22/07/2016

Les Russes avaient prévenu le pouvoir turc de l'imminence du putsch - 22 juillet 2016

Blog sur le Moyen Orient et l’Afrique du nord du 22 juillet  2016
Extrait de la newsletter publiée par Jean René Belliard le 21 juillet sur les évènements du Moyen Orient, d’Afrique du Nord et du Sahel. La totalité de la newsletter est accessible contre abonnement.
Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com


Les Russes avaient prévenu le pouvoir turc de l'imminence du putsch
(De notre correspondant E.A.)
Les forces armées russes avaient intercepté des communications secrètes entre les putschistes quelques heures avant le déclenchement du coup d'Etat militaire en Turquie. Les militaires russes avaient intercepté les messages radio codés et les informations critiques échangées entre les militaires putschistes.
Ils savaient donc qu'une rébellion était sur le point d'éclater. Selon des sources iraniennes, l'armée russe avait, en particulier, repéré le départ de plusieurs hélicoptères turcs vers l'hôtel de Marmaris, où résidait le président Recep Tayyip Erdogan et avait prévenu les services de renseignement turcs, le MIT, de l'imminence de l'attaque. C'est ce qui a donné le temps au président de quitter l'hôtel avant l'arrivée des hélicoptères.
L'armée russe aurait été en mesure de capter les messages radio des putschistes grâce à ses équipements d'interception de données extrêmement sophistiqués installés sur la base syrienne de Hmeimeim, au sud de Lattaqié.
Les services d'écoute russes ont capté les messages annonçant l'imminence de la tentative de coup d'état le 15 juillet à 16H00. Les informations ont été aussitôt transmises aux autorités turques qui ont alors ordonné la suspension de tous les vols d'avions militaires dans l'espace aérien turc.
Si les Russes étaient au courant…les Américains aussi
Il y a fort à parier que les Américains connaissaient depuis quelque temps déjà les préparatifs de lancement du putsch. La CIA dispose à Diyarbakir, dans le sud du pays, de l’un des plus grands centres de l’agence de renseignement au monde.
Par ailleurs, l’armée de l’air américaine est implantée sur la base aérienne d’Incirlik, qui s’est révélée être un des hauts lieux de la tentative de coup d’état. Pour l’instant, on ne sait pas si les Américains ont prévenu le pouvoir turc. Il est peu probable que cela ait été fait officiellement, tant le Pentagone aurait préféré voir l’armée remplacer le régime d’Erdogan, ne serait-ce que pour « durcir » le flan sud de l’OTAN face à une Russie de plus en plus présente militairement dans cette région stratégique.
Les Russes ont prévenu le pouvoir turc pour contrer les Américains
Si les Russes se sont empressés de prévenir le pouvoir turc, ce n’est pas par amour immodéré pour Erdogan. Franchement, on n’aurait pas été mécontent à Moscou de voir le président turc mordre la poussière. Mais une victoire des putschistes risquait de renforcer l’OTAN et la présence américaine à la frontière nord de la Syrie, ce qui, entre autres conséquences, aurait immanquablement contribué à renforcer le camp anti-Bachar al-Assad en Syrie.
Erdogan sait que les Américains savaient
Il faut s'attendre à un net refroidissement des relations entre Washington et Ankara, en dehors de tous les sujets qui divisent les deux administrations, comme les relations entre Américains et Kurdes, la politique à suivre en Syrie, la présence de l'opposant Gülen sur le sol américain et dont le gouvernement turc réclame l'expulsion vers la Turquie, etc.
Le silence américain sur le coup d'état, dans le cas où Washington n'aurait effectivement rien dit aux autorités, va certainement laisser des traces sur les relations entre les deux pays.

Jean René Belliard

Liste des thèmes abordés dans la 424 ème newsletter publiée le 21 juillet :

Allemagne-Belgique-France : France : Suites de la tuerie de Nice

Iran : L'Iran affirme avoir déjoué des attaques contre l'armée

Liban : Tension dans le camp palestinien d'Aïn el-Héloué

Libye : Que font les forces spéciales françaises à Benghazi ?

Maroc : Des dizaines d'Islamistes arrêtés au Maroc, mardi 19 juillet

Syrie : 43 civils tués par des bombardements dans des régions rebelles
Syrie : Le Front al-Nosra exécute 14 prisonniers pro régime
Syrie : Bataille d'Alep

Turquie : Les Russes avaient prévenu le pouvoir turc de l'imminence du putsch

Jihad global : Peines d'emprisonnement pour faits de terrorisme selon les pays
Jihad global : Point sur les Islamistes radicalisés du Kosovo

Pour s’abonner, écrire à : ptolemee@belliard74.com

 

Les commentaires sont fermés.