers incidents
Israël-Cisjordanie-Gaza : Décès de l'ancien président israélien Shimon Peres

Libye : Le gouvernement d'union (GNA) propose un poste au général Haftar

Syrie : Bataille d'Alep
Syrie : L'armée turque bombarde trente positions de Daech au nord de la Syrie
Syrie : Les rebelles de Jeich al-Fateh sont à l'offensive au nord de la province de Hama

Turquie : 32.000 arrestations après le putsch manqué
Turquie : L'armée de l'air turque attaque dix positions du PKK dans le nord de l'Irak
Turquie : Iran et Turquie s'entretiennent sur le conflit syrien

Jihad islamique : La jihadiste italienne Maria Giulia Sergio - Un cas exemplaire
Jihad islamique : Après sa défaite attendue, l'Etat islamique va essaimer partout et devenir très dangereux

Des informations sur les principaux évènements qui secouent les pays du Moyen Orient, d'Afrique du nord et du Sahel, des messages importants, des alertes sécuritaires, vous aussi, comme de nombreux députés, sénateurs, ambassades, sociétés civiles et morales engagées dans la sécurité, des directions du personnel soucieuses de la sécurité de leurs employés à l'étranger, vous pouvez vous abonner à l'ensemble de la newsletter publiée par Jean René Belliard et l'ensemble de ses quinze correspondants. Le coût d'un abonnement est de 100€ pour un an ou de 60€ pour six mois.

Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com

 

07:43 Publié dans Comey James, Etat Islamique, Etats-Unis, Irak, Johnson Jeh, Mossoul, Raqqa, Rasmussen Nicholas, Syrie | Lien permanent | Commentaires (1) | | | | |

Commentaires

"Il y aura une diaspora terroriste dans les deux à cinq prochaines années comme nous l'avons jamais vue auparavant."
Personne n'ose encore évoquer une conséquence possible: le retour à une nouvelle forme de Guantanamo. Quant à l'Europe, on peut s'attendre à des combats internes très durs sur le sujet de la sécurité.
A moins que la population accepte de laisser des meurtriers se promener librement dans nos villes.

Écrit par : Mère-Grand | 29/09/2016

Les commentaires sont fermés.